8 soins après une extraction dentaire

Les soins après une extraction dentaire sont déterminants pour favoriser le processus de cicatrisation. De plus, ils diminuent considérablement le risque de complications. Que devez-vous garder à l'esprit ?
8 soins après une extraction dentaire

Dernière mise à jour : 04 mai, 2021

Les procédures chirurgicales dans lesquelles le dentiste enlève une dent de l’endroit où elle est logée comportent certaines indications. Les soins après une extraction dentaire sont nécessaires pour que la zone traitée puisse guérir et récupérer.

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale, afin de ne pas ressentir de douleur. Dans des cas très spécifiques, il est nécessaire d’endormir complètement le patient avec une anesthésie générale. Le professionnel, dans un premier temps, détache la dent du tissu gingival qui la soutient.

Ensuite, avec des élévateurs dentaires et des pinces, le dentiste fera des mouvements pour desserrer la dent et la retirer de la prise qui la loge. Les cas plus complexes nécessitent l’utilisation d’autres instruments pour couper la gencive, enlever l’os ou briser les dents en fragments plus petits.

Lorsque la dent est à l’extérieur de la bouche, un caillot de sang se forme dans l’espace qu’elle occupait, responsable de la cicatrisation des plaies. Son soin et sa conservation sont vitaux pour une bonne récupération. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi il est nécessaire de prendre soin de vous après une extraction dentaire et comment le faire.

Quand est-il nécessaire d’extraire une dent ?

L’extraction dentaire est une intervention assez courante chez les adultes. Alors que la dentisterie actuelle tente de garder les dents dans la bouche, il y a des moments où l’extraction dentaire est inévitable. Ceux-ci sont détaillés ci-dessous :

  • Infection dentaire : lorsqu’elle n’est pas combattue avec des antibiotiques, elle se produit à plusieurs reprises, elle ne peut pas être traitée avec des canaux radiculaires et peut se propager à d’autres zones du corps.
  • Risque d’infection : patients dont le système immunitaire est affaibli et dont la dent peut présenter un risque pour leur santé.
  • Carie : lorsque la maladie est très avancée et qu’il y a une forte destruction de la dent. Ce sont des cas qui ne peuvent pas être résolus avec des correctifs ou des incrustations.
  • Fracture dentaire ou lésions traumatiques : les blessures aux dents causées par des coups peuvent nécessiter le retrait des dents ou de leurs fragments.
  • Parodontite avancée : la perte des tissus qui soutiennent les dents peut entraîner la mobilité des dents et la nécessité de les extraire.
  • Surpeuplement dentaire : un cas dans lesquels les dents se chevauchent et sont trop nombreuses. L’extraction est complétée par l’orthodontie.
  • Pour des raisons orthodontiques : dans le cadre d’un traitement orthodontique, il peut être nécessaire de retirer certaines dents pour créer de l’espace.
  • Affections dans les dents de sagesse : lorsque ces dents n’ont pas d’espace pour faire éruption, elles provoquent des douleurs, s’infectent ou génèrent d’autres problèmes dans la bouche, il est nécessaire de les extraire.
Femme subissant une extraction dentaire
Aujourd’hui, les dentistes essaient de sauver les dents. Cependant, dans de nombreux cas, il n’y a pas d’autre choix que de recourir à l’extraction.

8 conseils pour prendre soin de soi après une extraction dentaire

Après une extraction dentaire, les soins postopératoires sont très importants pour que la récupération soit la moins gênante pour le patient. En général, il faudra 7 à 10 jours pour que la bouche guérisse la plaie, selon le type et l’emplacement de la chirurgie.

Des douleurs et même un gonflement avec des ecchymoses peuvent survenir pendant les 3 premiers jours. Prendre soin du caillot de sang qui se forme à l’intérieur de l’espace occupé par la dent extraite est la clé d’une bonne cicatrisation.

Suivre les instructions du dentiste est d’une grande importance pour éviter les désagréments et avoir une récupération réussie. Que faut-il considérer ? Appliquez les conseils suivants.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Syndrome de la bouche brûlante

1. Appliquez une pression avec de la gaze

Le dentiste, après la chirurgie, placera une gaze pliée et vous fera mordre. Cette pression doit être maintenue pendant les 30 à 60 premières minutes (le professionnel l’établira selon chaque cas).

Son objectif est d’arrêter les saignements et de favoriser la formation de caillots. Comme nous l’avons déjà mentionné, le bouchon de sang dans l’espace laissé par la dent est nécessaire à la fermeture de la plaie.

La gaze ne doit pas être laissée en place longtemps, car le caillot pourrait y adhérer. De cette façon, une fois enlevée, l’emplacement serait vide, ce qui compliquerait la guérison.

Lorsque le temps indiqué s’écoule, la gaze est retirée et rien d’autre n’est mis en place. En cas de saignement excessif qui ne s’arrête pas avec le temps, il est utile de placer de la gaze et d’appliquer une pression, mais vous devriez consulter un professionnel.

2. Appliquez du froid sur la zone

Le froid aide à réduire l’inflammation, à prévenir les ecchymoses et à apaiser la douleur. Pour cette raison, l’application de blocs de glace sur le visage près de la zone d’intervention est très utile.

Le froid doit être placé immédiatement après la chirurgie, à des intervalles ne dépassant pas 10 minutes. Ensuite, reposez-vous en même temps et répétez. Laisser la glace sur la peau pendant une longue période endommage les tissus.

De plus, il est important d’éviter la proximité de sources de chaleur, telles que le poêle, le chauffage et les cuisines. Il est également déconseillé de prendre un bain de soleil ou de sortir s’il fait chaud.

3. Mangez des aliments mous et froids

Après une extraction dentaire, il est conseillé d’éviter de manger des aliments très chauds. Pour favoriser la récupération et réduire le stress dans la zone, il est préférable de consommer des produits mous, écrasés et faciles à mâcher.

Les aliments mous et froids tels que les smoothies, la crème glacée, les yaourts, les soupes froides et les puddings sont idéaux. Les aliments durs, croquants ou avec de petites graines doivent être évités.

Une alimentation équilibrée, qui contient des pâtes, des œufs, du poisson, des produits laitiers et des légumes cuits, fournira les nutriments nécessaires, en plus d’avoir la consistance idéale. Le zinc présent dans les légumes verts et la vitamine C dans les agrumes contribuent à la guérison.

Il est important d’éviter de consommer ces aliments avec des articles tels que des pailles. Au lieu de cela, utilisez des cuillères et prenez de douces gorgées. Les aliments les plus durs peuvent être incorporés progressivement, mais il est conseillé de continuer avec ce soin pendant une semaine.

4. Reposez-vous et ne faites pas d’exercice

Limiter l’activité physique et l’effort après l’extraction dentaire permet d’éviter les complications après la chirurgie. Il est conseillé de ne pas trop parler ni de bouger excessivement la bouche.

Il est aussi nécessaire de se reposer et de se détendre avec la tête surélevée et dans une position plus assise. La position horizontale favorise la douleur et les saignements dus à l’accumulation de sang. Placer des oreillers et des coussins sur le lit est utile pour dormir.

5. Prenez le médicament indiqué par le professionnel

Après l’extraction dentaire et lorsque l’effet de l’anesthésie s’estompe, des symptômes tels que douleur et inflammation apparaissent. Pour cette raison, le dentiste prescrit généralement des anti-inflammatoires afin de réduire l’inconfort.

Si l’extraction a été effectuée pour la présence d’une infection, la personne prend peut-être déjà des antibiotiques. Sinon, ils seront probablement prescrits après l’extraction. Ils doivent être consommés au moment correspondant, sans sauter de doses, jusqu’à la fin du traitement pendant les jours indiqués.

D’autre part, le patient doit dire au professionnel s’il consomme d’autres types de médicaments. Ceci pour déterminer si une suspension ou un remplacement est nécessaire avant la chirurgie.

Des antibiotiques après une extraction dentaire.
Après l’extraction d’une dent, le professionnel peut suggérer de prendre des analgésiques pour réduire la douleur et l’enflure.

6. Ne sucez pas et ne vous rincez pas la bouche

Empêcher le caillot de sang qui se forme dans l’alvéole de se répandre est vital pour la guérison. Si celui-ci sort, vous courez le risque de contracter une infection ou une alvéolite sèche.

Par conséquent, il est préférable d’éviter les bains de bouche, les gargarismes, les bruissements ou les crachats avec force. En outre, les mouvements d’aspiration doivent être limités, car ils augmentent le risque de desserrage du bouchon sanguin.

7. Ne pas fumer

L’utilisation de cigarettes après une extraction dentaire est nocive et contre-productive. Comme nous l’avons déjà mentionné, le mouvement d’aspiration peut provoquer le délogement du caillot.

La chaleur favorise aussi  les saignements et le risque d’infection. Et, comme si cela ne suffisait pas, le tabac prédispose enfin à l’infection due à une circulation altérée dans la région et à la présence de toxines.

8. Gardez votre bouche propre

Il est nécessaire de garder la cavité buccale propre après l’extraction dentaire pour éviter l’infection. Vous devez continuer à vous brosser les dents et à passer le fil dentaire comme à votre habitude, avec des mouvements plus doux, mais en évitant la zone d’extraction.

Le brossage de la langue est aussi utile pour réduire les odeurs et le goût générés par le processus de guérison. Il est important de s’assurer que les débris alimentaires ne s’accumulent pas dans la plaie.

Après quelques jours, vous pouvez enfin faire des rinçages doux avec de l’eau salée tiède ou un bain de bouche sans alcool. Il est pratique de ne pas les recracher, mais de les laisser tomber les liquides d’eux-mêmes.

Pourquoi est-il important de prendre soin de soi après une extraction dentaire ?

Assurer les soins après l’extraction dentaire est ainsi essentiel pour éviter les complications. La fermeture de la plaie prend 7 à 10 jours. Ensuite, en profondeur, un nouvel os sera généré pour remplacer l’espace laissé.

Ainsi, le respect des instructions du professionnel réduit les risques postopératoires. Ces derniers comprennent les éléments suivants :

  • Saignement : la plaie continue de saigner abondamment et sans s’arrêter plusieurs heures après l’extraction.
  • Infection : la zone d’extraction sent mauvais, fait mal, palpite, gonfle et se draine. Le visage et le cou peuvent sembler enflés, chauds et douloureux.
  • Alvéole sèche : en raison d’un détachement du caillot, le site où la dent était restée vide, ce qui laisse l’os exposé. C’est un problème très douloureux. Le dentiste doit générer de nouveaux saignements et placer des pansements pour commencer un autre processus de guérison.
Une femme qui a mal aux dents.
Sans soins postopératoires appropriés, les patients peuvent éprouver des complications après une extraction dentaire.

Quand voir le dentiste après une extraction dentaire ?

Il se peut que malgré le respect de tous les soins après une extraction dentaire, certaines des complications susmentionnées puissent survenir. Si tel est le cas, il est préférable de se rendre d’urgence chez le dentiste ou l’hôpital le plus proche.

Un professionnel de la santé doit être consulté si les symptômes suivants apparaissent :

  • Douleur et inconfort qui ne disparaissent pas 2 à 3 jours après l’extraction.
  • Inconfort ou douleur irradiant vers d’autres parties du corps (oreille, tête ou cou).
  • Gonflement ou enflement du visage ou du cou.
  • Présence de pus dans la bouche et dans la plaie.
  • Saignement excessif qui ne s’arrête pas lorsque vous mordez de la gaze.
  • Fièvre élevée accompagnée de malaise général, de nausées ou de vomissements.
  • Des picotements, des crampes ou un engourdissement dans la région après la disparition de l’anesthésie.
  • Sensation de pression sous la langue.
  • Difficulté à respirer, à avaler ou à parler.
  • Toux et douleur thoracique.

Si après l’extraction tout se passe bien, il est également conseillé de retourner chez le dentiste pour vérifier la cicatrisation et discuter des possibilités de remplacement de la dent perdue. Le professionnel sera celui qui conseillera le mieux sur les alternatives pour réhabiliter la bouche et retrouver fonction et esthétique.

Retrouvez le sourire

Une extraction dentaire peut générer de la peur et de l’anxiété chez le patient qui en a besoin, car c’est un acte chirurgical qui comporte des risques et des complications. La perte d’une dent implique également de réfléchir à un moyen de la remplacer.

Par conséquent, après l’extraction, vous devriez parler avec le dentiste des possibilités de fabriquer une prothèse, un bridge fixe ou un implant. De plus, il est indispensable d’appliquer le soin après l’extraction pour que la récupération soit la moins traumatisante possible.

Cela pourrait vous intéresser ...
Bridge dentaire : types, bénéfices et inconvénients
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Bridge dentaire : types, bénéfices et inconvénients

Le bridge dentaire est une alternative qui permet de retrouver une esthétique et les fonctions que nous avons perdues sans nos dents.



  • Samuel, Ladisleny Leyva, Nila Ledesma Céspedes, and Myrna Fonte Villalón. “La pérdida dentaria. Sus causas y consecuencias.” Revista de Medicina Isla de la Juventud 19.2 (2018).
  • Perez, Víctor Jesús Delgado, et al. “Principales razones de extracción de dientes permanentes de adultos mexicanos en un Centro de Salud.” Revista CES Salud Pública 8.1 (2017): 1-9.
  • Rosero Ortiz, José Andrés. Causas para extracciones dentales e indicadores sociodemográficos realizado en la Clínica de Cirugía I de la Facultad de Odontología de la Universidad Central del Ecuador. BS thesis. Quito: UCE, 2018.
  • Coronel Salazar, Angie Mishel. Complicaciones mediatas e inmediatas en las extracciones dentarias. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2020.
  • Lozada Macías, Cristina Anabel. Complicaciones de extracciones de las piezas# 16 o# 26. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2018.
  • Vélez Lucas, Nathalia Elizabeth. Efectividad del manejo terapéutico preventivo de la alveolitis, pre y post exodoncia, en pacientes con enfermedades sistémicas. BS thesis. Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología, 2020.
  • Caliskan, Mehmet, et al. “¿ Es necesario modificar la terapia anticoagulante en extracciones dentales en pacientes que están en tratamiento con anticoagulantes orales de acción directa?.” Medicina oral, patología oral y cirugía bucal. Ed. española 23.4 (2018): 260-266.
  • Teixeira Poças, María Amelia, et al. “Complicaciones posoperatorias de la exodoncia 2018-2019.” IV Jornadas de Actualización en Prácticas Odontológicas Integradas PPS-SEPOI (La Plata, 7 de julio de 2020). 2020.
  • Vega Vega, Sheila P., et al. “Riesgo de complicaciones a corto plazo asociadas con extracción dental en pacientes de una unidad de medicina familiar de Acapulco, Guerrero, México.” Atención Familiar 25.4 (2018): 151-154.