5 avantages d’être mère après 40 ans

3 juillet 2018
Maturité mentale et stabilité économique, émotionnelle et au niveau du travail, sont des facteurs qui ont un impact positif sur la maternité après 40 ans. Nous vous donnons tous les avantages et certains de ses risques.

Choisir d’être mère après 40 ans est un sujet qui génère à la fois des doutes et des controverses. Bien que l’on ait beaucoup parlé des risques, de plus en plus de femmes préfèrent vivre la maternité lorsqu’elles atteignent cet âge. Pourquoi cette situation ?

Les soi-disant « mères tardives » ou « vieilles mères » sont des femmes qui sont généralement adaptées au mode de vie actuel. En raison de leur situation personnelle, et en particulier professionnelle, elles abandonnent l’idée d’avoir un enfant à un âge précoce.

Il est vrai que les chances de concevoir diminuent drastiquement après l’âge de 35 ans. Cependant, grâce aux progrès de la médecine et à des techniques telles que la procréation assistée, il est de plus en plus probable que la quatrième décennie permette de vivre une grossesse en pleine santé.

D’autre part, les contrôles actuels permettent de diminuer les risques pour le bébé et la mère. De plus, étant donné qu’il s’agit d’une étape dans laquelle il y a déjà suffisamment de maturité mentale et de stabilité professionnelle et économique, nous pouvons parler d’autres avantages.

Avantages d’être mère après 40 ans

Depuis de nombreuses années, il a été suggéré que l’âge idéal pour avoir des enfants se situe entre 20 et 30 ans. Cependant, avec la prudence requise et les bilans de santé prénataux mensuels, le fait d’être mère après l’âge de 40 ans ne doit pas poser de problème.

Bien que l’ovulation soit réduite avec l’âge, et qu’il y ait certains risques par rapport aux grossesses à des âges plus jeunes, il est possible de concevoir sans souffrir de complications. En outre, c’est une étape dans laquelle une série d’avantages sont présents pour la mère et son enfant.

1. Une femme de plus de 40 ans a de meilleures capacités mentales

une mère après 40 ans présente davantage de capacités mentales

Selon une étude publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society, être mère après l’âge de 40 ans a des avantages sur les capacités mentales. En raison des hormones impliquées dans la grossesse, l’acuité mentale augmente et les capacités verbales s’améliorent.

  • L’une d’entre elles est la progestérone, qui est responsable du développement du tissu cérébral. L’autre est l’oestrogène, qui intervient avantageusement sur la structure du cerveau.

2. Elle a de meilleures habitudes alimentaires

Lorsque les femmes sont plus âgées, elles sont conscientes des effets du maintien de bonnes habitudes alimentaires. Bien que cela doive être connu dès le début, les jeunes femmes n’accordent généralement pas autant d’importance aux aliments de qualité.

Par conséquent, un autre avantage d’être une mère tardive est qu’elle plus attentive à la nutrition. De plus, compte tenu des risques que comporte l’âge, la mère est plus soucieuse de bien manger et de prendre soin de son corps.

3. La maturité mentale et émotionnelle est supérieure

une mère après 40 ans est plus mature émotionnellement

Les femmes qui décident d’être mères après 40 ans sont peut-être mieux préparées à assumer la grossesse et les changements que cette nouvelle étape implique. La maturité mentale a atteint un degré plus élevé et, par conséquent, il est plus facile de s’adapter et de relever les défis.

De même, la sagesse de l’âge fournit la patience que les jeunes mères n’ont pas acquise à ce moment. Comme elles ont déjà traversé d’autres situations de la vie, elles sont capables d’éviter d’être submergées par n’importe quelle situation.

4. Les enfants reçoivent plus de soutien émotionnel

Être mère après 40 ans augmente les chances d’avoir plus de temps pour les enfants. De la même manière, les femmes ont tendance à être moins stressées par leur situation économique et professionnelle. Elles ont donc plus de patience pour les soutenir.

En outre, il convient de noter qu’il y a aussi plus de stimulation précoce et une meilleure éducation pour les enfants. Non seulement elles sont présentes, mais la qualité de vie qui est fournie quand il y a un revenu plus important est meilleure. C’est du moins ce qu’a montré une étude publiée dans le Journal of Family Psychology.

5. Pleine conscience de la décision prise

La grossesse d'une mère après 40 ans

Les femmes qui décident d’avoir un enfant à cet âge sont conscientes de la décision qu’elles prennent. Plus de la majorité en est informée et le planifie en compagnie de son partenaire et d’un médecin. La femme enceinte est consciente du stade où elle se trouve et des risques auxquels elle doit faire face.

Inconvénients d’être une mère après 40 ans

Aujourd’hui, beaucoup de risques de devenir mère après 40 ans ont été diminués par les progrès de la médecine. Cependant, ceci ne doit pas être négligé. L’âge implique une grossesse plus prudente, surtout pour la santé du bébé. Ses inconvénients comprennent :

  • Risque accru d’anomalies chromosomiques
  • Jusqu’à 50% de chances d’accouchement par césarienne
  • Risque de faire une fausse couche
  • Problèmes chez la mère tels que l’hypertension et le diabète gestationnel
  • Plus grande risque d’accoucher prématurément, et d’avoir des bébés ayant un faible poids à la naissance

Envisagez-vous d’être mère après 40 ans ? Ce n’est pas impossible. Bien que les risques puissent vous faire un peu peur, il existe actuellement de nombreuses possibilités de vivre une grossesse en pleine santé. Par conséquent, consultez votre gynécologue et votre médecin pour vérifier votre cas.

 

A découvrir aussi