Aphtes dans la gorge : causes et traitements

La stomatite aphteuse (aphtes) consiste en l'apparition d'ulcères dans la cavité buccale. Ils ont tendance à disparaître, mais il est important de les reconnaître à temps car ils produisent des brûlures ou des douleurs.
Aphtes dans la gorge : causes et traitements

Dernière mise à jour : 13 décembre, 2020

Les aphtes dans la gorge sont des petites lésions qui se développent dans la cavité buccale. Leur apparition est également liée à un mauvais fonctionnement du système immunitaire.

Quelles sont les causes ? Quels sont les traitements qui existent ? Nous répondons à ces questions grâce aux conseils des médecins Ramon Bonet et Antonieta Garrote.

D’où viennent les aphtes dans la gorge ?

Ce trouble est appelé “stomatite aphteuse” ou “ulcères aphteux”. Il se manifeste généralement à l’adolescence, même s’il peut apparaître parfois plus tard. Une seule lésion ou plusieurs peuvent survenir en même temps.

Les aphtes sont de couleur blanc jaunâtre avec un bord rouge et disparaissent généralement au bout d’une semaine. Ils entraînent parfois des gênes comme une brûlure, une douleur et même la formation d’une petite protubérance.

Une femme qui a mal dans la bouche.

“Les aphtes dans la gorge doivent se traiter à temps car ils peuvent provoquer des douleurs intenses.”

C’est une affection bénigne qui peut devenir chronique, apparaissant sous forme de poussées plusieurs fois dans l’année. Dans certains cas, cela entraîne des affections graves et complexes. En effet, le patient peut perdre du poids car il souffre d’une douleur intense en mangeant.

Causes des aphtes dans la gorge

Bien que leur origine ne soit pas connue avec certitude, nous savons que leur apparition est associée au système immunitaire. On remarque également les causes suivantes :

  • Une certaine prédisposition familiale a été prouvée. Il est fréquent que plusieurs membres de la famille soient affectés par des aphtes dans la gorge.
  • Le stress émotionnel est présent dans de nombreux épisodes. Bien qu’il n’existe pas de certitude scientifique, on pense que le stress émotionnel affecte le système immunitaire et prédispose le patient à souffrir d’aphtes dans la gorge.
Une femme qui a peur.

“Le stress émotionnel peut être l’une des causes des aphtes dans la bouche.”

  • Des traumatismes produits dans la muqueuse orale dus à des morsures involontaires seraient également un facteur déclencheur.
  • Chez certains patients, de faibles teneurs en fer, en acide folique ou en vitamine B12 ont été détectées.
  • Les aphtes dans la gorge ont également été liés à la consommation d’aliments acides et au reflux gastro-œsophagien.
  • On soupçonne certaines allergies alimentaires et, notamment celles causées par le laurylsulfate de sodium présent dans les dentifrices.

Des faits curieux sur son évolution médicale

Il s’agit des facteurs qui ont été signalés comme étant à l’origine des aphtes. Cependant, dans la plupart des cas, c’est une maladie idiopathique d’origine inconnue.

Voici néanmoins quelques données :

  • Leur cause n’est pas une maladie infectieuse.
  • Ils ne sont pas la conséquence du virus de l’herpès.
  • Ils ne sont pas contagieux.

Les aphtes dans la gorge disparaissent lorsque la cause est identifiée et traitée. Mais si cela ne fonctionne pas, les experts se tournent vers des traitements symptomatiques et de soutien pour soulager la douleur ou les démangeaisons.

Aphtes dans la gorge.

Lorsque les mesures hygiéniques ne sont pas suffisantes, on a recours à des traitements pharmacologiques. Il est important de souligner que, parfois, il sera nécessaire de réaliser un diagnostic différentiel avec les autres pathologies qui causent des ulcères buccaux. Des biopsies peuvent même être utilisées, ainsi que d’autres examens.

Par conséquent, il est important de consulter un professionnel médical et d’éviter l’automédication. Cela pourrait effectivement masquer les symptômes et aggraver le pronostic.

Mesures préventives

  • Utiliser une brosse à dents à poils doux.
  • Utiliser un bain de bouche après le brossage des dents pour éliminer les germes.
  • Diminuer la consommation d’aliments acides: citrons, tomates, kiwis, ananas, etc.
  • Eviter les excès d’épices et les repas trop épicés.
Une femme qui fait un bain de bouche.

“Un bon nettoyage et un bon rinçage de la bouche aident à atténuer les symptômes des aphtes.”

Certains remèdes naturels aident également à calmer les douleurs. Par exemple, le docteur Raul C. Pena explique que l’extrait de propolis a une action antibiotique.

Dans cette optique, un article publié dans le Journal of the Indian Society of Periodontology met en avant l’utilisation du calendula en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et antimicrobiennes.

Traitements pharmacologiques des aphtes dans la gorge

Voici, dans la plupart des cas, les traitements prescrits par le médecin :

  • Pommades à base de cyanoacrylate pour couvrir l’ulcère. Elles agissent comme une colle qui empêche le contact des aliments et de la salive avec la lésion.
  • Anesthésiques topiques tels que la lidocaïne ou la benzocaïne qui soulagent la douleur.
  • Corticostéroïdes à usage topique pour réaliser des bains de bouche ou pour appliquer en pommade à base de fluocinonide, de clobétasol ou de dexaméthasone.
  • Pour les lésions plus importantes, il est possible d’injecter les stéroïdes dans l’ulcère ou de les traiter avec un laser au CO2.
  • Augmenter la consommation d’aliments qui contiennent de l’acide folique, des vitamines du complexe B et du fer. Ainsi que des pommes, du yaourt, des bananes, des mangues, des légumineuses, etc.
  • Gargarismes antiseptiques à l’eau salée et/ou à l’eau oxygénée. Les deux sont des antiseptiques efficaces qui contribuent à diminuer les symptômes.

En l’absence d’amélioration rapide, ou si les épisodes se répètent plusieurs fois dans l’année, il est préférable de consulter le médecin pour effectuer un diagnostic correct. Et écarter d’autres maladies plus graves qui se manifestent par des aphtes dans la gorge.

Cela pourrait vous intéresser ...
Aphtes : tout ce que vous devez savoir
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Aphtes : tout ce que vous devez savoir

Les aphtes buccaux sont rarement sujets à inquiétude. Mais s'ils provoquent des symptômes très intenses, ils ne doivent pas être négligés.



  • Rioboo García R. Educación para la salud bucodental: Odontología Preventiva y Odontología Comunitaria. Madrid: Avances Méd Dentales; 2002. p. 1321-5.
  • Soto Araya M, Rojas Alcayaga G, Esguep A. Asociación entre alteraciones psicológicas y la presencia de Liquen plano oral, Síndrome boca urente y Estomatitis aftosa recidivante. Med Oral Chile. 2004;(9):1-7.
  • Casanova Rivero Y, Lima Álvarez M, Casanova Rivero A, Santana Ramírez H. Estrés y su influencia en la Enfermedad Periodontal. Clínica Estomatológica Provincial Docente. Camagüey. Rev AMC. 1997;1(1)
  • Pérez Borrego A, Guntiñas Zamora MV, González Labrada A. Estomatitis aftosa recurrente (II Parte). Determinación de marcadores de inmunidad celular. La etiopatogenia de la enfermedad no es totalmente conocida. Rev Mexicana de Odontología Clín. 2008;2(4).
  • Gutiérrez Ramos F. Efecto del estrés y del tabaquismo en la estomatitis aftosa recurrente [tesis]. Lima: Universidad Nacional Mayor de San Marcos; 2005 [citado 18 Abr 2009]. Disponible en: http://www.cybertesis.edu.pe/sisbib/2006/gutierrez_rd/pdf/gutierrez_rd-TH.back.1.pdf
  • Siriamornpun, S., Kaisoon, O. y Meeso, N. (2012). Cambios en el color, actividades antioxidantes y carotenoides (licopeno, β-caroteno, luteína) de la flor de caléndula (Tagetes erecta L.) como resultado de diferentes procesos de secado. Journal of Functional Foods, 4 (4), 757–766. https://doi.org/10.1016/j.jff.2012.05.002
  • Khairnar MS, Pawar B, Marawar PP, Mani A. Evaluación de Calendula officinalis como agente antiplaca y anti-gingivitis. J Indian Soc Periodontol 2013; 17: 741-7
  • Ramón Bonet & Antonieta Garrote (2015). Aftas bucales. Farmacia Profesional. https://www.elsevier.es/es-revista-farmacia-profesional-3-articulo-aftas-bucales-X0213932415727469