Allergie au latex : causes, symptômes et recommandations

L'allergie au latex se présente quand le système immunitaire réagit de façon exagérée à certaines protéines qui se trouvent dans le latex.
Allergie au latex : causes, symptômes et recommandations

Dernière mise à jour : 12 juillet, 2021

Le latex est une matière qui se fabrique à partir de la sève d’un arbre du caoutchouc brésilien (Hevea brasiliensis). Cette matière porte aussi le nom de caoutchouc naturel et c’est avec elle que sont élaborés beaucoup des produits que nous utilisons au quotidien.

L’allergie au latex se présente quand le système immunitaire d’un individu réagit de façon exagérée à certaines protéines qui se trouvent dans le latex. Ceci est dû au fait que cette matière s’utilise pour fabriquer de nombreux articles avec lesquels on a un contact direct.

On estime que près de 4 personnes sur 100 est allergique au latex. Chez les travailleurs dans le domaine de la santé, ce chiffre monte à 10. Ce groupe, en particulier, fait face à un défi : beaucoup des produits à usage médical sont fabriqués en latex ou en contiennent.

Symptômes de l’allergie au latex

Une allergie cutanée.

Les symptômes peuvent devenir assez évidents.

L’allergie au latex se caractérise par des démangeaisons de la peau ou de l’urticaire. Elle peut aussi se manifester à travers une irritation des yeux, un écoulement nasal ou une rougeur dans le nez. Dans des cas graves, elle peut même déboucher sur une anaphylaxie. Cette réaction peut mettre la vie en danger car elle cause une inflammation de la gorge et une difficulté à respirer.

Causes et facteurs de risque de l’allergie au latex

Le latex est un produit naturel formé de différents composants, dont des protéines. Ces protéines sont les principales responsables du déclenchement de l’allergie. Les petites particules qui se détachent des produits entrent en contact avec la peau ou pénètrent dans les poumons en étant respirées.

Certaines personnes allergiques au latex ne peuvent pas identifier l’objet de contact direct avec cette matière. Dans ces cas, on pense que d’autres personnes ont été au contact de latex, ont transporté des particules sur leur peau ou leurs vêtements et les ont rapprochées de la personne allergique.

Il pourrait aussi s’agir d’un contact indirect, à travers des aliments qui ont été manipulés par des personnes portant des gants en latex.

Il est probable que les personnes allergiques ne naissent pas avec ce problème mais le développent à la suite du contact répété avec des produits en latex. Les symptômes apparaissent lors d’un nouveau contact avec du latex, plusieurs mois ou années plus tard.

Quels produits contiennent du latex ?

Les produits qui contiennent du latex ou un de ses dérivés sont partout. Nous pouvons les trouver n’importe où car le latex a beaucoup d’avantages, en raison de sa douceur et de sa résistance.

Produits à usage médical

Il s’agit d’un composant fréquent dans des objets à usage médical comme :

  • Gants jetables.
  • Seringues.
  • Stéthoscopes et tensiomètres.
  • Canules pour des voies aériennes et intraveineuses.
  • Bandages.

Dans certains pays, les objets à usage médical qui contiennent du latex doivent l’indiquer, pour éviter le contact avec des personnes allergiques.

Produits à usage quotidien

Beaucoup de produits à usage quotidien contiennent du latex ou une autre forme de caoutchouc naturel, parmi lesquels :

  • Ballons.
  • Élastiques et rubans élastiques.
  • Préservatifs et diaphragmes.
  • Gants de nettoyage ou de cuisine.
  • Pneus.
  • Jouets.
  • Poignées d’objets.

En général, ces produits n’occasionnent que rarement des problèmes, sauf chez les personnes extrêmement sensibles.

Autres produits

Il existe un lien entre allergie à certains aliments et allergie au latex. En effet, certains aliments contiennent les mêmes allergènes que le latex. Les aliments qui les contiennent sont les suivants :

  • Avocat.
  • Céleri.
  • Banane.
  • Fruit de la passion.
  • Kiwi.
  • Châtaignes.

Il s’agit d’un point très important car les personnes allergiques au latex ont plus de probabilités d’être allergiques à ces aliments ou de présenter une réaction croisée.

Tests de diagnostic de l’allergie au latex

Pour l’allergie au latex comme pour beaucoup d’autres, le diagnostic est un véritable défi. Le médecin examinera la peau et posera des questions sur les symptômes. Il cherchera aussi des données pour écarter d’autres causes des symptômes.

L’un des tests que peut demander le médecin est celui de la réaction cutanéeCe test peut aider à déterminer si la peau réagit aux protéines du latex. Pour ce faire, le médecin introduit une toute petite aiguille pour placer une infime quantité de latex. La zone de test est la peau de l’avant-bras ou du dos.

Le résultat s’interprète après que la peau ait réagi avec l’échantillon. Si la personne est allergique au latex, une petite zone d’inflammation apparaîtra là où on l’a introduit. Ce test ne doit être réalisé que par un allergologue ou un autre médecin expérimenté en tests et réactions cutanées.

Traitements disponibles

La date de péremption d'un médicament.

Les antihistaminiques sont les médicaments de choix.

Il existe des médicaments pour réduire les symptômes mais il est important de souligner que l’allergie au latex n’a pas de remède spécifique. La seule façon d’éviter les réactions allergiques au latex est d’éviter l’utilisation de produits qui en contiennent.

Quand les réactions ne sont pas graves, le médecin peut prescrire des antihistaminiques ou de faibles doses de corticostéroïdes, qui s’utilisent après le contact avec le latex. Ces médicaments servent à contrôler la réaction et à soulager le possible mal-être.

Même si vous essayez de l’éviter, il est possible d’avoir un contact non intentionnel avec des produits en latex. Si vous avez eu une réaction allergique grave avec ces produits, il peut être recommandé d’avoir un auto-injecteur d’épinéphrine sur soi à chaque instant.

En cas de réaction anaphylactique, vous devrez immédiatement vous rendre aux urgences pour recevoir un traitement immédiat.

Prévention et recommandations

Il est très important que les personnes allergiques au latex en informent toujours le personnel de santé qui s’occupe d’eux car l’hôpital est l’endroit où il y a le plus de produits en contenant. De la même façon, travailler dans le milieu hospitalier est l’un des facteurs les plus importants pour pouvoir développer une allergie au latex.

Une autre forme de prévention consiste à remplacer les produits faits en latex par d’autres qui n’en contiennent pas. Il existe des gants, des bandages, des préservatifs et des jouets sans latex.

Il est aussi recommandé d’éviter les fruits que nous avons mentionnés plus tôt. Ceci dans le but d’éviter une réaction allergique à cause du type de protéines qu’ils contiennent.

Une condition complexe

Le diagnostic opportun est essentiel dans ces cas. Chez beaucoup de patients, il existe un retard dans le diagnostic. De l’apparition de la dermatite aux premiers symptômes d’asthme, deux ans peuvent s’écouler.

Certaines mesures très importantes consistent à utiliser des produits sans latex et à informer les professionnels de santé de l’allergie avant toute consultation. De cette façon, on peut éviter, dans une large mesure, d’entrer en contact avec du latex, de façon directe ou accidentelle.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les tests d’allergie, en quoi consistent-ils ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Les tests d’allergie, en quoi consistent-ils ?

Avez-vous déjà passé des tests d'allergie ? Grâce à une réaction cutanée, ils peuvent révéler les allergies dont vous souffrez.



  • Wu M, McIntosh J, Liu J. Current prevalence rate of latex allergy: Why it remains a problem? J Occup Health. 2016 May 25;58(2):138-44.
  • Nucera E, Aruanno A, Rizzi A, Centrone M. Latex Allergy: Current Status and Future Perspectives. J Asthma Allergy. 2020 Sep 28;13:385-398.
  • Chełmińska M, Specjalski K, Różyło A, Kołakowska A, Jassem E. Differentiating of cross-reactions in patients with latex allergy with the use of ISAC test. Postepy Dermatol Alergol. 2016 Apr;33(2):120-7.
  • Amr S, Suk WA. Latex allergy and occupational asthma in health care workers: adverse outcomes. Environ Health Perspect. 2004 Mar;112(3):378-81.
  • Kumar RP. Latex allergy in clinical practice. Indian J Dermatol. 2012 Jan;57(1):66-70.
  • Nabavizadeh SH, Yazdanpanah S. Prevalence of fruite (kiwi) allergy in health worker with latex hypersensitivity. Clin Transl Allergy. 2011 Aug 12;1(Suppl 1):P33.