Apprenez à détecter l’appendicite

18 mars 2014
L'appendicite peut s'aggraver au bout de 48 à 72 heures. Elle peut alors dériver en une perforation de l'appendice, et se transformer en péritonite.

L’appendicite est une urgence médicale très fréquente chez les enfants et chez les adolescents qui sont les plus grands consommateurs d’aliments à base de céréales, car celles-ci sont emmagasinées dans le gros intestin, là où se situe l’appendice. Par conséquent, lorsque l’appendice souffre d’une inflammation, on ressent une forte douleur !

Les symptômes de l’appendicite

  • Une très forte douleur dans la région abdominale (principalement dans la zone du nombril) qui peut surgir de manière occasionnelle puis devenir constante, et qui s’intensifie lorsque l’on exerce une pression sur le côté droit.
  • D’éventuelles nausées ou des vomissements.
  • Une perte soudaine de l’appétit.
  • Dans certains cas, elle s’accompagne d’une légère fièvre.
  • De la diarrhée ou de la constipation chez certaines personnes.
  • L’abdomen peut se dilater et se gonfler, ce qui parfois peut s’observer particulièrement chez les jeunes enfants ou chez les nourrissons.

Que faire si l’appendicite survient ?

Si vous pensez que votre enfant peut être atteint d’appendicite, appelez immédiatement son pédiatre. S’il ne peut pas vous recevoir à l’instant même, emmenez-le aux urgences ou au centre de santé le plus proche afin que l’on s’occupe de lui le plus vite possible. Rappelez-vous que l’appendicite peut s’aggraver dans les 24 à 72 heures après avoir constaté tous les symptômes décrits plus hauts. Si une infection s’installe ou que l’éclatement de l’appendice survient, le cas peut devenir bien plus grave.

Appendicite 2

Comment éviter des complications ?

La meilleure chose à faire afin d’éviter des complications est de ne rien donner à manger ni à boire à votre enfant, et encore moins d’administrer des analgésiques dans le but de soulager la forte douleur qui accompagne l’appendicite. Il est important d’attendre l’avis d’un spécialiste, car la situation peut empirer si l’on consomme un médicament contre-indiqué.

L’appendicite est une maladie imprévisible : on ne peut donc pas improviser avec des remèdes naturels ou autres. On ne ferait qu’aggraver la situation, et c’est pourquoi il est important de se rendre chez le médecin immédiatement.

Lorsque vous emmènerez votre enfant à l’hôpital, le médecin observera si l’appendice souffre vraiment d’une inflammation. S’il détermine qu’il s’agit bien d’une appendicite, il vous expliquera qu’il sera nécessaire de procéder à une petite intervention qui consiste à faire une incision sous l’abdomen de votre enfant. Il faudra également lui administrer des médicaments et des antibiotiques par voie intraveineuse afin d’éliminer toute infection qui surviendrait pendant le processus.

Vous savez désormais comment identifier les symptômes de l’appendicite ! Afin de résoudre le problème rapidement, l’essentiel est de rejoindre l’hôpital ou le centre de santé le plus proche pour que votre enfant (ou autre membre de la famille) soit pris en charge immédiatement.

A découvrir aussi