5 bénéfices du thé au curcuma et comment le préparer

22 septembre 2020
Le curcuma est une épice de couleur orange utilisée dans plusieurs préparations et populaire pour les bénéfices qu'elle représente pour la santé. Nous allons donc vous parler plus en détails de cet aliment et vous expliquer comment le préparer correctement.

Les bénéfices du thé au curcuma sont liés à l’origine de la plante, une plante herbacée de la famille des Zingibéracées, à laquelle appartiennent aussi le gingembre et la cardamome. Cet aliment a gagné en popularité au cours de ces dernières années car on lui attribue différents bénéfices pour la santé en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

Vous avez sûrement déjà vu cette racine avec cette couleur orange si caractéristique et vous avez dû vous demander à quoi elle servait ou comment on la préparait. Nous allons ici vous parler de ses bienfaits et de la façon dont il faut la préparer pour exploiter au maximum son potentiel. Poursuivez votre lecture !

Quels sont les bénéfices du thé au curcuma ?

On attribue beaucoup de bénéfices au curcuma grâce à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. L’une des façons les plus populaires de le consommer est à travers le thé. On peut ainsi mieux apprécier sa saveur caractéristique et en tirer toutes les vertus que nous allons maintenant vous détailler.

1. Il contribue à soulager les symptômes de l’arthrite

L’un des principaux composants du curcuma est la curcumine, une substance connue pour avoir des effets antioxydants. Même si les études sur les êtres humains n’en sont qu’à leurs étapes initiales, certaines preuves au niveau moléculaire pourraient appuyer leurs effets.

C’est le cas d’une étude publiée dans Springer Plus, dans laquelle on signale que cet élément pourrait être efficace pour réduire la douleur chez des patients atteints d’ostéo-arthrite. Cette maladie se produit quand le cartilage qui amortit les articulations se détériore de manière graduelle, en provoquant des dommages dans les os.

Les ingrédients du thé au curcuma.

Vous pouvez préparer un thé au curcuma chez vous, avec des ingrédients très simples.

Lisez aussi : 5 grands remèdes anti-inflammatoires au curcuma

2. Il aiderait à prévenir Alzheimer

Même si on ne connait pas encore la cause spécifique de cette maladie, une publication de l’Alzheimer Research Center suggère que la curcumine réduirait la perte de marqueurs synaptiques et l’accumulation d’amyloïdes. Tous deux sont liés au développement de la pathologie.

3. Il stimule le système immunitaire

Un autre des bénéfices du thé au curcuma est que, apparemment, il peut aider à stimuler le système immunitaire. À ce sujet, une étude publiée dans Journal of Clinical Immunology considère que sa consommation aurait des effets positifs pour le traitement de troubles auto-immuns.

4. Diminution du cholestérol circulant

Le cholestérol est une substance nécessaire pour que le corps crée des cellules saines. Cependant, avoir un haut niveau de cholestérol dans le sang augmente le risque de voir se former des dépôts dans les vaisseaux sanguins. Ceci peut déboucher sur des problèmes graves, comme des maladies cardiaques et des accidents cérébrovasculaires.

Selon une étude publiée dans Nutrition Journal, le curcuma et la curcumine ont démontré leur efficacité pour diminuer de maladies cardiovasculaires grâce à leur effet cardioprotecteur. Par ailleurs, leur consommation aide à réduire les niveaux de cholestérol et de triglycérides chez des patients avec cette maladie et à haut risque.

5. Il aide au traitement de l’uvéite

L’uvéite est le nom que l’on donne à l’inflammation et à la rougeur de la couche intermédiaire du globe oculaire. Même si sa cause principale est méconnue, apparemment, certains facteurs comme la présence de certains virus ou le fait de souffrir de maladies inflammatoires pourraient avoir une incidence sur son développement.

La curcumine a été utilisée pendant des années pour traiter plusieurs maladies, et même les maladies inflammatoires. Quant à l’uvéite, une recherche publiée dans Clinical Ophtalmology explique que ce composant du curcuma pourrait contribuer à aider dans la thérapie pour améliorer cette maladie.

Ceci pourrait vous intéresser : 5 remèdes efficaces pour les infections oculaires

Comment préparer correctement le thé au curcuma ?

Pour préparer cette boisson toute simple à la maison et profiter de tous les bénéfices mentionnés, vous avez seulement besoin d’eau, de curcuma et de suivre les étapes que nous allons dès maintenant vous détailler.

Ingrédients

  • 2 tasses d’eau (400 ml).
  • 1 cuillerée de curcuma (6 g).
  • Miel (optionnel).
  • Gingembre (optionnel).

Préparation

  • Versez les deux tasses d’eau dans une casserole et faites-la chauffer à feu vif.
  • Une fois qu’elle se met à bouillir, baissez la température à feu moyen. Ajoutez ensuite la cuillerée de curcuma et mélangez bien. Si vous voulez ajouter d’autres propriétés et saveurs à la boisson, vous pouvez aussi mettre deux rondelles de gingembre.
  • Laissez chauffer à feu doux pendant encore 5/10 minutes.
  • Versez le thé dans le récipient dans lequel vous allez le consommer.
  • Si vous le souhaitez, sucrez-le avec du miel.
Un thé au curcuma.

Les bénéfices du thé au curcuma peuvent être appréciés chez soi, en réalisant une préparation maison de l’infusion.

Possibles risques et effets secondaires du thé au curcuma

Même si la consommation de curcuma est généralement considérée comme sûre, il existe certains effets secondaires qui pourraient se présenter si on en ingérait à hautes doses. À ce sujet, une publication de Specialist Pharmacy Center signale que les signes les plus communs d’intoxication pourraient inclure :

  • Constipation, dyspepsie et diarrhée.
  • Distension abdominale et maux d’estomac.
  • Reflux gastro-œsophagien avec des nausées.
  • Selles jaunâtres.

Enfin, il vaut la peine de mentionner que les bénéfices du thé au curcuma ne peuvent en aucun cas être considérés comme un traitement pour l’un des problèmes de santé mentionnés un peu plus haut. Par conséquent, si vous avez un doute à propos de sa consommation, n’oubliez pas que le mieux est de consulter votre médecin.

 

  • Allegri, P., Mastromarino, A., & Neri, P. (2010). Management of chronic anterior uveitis relapses: efficacy of oral phospholipidic curcumin treatment. Long-term follow-up. Clinical ophthalmology (Auckland, N.Z.)4, 1201–1206. https://doi.org/10.2147/OPTH.S13271
  • Jagetia GC, Aggarwal BB. “Spicing up” of the immune system by curcumin. J Clin Immunol. 2007;27(1):19-35. doi:10.1007/s10875-006-9066-7
  • Henrotin, Y., Priem, F., & Mobasheri, A. (2013). Curcumin: a new paradigm and therapeutic opportunity for the treatment of osteoarthritis: curcumin for osteoarthritis management. SpringerPlus2(1), 56. https://doi.org/10.1186/2193-1801-2-56
  • Marmitt, Diorge Jônatas, et al. “Revisión sistemática de las plantas de interés para el Sistema de Salud con potencial terapéutico cardiovascular.” Revista Cubana de Plantas Medicinales 21.1 (2016): 108-124.
  • Freire-González, Rosa A., and Marlén Vistel-Vigo. “Caracterización fitoquímica de la Curcuma longa L.” Revista Cubana de Química 27.1 (2015): 9-18.
  • Chacín, Yemina Josefina Figuera, et al. “Constituyentes químicos de las hierbas y especias: Efectos sobre la salud humana.” Revista Científica UDO Agrícola 13.1 (2013): 1-16.