Alimentation et recommandations pour la spondylarthrite ankylosante

Quand des processus liés à l'arthrose se développent, il est essentiel d'inclure, dans l'alimentation, des produits et des aliments avec une capacité anti-inflammatoire pour éviter la progression de la pathologie.
Alimentation et recommandations pour la spondylarthrite ankylosante

Dernière mise à jour : 12 mai, 2021

La spondylarthrite ankylosante est une pathologie qui se présente avec un processus d’arthrite dans la zone de la colonne vertébrale. Elle se caractérise par le développement d’une inflammation et d’un gonflement entre les vertèbres, générant une incapacité fonctionnelle et de la douleur. Elle peut se traiter par des médicaments, même si une bonne alimentation est également essentielle.

Il faut bien prendre en compte que de nombreux processus rhumatismaux et inflammatoires peuvent se prévenir en améliorant les habitudes de vie. La pratique habituelle d’exercice est indispensable, tout comme un bon repos ainsi qu’une alimentation équilibrée et variée.

Pourquoi l’alimentation est-elle important dans la spondylarthrite ankylosante ?

Comme nous l’avons dit, la spondylarthrite ankylosante est une pathologie qui entraîne un processus inflammatoire et une dégénération des cartilages. Lors de tous ces processus, apporter la bonne quantité de certains nutriments est vital pour éviter la progression des symptômes.

Il existe certains composés, comme les acides gras de la série oméga-3, qui ont prouvé leur capacité anti-inflammatoire. Selon une étude publiée dans Nutrition, ils peuvent améliorer l’efficacité du traitement de l’arthrite, en réduisant la douleur et la progression future.

En outre, il est important d’inclure les doses nécessaires de calcium car ce minéral garantit une bonne santé osseuse et articulaire, selon une recherche publiée dans Nutrients. Quoi qu’il en soit, le calcium ne s’assimile pas toujours bien au niveau intestinal. Il est donc important d’assurer une bonne combinaison des aliments pour aboutir à un métabolisme efficace.

Aliments recommandés dans la spondylarthrite ankylosante

Nous allons maintenant vous présenter les aliments qui peuvent aider à traiter et prévenir la spondylarthrite ankylosante. Si vous les incluez régulièrement dans votre alimentation et êtes atteint de ce trouble, il se peut que vous notiez des améliorations dans ses manifestations.

Poissons bleus

Les poissons bleus se caractérisent par leur contenu en acides gras oméga-3. Ceux-ci, comme nous l’avons commenté, sont capables de moduler et de soulager les mécanismes inflammatoires, générant ainsi une gestion efficace du problème. Ils sont utiles pour prévenir les épisodes aigus de douleur.

Des poissons bleus.

La consommation de poisson bleu n’est pas seulement utile pour la spondylarthrite ankylosante : elle est aussi bénéfique pour plusieurs aspects de l’organisme.

Curcuma

Le curcuma se compose d’un phytonutriment, la curcumine, qui est également capable d’exercer un effet positif au moment de contrôler l’inflammation dans l’organisme. Selon une étude publiée dans le Journal of Medicinal Food, les suppléments avec des extraits de curcuma sont efficaces dans le traitement de tous les processus liés à l’arthrite.

Aliments piquants

L’une des caractéristiques des aliments piquants, comme le piment, est la présence d’un composé du nom de capsaïcine. Même si elle peut être peu adéquate pour les estomacs délicats, elle a le pouvoir de réduire l’inflammation dans l’organisme et de moduler la douleur.

On l’utilise de façon topique à travers des crèmes mais son ingestion est aussi recommandée contre la spondylarthrite ankylosante.

Aliments non recommandés dans la spondylarthrite ankylosante

De la même façon qu’il existe des produits et des nutriments qui peuvent aider à soulager les symptômes, il y en a d’autres qui auront l’effet contraire. Cette liste vous servira de guide pour élaborer un plan nutritionnel à ce sujet.

Sucreries

Les quantités élevées de sucres simples peuvent exercer un effet inflammatoire, à partir de l’augmentation des glycémies sanguines et, par conséquent, de la demande de travail au niveau pancréatique.

La consommation de ces ingrédients contribue à augmenter la sensation de douleur et de raideur. On doit donc les éviter, dans la mesure du possible.

Charcuterie

Les charcuteries contiennent généralement des additifs. Même si beaucoup ont démontré des niveaux de sécurité à moyen terme, elles peuvent quand même générer une augmentation de l’inflammation. Elles doivent donc être évitées, aussi bien dans l’alimentation régulière d’une personne saine que dans l’alimentation d’une personne atteinte de spondylarthrite ankylosante.

Un plateau avec de la charcuterie.

Les charcuteries ne sont presque jamais recommandées dans l’alimentation à cause de leur contenu en sel et en additifs.

Aliments ultra-transformés

En général, tous les aliments ultra-transformés industriels doivent être supprimés de l’alimentation. Ils se composent en effet d’acides gras de type trans.

Ceux-ci sont liés à un moins bon état de santé et à l’augmentation des mécanismes inflammatoires dans l’organisme. C’est pour cela qu’ils peuvent augmenter la sensation de douleur.

Alcool

L’ingestion d’alcool augmente la charge de travail au niveau hépatique car cet organe devra se charger de son métabolisme pour ensuite l’éliminer. Ceci génère une augmentation de l’inflammation générale, ce qui peut être contre-productif dans les processus de spondylarthrite ankylosante et dans d’autres arthrites.

Veillez à votre alimentation et à vos habitudes pour améliorer la spondylarthrite ankylosante

Comme vous avez pu le voir, améliorer les habitudes diététiques est essentiel pour éviter la progression de la maladie. Il est recommandé d’augmenter la consommation d’aliments frais, comme les fruits, les légumes et les poissons, en réduisant ainsi la présence d’aliments ultra-transformés d’origine industrielle.

Par ailleurs, éviter l’alcool et favoriser la pratique d’exercice physique de façon habituelle maintient la fonctionnalité du corps. En outre, il convient de se reposer adéquatement la nuit. C’est en effet à ce moment-là que les tissus endommagés se réparent.

Cela pourrait vous intéresser ...
Inflammation cellulaire et obésité
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Inflammation cellulaire et obésité

L'inflammation cellulaire, si elle devient chronique, peut provoquer une obésité durable dont il est difficile de se débarrasser.



  • Gioxari A, Kaliora AC, Marantidou F, Panagiotakos DP. Intake of ω-3 polyunsaturated fatty acids in patients with rheumatoid arthritis: A systematic review and meta-analysis. Nutrition. 2018 Jan;45:114-124.e4. doi: 10.1016/j.nut.2017.06.023. Epub 2017 Jul 8. PMID: 28965775.
  • Vannucci L, Fossi C, Quattrini S, Guasti L, Pampaloni B, Gronchi G, Giusti F, Romagnoli C, Cianferotti L, Marcucci G, Brandi ML. Calcium Intake in Bone Health: A Focus on Calcium-Rich Mineral Waters. Nutrients. 2018 Dec 5;10(12):1930. doi: 10.3390/nu10121930. PMID: 30563174; PMCID: PMC6316542.
  • Daily JW, Yang M, Park S. Efficacy of Turmeric Extracts and Curcumin for Alleviating the Symptoms of Joint Arthritis: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Clinical Trials. J Med Food. 2016 Aug;19(8):717-29. doi: 10.1089/jmf.2016.3705. PMID: 27533649; PMCID: PMC5003001.