Adopter un régime végétalien : 7 aspects à prendre en compte

Le régime végétalien est à la mode. Il est possible d’arriver à supprimer toutes les viandes et produits dérivés des animaux dans nos menus. Mais pour arriver à faire ce changement important dans notre alimentation, l’idéal est d’y aller progressivement.
Adopter un régime végétalien : 7 aspects à prendre en compte

Dernière mise à jour : 21 septembre, 2021

Le régime végétalien a comme principe de ne pas consommer des aliments dérivés des animaux. L’immersion dans le monde végétalien implique des changements d’habitudes très enracinées. Ceux qui décident d’adopter ce nouveau style de vie doivent s’informer et prendre des précautions pour éviter d’abandonner en cours de route.

Le végétalisme est une tendance mondiale qui gagne toujours plus d’adeptes, que ce soit pour l’amour des animaux ou pour prendre soin de leur santé intégrale. La conversion au véganisme est une décision qui, complémentée à de l’exercice physique, apporte de grands bienfaits à l’organisme. Cependant, la transformation doit être graduelle et contrôlée.

Avant de commencer la transition d’une alimentation normale à un régime végétalien, il est important de considérer certains aspects. De cette façon, nous évitons un changement brusque dans l’organisme et nous garantissons notre propre bien-être. Voyons dans cet article 7 aspects à prendre en compte avant de se lancer.

1. Le régime végétalien, un objectif sur le moyen terme

L’envie de nouveauté a tendance à se convertir en un piège. En effet, certaines personnes décident d’abandonner la viande d’un jour à l’autre, mais leurs habitudes alimentaires et émotionnelles sont si enracinées qu’elles deviennent des barrières difficiles à surpasser, et le sentiment de culpabilité peut apparaître.

Un régime végétalien est plus simple à adopter quand on commence à le découvrir pas à pas, sans dates fermes établies, ni exigences structurées faites pour accélérer le processus. Commencer à incorporer dans notre routine alimentaire des recettes végétaliennes une ou deux fois par semaine favorise la transition. On facilite ainsi l’accès à une plus grande variété de repas et à une meilleure connaissance des alternatives.

Le régime végétalien.
Pour que l’adoption du régime végétalien soit un succès, il est important d’effectuer les changements de manière graduelle. L’organisme aura ainsi le temps de s’adapter aux nouvelles habitudes alimentaires.

2. Le régime végétalien suppose d’adapter la liste des courses

Les aliments d’origine animale doivent être remplacés par des céréales, des graines, des légumes et des légumineuses. La préparation de cette liste doit être consciente et planifiée. Il faut réfléchir avec clarté à ce dont on a besoin pour les nouvelles recettes, et surtout pour celles qui s’adaptent à nos goûts.

Il est bon d’incorporer à notre menu des noix de cajou, des graines de lin, de sésame, de courge, des laits végétaux et des produits fermentés. En effet, ces produits ne peuvent pas manquer.

3. Modifiez vos repas préférés à base de viande

Adaptez votre menu hebdomadaire petit à petit. En premier lieu, analysez les menus végétariens qui sont déjà incorporés dans votre routine alimentaire. Deuxièmement, déterminez quels repas vous devez modifier pour qu’ils deviennent des repas végétaliens. Il est très facile de trouver des recettes alternatives végétaliennes.

4. Planifiez vos repas hebdomadaires

L’habitude de faire une liste de repas pour la semaine permet de s’adapter plus facilement au régime végétalien. La prise de conscience des repas aide à ne pas tomber dans le piège d’un menu rapide à base de viande.

Réfléchir à chaque option permet de visualiser les alternatives les plus valides et savoureuses à la fois. L’idée est d’avoir un guide qui organise notre alimentation en accord avec ce que l’on recherche.

Informations sur les nutriments dans le régime végétalien
Pour maintenir un régime végétalien, il est important d’apprendre à planifier les menus. De cette manière, on garantit la qualité nutritionnelle des assiette et, de plus, on découvre des alternatives délicieuses et variées.

5. Renseignez-vous sur les nutriments qu’offrent les aliments

La viande, les produits laitiers et d’autres repas  fournissent nutriments, vitamines et minéraux. Il est important d’être informés sur les produits qui peuvent satisfaire l’organisme avec ses apports. Par exemple, le lait et ses dérivés sont une source de calcium qui doit être remplacés par d’autres aliments ou suppléments.

6. Adoptez un régime végétalien varié et créatif

Il est essentiel de faire preuve de créativité, afin d’éviter la lassitude. Il n’est ni sain ni agréable de manger toujours la même chose, et cela peut vous pousser à abandonner.

L’adoption d’une nouvelle habitude alimentaire va de pair avec la prédisposition à essayer de nouvelles options ; c’est une manière de rééduquer le palais et d’amplifier la capacité gustative. La quantité de recettes que l’on trouve sur Internet est impressionnante.

7. Incluez de nouvelles sources d’information

Il existe des associations de végétaliens en ligne et d’autres pages qui servent de soutien. Il est très simple de joindre ces groupes et de poser des questions.

Un régime végétalien est bénéfique pour la santé intégrale. Dans tous les cas, il est recommandé d’effectuer régulièrement des contrôles médicaux pour s’assurer que tout va bien.

Cela pourrait vous intéresser ...
Régime végétalien crudivore : avantages et risques
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Régime végétalien crudivore : avantages et risques

Le régime végétalien crudivore consiste à ne manger que des aliments d'origine végétale crus. Découvrez-en plus dans notre article !