Un appendice enflammé : 7 symptômes

4 avril 2017
Les symptômes de l'appendicite peuvent être communs à d'autres maladies digestives. Il est alors essentiel de consulter un spécialiste pour obtenir un diagnostic précoce et ainsi éviter que l'appendicite se transforme en péritonite.

L’appendice est un petit organe en forme de tube rattaché au gros intestin. L’appendicite correspond à une inflammation aigüe de l’appendice. 

L’appendice se situe dans la partie inférieure droite de l’abdomen. On ignore encore quelle est sa fonction dans l’organisme.

Lorsqu’il y a obstruction au niveau de l’appendice, la circulation du sang est mauvaise et l’appendice s’enflamme.

L’appendicite peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps : l’organe finit par exploser et l’infection se répand jusqu’à l’abdomen.

Les médecins doivent alors procéder à une intervention chirurgicale le plus rapidement possible, afin d’éviter le risque de complications. 

L’appendicite peut survenir à n’importe quel âge, mais elle touche plus fréquemment les personnes âgées entre 10 et 30 ans.

Les douleurs abdominales sont le principal symptôme de l’appendicite, mais au fur et à mesure qu’elle se développe, d’autres symptômes se manifestent et permettent d’identifier la maladie.

Sachant que son diagnostic précoce est déterminant pour éviter une maladie plus grave, il est essentiel de savoir reconnaître les signaux d’alerte. Découvrez ici les 7 symptômes de l’appendicite.

1. Une douleur aiguë : le principal symptôme d’un appendice enflammé

Douleur liée à un appendice enflammé

La douleur provoquée par l’appendicite est localisée dans la partie inférieure droite de l’abdomen. Il arrive parfois que la douleur se manifeste d’abord près du nombril ou dans le bas du dos.

Ce symptôme a tendance à empirer lorsque nous bougeons les jambes ou le ventre, notamment lorsque nous toussons et éternuons.

Lisez aussi : 8 aliments qui provoquent une inflammation de l’abdomen

2. De la fièvre et des frissons

Les symptômes de cette maladie sont parfois similaires à ceux d’une infection dans l’estomac. Ces symptômes sont les suivants : fièvre, frissons et tremblements.

Lorsque la température corporelle change de façon alarmante et/ou lorsque les douleurs abdominales sont fortes, il est nécessaire de consulter un spécialiste en urgence. Cela permet de prévenir des complications, telles que la péritonite.

3. Nausées et vomissements

Les nausées et les vomissements sont d’autres symptômes. Ils se manifestent dans au moins 90% des cas, presque toujours après l’apparition de la douleur dans la partie inférieure droite de l’abdomen.

Le problème est que ces symptômes sont communs à de nombreuses maladies. S’ils sont récurrents, il est essentiel de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et ainsi éviter de mauvaises surprises.

4. Constipation ou diarrhée

La constipation ou la diarrhée sont des symptômes récurrents chez les patients  qui souffrent d’appendicite.

Tout comme la majorité des autres symptômes de l’appendicite, ces symptômes n’indiquent pas forcément un problème sérieux. Toutefois, il est préférable de consulter un spécialiste, notamment si vous observez d’autres symptômes.

5. Des gaz et une inflammation

De mauvaises habitudes alimentaires peuvent entraîner une accumulation continue de gaz intestinaux et provoquer une inflammation. Lorsque ces deux symptômes apparaissent sans raison apparente, vous devez y prêter attention.

Une inflammation persistante accompagnée de gaz intestinaux et de douleurs abdominales peut indiquer une appendicite.

6. Perte de l’appétit

Une perte d’appétit soudaine sans raison apparente peut être le signal d’alerte d’une appendicite, mais aussi celui de nombreuses autres maladies chroniques, telles que le cancer du colon.

Il est préférable de ne pas négliger ce symptôme. Consultez votre médecin.

Lisez aussi : Éliminez la graisse, désenflammez le ventre et nettoyez le côlon avec ce smoothie naturel

7. La douleur rebond

Inflammation de l'appendice

Si lorsque vous appuyez sur la partie inférieure droite de l’abdomen vous ressentez une douleur, il est alors probable que vous souffriez d’appendicite.

Si, après avoir relâché la pression, la douleur persiste, consultez votre médecin. On parle de douleur rebond.

Surtout n’exercez plus de pression à cet endroit-là. Vous risqueriez de provoquer des complications. 

Si vous souffrez d’appendicite, vous subirez une intervention chirurgicale qui consiste en une petite incision pour extraire l’appendice. 

Dans certains cas, des antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse, afin d’éviter le développement d’infections graves.

A découvrir aussi