Allaitement maternel et spiruline : sont-ils compatibles ?

12 février 2021
Beaucoup de personnes conseillent de consommer de la spiruline pendant la grossesse et l'allaitement. Cependant, il n'existe pas de preuves suffisantes qui soutiennent leur compatibilité. Découvrez-en davantage à ce sujet.

En réalité, il n’existe pas d’accord catégorique sur la compatibilité entre l’allaitement maternel et la spiruline. Beaucoup de professionnels considèrent cette combinaison comme positive, mais n’envisagent pas les éventuels effets majeurs. Pour d’autres, en revanche, il peut exister une certaine incompatibilité.

Rappelons que la spiruline est une algue qui appartient au genre Arthrospira et qui, depuis quelque temps, est promue comme un complément nutritionnel aux propriétés exceptionnelles. Il fournit effectivement beaucoup de nutriments et sert de complément contre certaines maladies.

La spiruline s’obtient sur le marché sous forme de pilules ou de comprimés. Elle existe également sous forme liquide et en poudre. En général, elle est commercialisée dans les magasins d’aliments naturels. Cependant, aucune étude publiée ne met en garde contre les effets secondaires ou les interactions risquées avec cette substance.

La spiruline et ses propriétés

Même si une bonne partie des médecins ne perçoivent pas les propriétés exceptionnelles de la spiruline, la vérité est que la consommation de cette substance est devenue très populaire. Selon ses partisans, on pense qu’elle présente des propriétés pour les conditions suivantes :

Verre de spiruline.

“La spiruline fut une source d’étude puisqu’elle est très riche en nutriments et a démontré ses effets positifs sur la santé.”

Lisez également : Quand et comment consommer de la spiruline pour qu’elle soit plus efficace ?

Allaitement maternel et spiruline : les arguments en faveur

Certaines personnes considèrent que l’allaitement et la spiruline sont parfaitement compatibles. Elles recommandent également cette combinaison pendant la grossesse. Leurs arguments sont qu’elle rétablit les carences nutritionnelles de la mère et contribue au développement normal du bébé.

La spiruline protège la mère pendant la grossesse car elle contient 10 fois plus de fer que les aliments communs. Cela permet alors de prévenir l’anémieElle présente aussi une forte teneur en calcium, un minéral essentiel lors de la grossesse.

Concernant l’allaitement maternel et la spiruline, certaines personnes pensent qu’ils sont compatibles. En effet, selon la croyance populaire, la spiruline aide à fournir davantage de nutriments au bébé, à travers le lait maternel. Elle contient, entre autres, de l’acide gamma-linoléique, fondamental pour le développement cérébral correct du bébé.

Allaitement et spiruline : arguments contre

Il existe également un ensemble de personnes qui perçoivent une incompatibilité entre l’allaitement et la spiruline. Certaines marques de spiruline indiquent expressément qu’elle ne doit pas être consommée par les femmes pendant la grossesse ou l’allaitement, ni par les très jeunes enfants. Elles avertissent également des éventuels effets secondaires.

Par ailleurs, leur argument est lié principalement à la quantité élevée d’iode contenue dans la spiruline qui peut altérer, dans une plus ou moins grande mesure, la fonction thyroïdienneToutefois, aucune étude pertinente ne prouve cette relation.

Ce qui a été reporté dans un article récent, publié dans Breastfeeding Medicine, c’est que la supplémentation en spiruline pendant l’allaitement change la couleur du lait et lui donne un ton vert-bleu. Cependant, aucune anomalie n’a été constatée dans la composition du lait et, après l’arrêt de la spiruline, le lait a retrouvé sa couleur normale au cours des jours suivants.

Une femme qui allaite son bébé.

“D’éventuels effets négatifs entre l’allaitement maternel et la spiruline ne sont pas exclus. C’est donc un complément qui nécessite une supervision médicale.”

Découvrez aussi : Médicaments compatibles avec l’allaitement maternel

Conclusion…

Les études scientifiques disponibles ne corroborent pas les propriétés revendiquées de la spiruline. Mais il n’existe pas non plus d’études formelles qui les excluent. Dans ce cas, comme dans d’autres, il vaut mieux consulter un médecin avant de consommer régulièrement cette substance. En particulier pendant la grossesse et l’allaitement.

Par ailleurs, il existe de nombreuses substances qui sont vendues comme de la spiruline, mais qui en réalité n’ont pas la même composition. Certains compléments diététiques à base de spiruline se sont avérés contenir des niveaux d’arsenic plus élevés. 

De même, toutes les présentations ne sont pas fiables et garanties. Enfin, il est également nécessaire de vérifier la qualité du produit puis de l’acheter dans des magasins de source sûre.

  • Shamosh Halabe, S. (2009). Historia, nutrición, salud y ecología para generar estrategias de comunicación sobre la espirulina (A. maxima) (Master’s thesis, Consejo Nacional de Ciencia y Tecnología).
  • Yousefi, R., Mottaghi, A., & Saidpour, A. (2018). Spirulina platensis effectively ameliorates anthropometric measurements and obesity-related metabolic disorders in obese or overweight healthy individuals: A randomized controlled trial. Complementary Therapies in Medicine, 40, 106–112. https://doi.org/10.1016/j.ctim.2018.08.003
  • Bashandy SA, El Awdan SA, Ebaid H, Alhazza IM. Antioxidant Potential of Spirulina platensis Mitigates Oxidative Stress and Reprotoxicity Induced by Sodium Arsenite in Male Rats. Oxid Med Cell Longev. 2016;2016:7174351. doi:10.1155/2016/7174351
  • Wu, Q., Liu, L., Miron, A., Klímová, B., Wan, D., & Kuca, K. (2016, August 1). The antioxidant, immunomodulatory, and anti-inflammatory activities of Spirulina: an overview. Archives of Toxicology. Springer Verlag. https://doi.org/10.1007/s00204-016-1744-5
  • Kapoor, R., & Mehta, U. (1993). Effect of supplementation of blue green alga (Spirulina) on outcome of pregnancy in rats. Plant Foods for Human Nutrition43(1), 29–35. https://doi.org/10.1007/BF01088093
  • Naor, N., Fridman, E., Kouadio, F., Merlob, P., & Linder, N. (2019). Green Breast Milk Following Ingestion of Blue-Green Algae: A Case Report. Breastfeeding Medicine, 14(3), 203–204. https://doi.org/10.1089/bfm.2018.0184