A quoi correspond la triade de Virchow ?

31 août 2020
La triade de Virchow est un terme médical qui regroupe trois facteurs qui affectent la coagulation et la formation de thrombus. La conséquence la plus grave est la thromboembolie veineuse.

La triade de Virchow est une série de 3 changements qui se produisent à l’intérieur des veines, et qui déterminent la formation de thrombus veineux. Cette affection est également connue sous le nom de thromboembolie veineuse.

Cette triade a été décrite par un pathologiste allemand nommé Rudolf Virchow, il y a plus de 150 ans. Il a décrit, pour la première fois, les conditions nécessaires à la formation et la propagation des thrombus veineux.

Dans cet article, nous commencerons par décrire la triade de Virchow, puis nous donnerons plusieurs définitions qui nous permettront de comprendre la thrombose veineuse et ses risques pour la santé.

En quoi consiste la triade de Virchow ?

La triade de Virchow comprend trois changements :

  • Anomalies dans la circulation sanguine
  • Hypercoagulabilité : état qui favorise la formation de caillots ou de thrombus veineux
  • Lésions endothéliales : lésions à l’intérieur des vaisseaux sanguins

Il existe des situations connues sous le nom d’états prothrombotiques qui favorisent l’apparition de la triade. Une fois que les facteur sont réunis, les plaquettes s’accumulent sous forme de pièges qui retiennent les neutrophiles.

Par conséquent, les plaquettes et les neutrophiles forment des thrombus veineux. Et tel est ce qui donne lieu à la maladie de la thromboembolie.

A quoi correspondent les états prothrombotiques ?

Les états prothrombotiques sont des situations, héréditaires ou acquises, dans lesquelles la triade de Virchow a de fortes probabilités d’apparaître. Ils se composent de facteurs de risque modifiables et non modifiables.

Par exemple, les mutations génétiques, lorsqu’elles impliquent des facteurs de coagulation, peuvent conduire à un état prothrombotique. Cet héritage est difficile ou impossible à modifier car le facteur de risque est acquis au moment même de la conception.

D’autre part, certaines maladies systémiques stimulent la coagulation sanguine. Comme le cancer, l’hypertension artérielle, les néphropathies et la maladie veineuse chronique. Les personnes souffrant de varices et d’insuffisance veineuse sont également particulièrement sensibles à cette condition.

Les habitudes et le mode de vie jouent aussi un rôle dans l’équation des thrombus. De même, les personnes obèses et celles qui fument s’exposent à un risque plus élevé. Celles qui doivent voyager pendant de longues heures en avion ou qui doivent rester immobiles peuvent stimuler la coagulation dans les jambes.

Dans le cas des femmes, l’usage de contraceptifs hormonaux à base d’œstrogènes mérite une attention spécifique. Le médecin devrait toujours évaluer le risque de thrombose avant de prescrire une contraception de ce type. Par ailleurs, pendant la grossesse, la pression de l’utérus sur les veines menant aux membres inférieurs ralentit la circulation. Ce qui favorise également la triade de Virchow.

D’autres situations associées sont :

  • Pneumopathie obstructive chronique
  • Pollution de l’air
  • Traumatismes dans les membres inférieurs
  • Immobilisation prolongée en raison d’une hospitalisation de plus de 48 heures
La triade de Virchow et les varices.

Lisez aussi : 5 choses que l’on peut faire pour prévenir la thrombose

Qu’est-ce qu’une thromboembolie veineuse ?

La thromboembolie veineuse réunit deux entités qui peuvent entraîner une incapacité vasculaire et la mort. En effet, elle est la cause de décès la plus courante chez les personnes hospitalisées :

  • Thrombose veineuse profonde
  • Thromboembolie pulmonaire

Les thrombus veineux peuvent rester à leur place ou se déplacer du lieu où ils se sont formés pour voyager dans la circulation sanguine. S’ils se détachent, ils deviennent des caillots qui, s’ils atteignent le coeur, iront dans la circulation pulmonaire.

La thrombose dans les membres inférieurs est la plus fréquente. Elle provoque des rougeurs dans la zone, une hypersensibilité au toucher, une chaleur locale, des crampes et des douleurs.

Si un thrombus se forme et génère une thromboembolie pulmonaire, les symptômes correspondants sont un manque d’air, une syncope ou un évanouissement, une hypotension et la cyanose (coloration bleutée de la peau). La conséquence est fatale sans le traitement opportun et adapté.

Comment diagnostiquer la triade de Virchow ?

Le diagnostic de la thrombose veineuse profonde est généralement réalisé à travers une échographie doppler du système veineux profond. Le médecin échographiste examine alors la présence d’obstructions dans le flux sanguin ou évalue la perte de compressibilité dans les veines.

Dans les cas difficiles à diagnostiquer, ou bien dans les cas douteux, un scanner ou une IRM sont effectués sur le membre suspect.

Pour la thromboembolie pulmonaire, la principale méthode de diagnostic sera la tomodensitométrie pulmonaire. Parfois, un test de diagnostic appelé gammagraphie pulmonaire est préférable.

Il existe un lien entre la respiration difficile et la triade de Virchow.

Découvrez également : Quelles sont les causes de la thrombophlébite superficielle ?

Pour quelles raisons la triade de Virchow est-elle importante ?

Depuis que l’on en sait davantage sur la coagulation sanguine et la triade de Virchow, on constate une diminution des cas liés au hospitalisations pour thrombus ou embolies. Toutefois, il est possible d’éviter encore plus de décès.

Mener des habitudes de vie saines et prendre soin de notre corps est fondamental pour réduire le risque d’hypercoagulation dans la circulation sanguine. Consultez un médecin au moindre doute sur les mesures possibles à prendre pour vous protéger.

 

  • Kasper y col., Principios de medicina interna de Harrison, edición número 19, Editorial McGrawHill.
  • Bauer K., Overview of the causes of venous thrombosis, retrieved on 01 Jun 2020, Evidence-based Clinical Decision Support- UpToDate.https://www.uptodate.com/contents/overview-of-the-causes-of-venous-thrombosis?search=trombosis%20venosa%20superficial&source=search_result&selectedTitle=2~109&usage_type=default&display_rank=2
  • Motta Hernández, José Wdroo, and Alexander Carvajal Cardozo. Simulación virtual del sistema de coagulación clásico y celular mediante redes de Petri aplicando la triada de Virchow. BS thesis. 2016.
  • Barrera-López, Ana Madeleine. “Pulmonary thromboembolism associated to superior vena cava syndrome thrombotic origin.” Revista Colombiana de Cardiología 24.4 (2017): 406-406.