Alimentation pour les calculs rénaux : conseils et exemples de menus

12 novembre 2020
Les calculs rénaux sont des masses dures qui se forment suite à l'accumulation de résidus présents dans l'urine. Les plus communs surgissent à cause d'un excès de calcium et d'oxalate. Découvrez comment les traiter avec l'alimentation.

Si vous avez des calculs rénaux, vous avez probablement besoin de suivre une alimentation spéciale. Nous allons, dans cet article, vous donner quelques conseils pour pouvoir suivre une alimentation pour les calculs rénaux, en plus d’exemples de menus.

Néanmoins, dans un premier temps, vous devez vous rendre chez votre médecin pour déterminer quel type de calculs produit votre corps. Ensuite, à partir de cela, le médecin pourra vous indiquer les changements qui sont les plus appropriés au niveau de votre alimentation.

Qu’est-ce qu’un calcul rénal ?

Ceux qui ont déjà eu un calcul rénal disent que c’est plus douloureux qu’un accouchement. La douleur est en effet très aiguë. Dans 75 % des cas, les calculs rénaux s’expulsent de façon spontanée ; et dans 25 % des cas, la taille du calcul empêche l’expulsion naturelle, ce qui implique d’avoir recours à un traitement.

Un calcul rénal est une masse dure qui se forme à partir de cristaux présents dans l’urineChez la majorité des personnes, les composés chimiques naturels dans l’urine stoppent la formation de calculs.

Souvenez-vous que tous les types de calculs rénaux ne se ressemblent pas. Le type le plus commun se forme à partir de calcium et d’oxalatePar ailleurs, le traitement individuel pour les calculs rénaux dépend du type de calcul.

Différentes tailles de calculs rénaux.

Les calculs rénaux sont des masses dures qui se forment suite à l’accumulation de résidus présents dans l’urine. Les plus communs sont dus à l’excès de calcium et d’oxalate.

Alimentation pour les calculs rénaux

Il faut bien prendre en compte que, selon le type de calcul, l’alimentation pour les calculs rénaux peut varier. Très souvent, cette condition est due à l’accumulation de :

  • Oxalate de calcium
  • Phosphate de calcium
  • Acide urique
  • Cystine

Lisez aussi : Combattre les calculs rénaux avec 5 remèdes naturels

1. Aliments riches en oxalate de calcium qui favorisent les calculs rénaux

Éviter l’excès d’oxalate dans l’alimentation aide à prévenir, principalement, les cas de calculs d’oxalate de calciumLe calcium n’est pas le principal responsable de ces calculs mais les aliments riches en oxalate, si. En voici quelques-uns :

  • Les épinards
  • La betterave
  • Le cacao
  • Les blettes
  • La rhubarbe
  • Les sodas
  • Le thé (comme le thé noir, vert, ou le maté)
  • Les cacahuètes
  • Le café
  • Les noix
  • Les fruits de mer

Ces aliments doivent être consommés en petites quantités, et une excellente stratégie consiste à utiliser la méthode dite de double cuisson. Il s’agit de cuire deux fois les légumes riches en oxalate, en changeant l’eau de la première cuisson pour ainsi réduire la quantité d’oxalate.

2. Excès de protéines

L’ingestion excessive de protéines comme la viande ou n’importe quel produit d’origine animale favorise la production d’acide urique, ce qui déclenche la formation de calculs.

De la viande.

Consommer trop de viande et de produits d’origine animale a aussi une incidence sur la formation de calculs rénaux. Il est essentiel de modérer cette consommation.

3. On doit réguler la consommation en sel

Le sodium est l’un des principaux composants du sel et il facilite l’accumulation de sels dans l’organisme. Il faut donc l’éviter.

On ne doit pas seulement éviter le sel habituel mais aussi ces aliments industrialisés riches en sel comme les cubes de bouillon, la sauce anglaise, la sauce soja, les sauces en général, la nourriture congelée et la nourriture rapide. Il est recommandé de ne pas consommer plus de 2,5 grammes de sel par jour.

4. Excès d’aliments riches en vitamine C

On doit éviter l’excès d’aliments riches en vitamine C et l’ingestion de suppléments. C’est surtout le cas quand les calculs sont des calculs d’oxalate de calcium car cette vitamine peut favoriser la formation de ces derniers.

5. Boissons alcoolisées qui favorisent les calculs rénaux

On doit aussi éviter l’ingestion de boissons alcoolisées car avec elles, l’organisme se déshydrate. Ceci favorise la formation de calculs rénaux puisque la déshydratation est l’une des principales causes de leur formation.

Lisez aussi : Comment éviter la formation de calculs rénaux ?

Exemples de menus pour les calculs rénaux

Des menus pour calculs rénaux.

Un menu léger peut aider dans le traitement des calculs rénaux. Le nutritionniste peut les concevoir en fonction des besoins de chaque patient.

L’alimentation joue un rôle important dans la prévention des calculs. C’est pour cela que nous allons ici vous présenter des idées pour mettre en place un régime alimentaire pour les calculs rénaux. Cela pourrait vous aider. Souvenez-vous cependant que vous devrez consulter votre médecin en cas de doute.

Pour le petit-déjeuner

  • Option 1 : 1 verre de jus avec de la menthe + 2 tartines de pain complet avec du fromage blanc.
  • Option 2 : 1 yaourt nature + 1 cuillérée de miel + 2 œufs brouillés avec de la tomate, de l’oignon et de l’origan.

Pour le déjeuner/dîner

  • Option 1 : 1/2 tasse de riz + 1/2 tasse de haricots + 100 g de blanc de dinde + 1 tasse de légumes cuits + 1 cuillérée d’huile d’olive.
  • Option 2 : 1 assiette de soupe de poulet avec carottes, pommes de terre, potiron, oignon.

Pour le goûter

  • Option 1 : 1 yaourt nature + 1 cuillérée de canneberges.
  • Option 2 : 2 bananes cuites saupoudrées de cannelle.

Souvenez-vous…

Le plus important est d’augmenter l’ingestion de liquide pour faire augmenter le volume d’urine. Il faut boire environ trois litres d’eau par jour pour uriner de deux à deux litres et demi et dissoudre davantage les sels.

Enfin, nous vous recommandons de consulter un diététicien pour qu’il puisse vous donner des conseils spécifiques. Le professionnel pourra évaluer plus précisément l’alimentation qui vous convient le mieux, en fonction de vos besoins.

 

  • Instituto Nacional de la Diabetes y las Enfermedades Digestivas y Renales. Alimentación, dieta y nutrición para las piedras en los riñones. Mayo 2017. niddk.nih.gov/health-information/informacion-de-la-salud/enfermedades-urologicas/piedras-rinones/alimentos-dietas-nutricion
  • The National Kidney Foundation (NKF). LA DIETA Y LOS CÁLCULOS RENALES. https://www.kidney.org/es/atoz/content/diet
  • Conte Visús Antonio. La litiasis hoy. Arch. Esp. Urol.  2007  Feb;  60( 1 ): 1-4. Disponible en: http://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0004-06142007000100001&lng=es.
  • Alelign T, Petros B. Kidney Stone Disease: An Update on Current Concepts. Adv Urol. 2018;2018:3068365. Published 2018 Feb 4. doi:10.1155/2018/3068365
  • Finkielstein VA, Goldfarb DS. Strategies for preventing calcium oxalate stones. CMAJ. 2006;174(10):1407–1409. doi:10.1503/cmaj.051517
  • Han H, Segal AM, Seifter JL, Dwyer JT. Nutritional Management of Kidney Stones (Nephrolithiasis). Clin Nutr Res. 2015;4(3):137–152. doi:10.7762/cnr.2015.4.3.137