Allergie aux agrumes : symptômes, traitement et recommandations

20 mars 2021
Les agrumes se caractérisent par leur teneur en phytonutriments antioxydants. Néanmoins, il est possible de développer une allergie à ces aliments.

L’allergie aux agrumes se présente généralement avec des symptômes typiques qui rendent son diagnostic simple. Il s’agit d’un problème peu fréquent mais qui peut conditionner l’alimentation. Il faut savoir que ces aliments fournissent des nutriments essentiels tels que la vitamine C.

Au sein du groupe des agrumes, nous trouvons un grand nombre de fruits qui présentent une concentration significative en acide citrique. C’est le cas du citron, du pamplemousse et des oranges. L’acide citrique se caractérise par son pouvoir antioxydant. Il est fortement conseillé d’en consommer de manière régulière.

Causes de l’allergie aux agrumes

Le phénomène connu comme l’allergie aux agrumes survient car le système immunitaire interprète comme nuisibles certaines protéines présentes dans ces aliments, et qui agissent comme antigènes. Dès la première exposition, une réponse de défense se produit avec divers symptômes.

On pense que cette allergie peut avoir une composante génétique qui détermine son apparition. Cependant, elle est également influencée par des causes environnementales telles que l’hygiène excessive ou une faible exposition à ce type d’aliments. En effet, les experts assurent que les mesures excessives d’hygiène avec ces fruits peuvent être l’une des causes sous-jacentes.

Assortiment d'agrumes.

“Les agrumes contiennent de la vitamine C, un antioxydant qui devrait faire partie de l’alimentation. Tant qu’il n’y a pas d’allergie.”

Lisez également : Les agrumes pour prévenir l’obésité et les infarctus cérébraux

Les symptômes

Après l’ingestion d’agrumes, la personne allergique commence à développer des symptômes caractéristiques. Il s’agit notamment de l’apparition de taches rouges sur la peau ou de démangeaisons. Dans ce cas, il est important de se procurer un antihistaminique sur ordonnance médicale. Cela permettra de réduire les gênes occasionnées.

Il faut également savoir que la consommation d’un aliment qui cause une réaction allergique peut entraîner des diarrhées, des douleurs abdominales, des gaz et même des vomissements. Ces symptômes dépendront de l’intensité de la réaction allergique.

Découvrez aussi : Allergie au lait et intolérance au lactose: les différences

Diagnostic de l’allergie aux agrumes

Le diagnostic de l’allergie s’effectue à travers une exposition à l’aliment ainsi que la mesure postérieure des immunoglobulines dans le sang. Parfois, un seul contact avec le produit en question suffit, car il provoque l’apparition d’une irritation cutanée.

Toutefois, dans certains cas, il est nécessaire que la personne ingère un petit échantillon afin d’évaluer l’altération de certains paramètres biochimiques liés au fonctionnement du système immunitaire.

Alternative aux agrumes

Une fois que l’allergie est diagnostiquée, il faut éviter la présence des agrumes dans l’alimentation car elles pourraient mettre en danger la santé de la personne. Cependant, cela ne signifie pas qu’il faille réduire l’ingestion d’antioxydants. Il a effectivement été démontré qu’ils sont capables de neutraliser la formation de radicaux libres.

Par ailleurs, il est important d’éviter les sauces qui contiennent souvent du citron ou de l’orange dans les ingrédients. Il est possible de les remplacer par des vinaigrettes ou des sauces maison qui ne contiennent pas d’agrumes.

Il faut savoir également que l’apport en vitamine C est utile pour assurer le bon fonctionnement du système immunitaire. C’est ce qu’indique une étude publiée dans le magazine Nutrients. Pour s’assurer que les besoins alimentaires sont couverts, il est conseillé d’augmenter la consommation de poivron ou de recourir à des compléments si nécessaire.

Logo de la vitamine C.

“La vitamine C est un antioxydant qui devrait faire partie de notre alimentation. Dans le cas de l’allergie aux agrumes, il faut évaluer l’usage des compléments.”

Traitement pour l’allergie aux agrumes

De nos jours, il n’existe aucun traitement qui s’est avéré efficace pour éliminer l’allergie aux agrumes. Avec une aide pharmacologique, il est possible de contrôler les symptômes, mais ce n’est pas une solution car cela peut générer des dommages internes.

Différents traitements basés sur l’immunothérapie sont testés dans le but d’offrir une solution future. Néanmoins, ils ne sont actuellement pas disponibles pour le grand public et se trouvent en phase expérimentale.

L’allergie aux agrumes, une condition rare

Heureusement, l’allergie aux agrumes présente une faible incidence au sein de la population. Cependant, il s’agit d’une pathologie qui peut conditionner l’alimentation et ne possède pas de solution à ce jour.

Dans le cas d’un diagnostic positif, il faut assurer que cela n’affecte pas l’apport en vitamine C. Pour cela, il est préférable d’augmenter l’ingestion de poivrons ou de se renseigner auprès d’un spécialiste pour évaluer la prise de compléments.

Enfin, une carence en vitamine C peut entraîner un mauvais fonctionnement du système immunitaire ainsi que des problèmes d’absorption du fer au niveau intestinal. Si vous soupçonnez une allergie aux agrumes, consultez un spécialiste qui réalisera les tests appropriés.

  • Ege MJ. The Hygiene Hypothesis in the Age of the Microbiome. Ann Am Thorac Soc. 2017
  • Sharma GN, Gupta G, Sharma P. A Comprehensive Review of Free Radicals, Antioxidants, and Their Relationship with Human Ailments. Crit Rev Eukaryot Gene Expr. 2018;28(2):139-154.
  • Carr AC, Maggini S. Vitamin C and Immune Function. Nutrients. 2017 Nov 3;9(11):1211.