8 astuces pour calmer les coliques du bébé

25 août 2018
La colique du bébé est une maladie qui inquiète souvent beaucoup de parents. Cependant, une bonne partie des bébés de moins de 3 mois souffrent de cette gêne. Apprenez ici comment soulager les crampes de votre bébé.

La colique du bébé ou les coliques du nourrisson sont un ensemble de symptômes qui apparaissent dans les premières semaines de la vie du bébé, jusqu’à 3 ou 4 mois. Les coliques se caractérisent par de longues périodes de pleurs inconsolables, d’irritabilité et de nervosité, sans cause apparente.

Selon les critères de diagnostic de Wessel, la colique infantile est définie sous la règle des trois : « Pleurer plus de trois heures par jour, plus de trois jours par semaine pendant une période de plus de trois semaines ».

Certaines recherches indiquent que la prévalence de la colique néonatale est très variable, allant de 8% à 40% des nourrissons de moins de trois mois. Cependant, il existe des méthodes qui peuvent aider à réduire leur incidence chez les enfants.

Quelles sont les causes des coliques infantiles ?

Selon un article d’un journal spécialisé en pédiatrie, les causes de la colique du bébé sont jusqu’à présent inconnues. Sur le plan physique, elles sont associés à une aérophagie excessive (gaz), une mauvaise digestion, une fermentation des hydrates de carbone par les bactéries dans le côlon, une allergie aux protéines du lait, entre autres aspects.

Cependant, il existe également une relation entre cette condition et la dynamique familiale. Les problèmes entre les parents, le stress, l’anxiété, le tabagisme et les difficultés pendant la grossesse modifient également l’état physique et émotionnel du bébé, causant de la douleur.

Les symptômes

Quels sont les symptômes des coliques du bébé

En plus des pleurs soudains et intenses, les coliques du bébé peuvent présenter les symptômes suivants chez le bébé, qui :

  • Prend ses jambes sur son abdomen
  • Ferme ses poings
  • A l’abdomen rigide et tendu
  • A le visage rouge
  • Se calme quand le gaz passe ou lorsqu’il défèque

Des astuces pour calmer les coliques de bébé

1. Gardez votre calme !

Il est logique de désespérer un peu ou d’être nerveux quand le bébé n’arrête pas de pleurer. Mais, au lieu de l’angoisse, il est préférable que vous restiez calme pour transmettre au bébé de la sérénité et que cela le détende, grâce à vos mots et votre attitude envers lui.

Prenez une grande respiration et gardez à l’esprit que la colique du bébé est une maladie bénigne qui disparaîtra dans les mois à venir, dès qu’il aura un peu grandi.

2. Calmez le bébé

Certains bébés sont sensibles à la musique et au mouvement. Vous pouvez chanter une berceuse ou jouer de la musique relaxante pendant que vous marchez avec des mouvements rythmés.

3. Surveillez la technique d’allaitement

Beaucoup de mères nourrissent leur petit comme leur instinct l’impose. Cependant, si le bébé ne suce pas correctement, il avale de l’air. En conséquence, il aura des crampes. Il est important de s’assurer que vous insériez le mamelon entier dans la bouche de votre enfant (presque toute l’aréole).

Cet article vous intéressera sûrement aussi : Comment établir une bonne relation mère-enfant ?

En outre, il est recommandé que le bébé se repose pendant de courtes périodes tout en mangeant, ce qui lui permettra de mieux assimiler la nourriture. En cas d’alimentation au biberon, optez pour les modèles anti-coliques. Aussi, surveillez l’inclinaison du récipient pour éviter l’aspiration de l’air et pour ne pas que le bébé se sente mal.

4. Prenez des postures anti-coliques

En tenant la tête du bébé sur votre épaule, en position verticale, vous pourrez vous aligner pour stimuler l’expulsion du gaz. En outre, vous pouvez le placer sur vos jambes, tête vers le bas, et lui donner une tape douce sur le dos.

5. Faites-lui un massage doux

Les bébés aiment le contact physique, car c’est l’un des moyens par lesquels ils communiquent. Le massage les détend et les aide à réduire la fréquence des coliques, ainsi qu’à favoriser la mobilité intestinale.

D’autre part, les massages ne sont pas recommandés pendant les pleurs, mais à d’autres moments, comme lors du changement de couche ou pendant le bain. Pour cela, vous devez caresser doucement son abdomen avec des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre, pendant environ 3 à 5 minutes.

6. Optez pour des exercices

Un autre exercice qui vous aidera à calmer les crampes de votre bébé est un jeu de pompes avec ses jambes. En position couchée sur le dos, amenez doucement ses jambes vers son abdomen et étirez-les pour 4 séries de 15 pompes.

Ensuite, effectuez ce même exercice avec chaque jambe pour 4 séries de 15 pompes chacune. Vous verrez que le mouvement de l’intestin de votre petit bébé sera activé, et les coliques, réduites.

7. Donnez-lui une tisane à base de plantes

Les tisanes contre les coliques du bébé

Fleur de camomille

L’utilisation de la camomille avec modération pendant la lactation présente un très faible risque. Elle a des propriétés antispasmodiques, digestives, anti-inflammatoires et sédatives, ce qui en fait une formule très efficace pour traiter les coliques du bébé.

Feuille de citron (mélisse)

Elle a des effets sédatifs et tranquillisants. Elle a aussi des antigènes et des propriétés spasmolytiques. Grâce à ses propriétés et à son faible niveau de toxicité, elle est recommandé pour traiter les coliques de l’enfance.

Verveine

Cette herbe est bonne pour les problèmes digestifs tels que l’indigestion, les maux d’estomac et la diarrhée. En outre, elle a des effets tranquillisants contre l’anxiété et les vertiges.

A lire également : Comment l’anxiété influence-t-elle votre odeur corporelle ?

Soulager les crampes d’un bébé peut être épuisant et nécessite beaucoup de patience. Cependant, en tant que parents, nous devons être conscients que les coliques chez les enfants ne sont pas une maladie, mais un trouble sans conséquences graves pour leur santé.

Simplement, le bébé ne sait pas comment son corps fonctionne et a peur. Par conséquent, la compréhension et la sérénité sont essentielles pour prendre soin de l’enfant pendant cette étape. Parfois, les pleurs d’un bébé ne sont pas dus à des coliques, mais à d’autres causes.

Pour cette raison, essayez de consulter un pédiatre afin que vous puissiez directement faire examiner votre bébé et éviter ainsi les complications.

A découvrir aussi