Big MAC : des glucides accessibles au microbiote

16 novembre 2019
Pensez-vous toujours que les big MAC ne sont que des hamburgers ? Dans cet article, nous vous disons de quoi il s'agit et comment ils peuvent nous aider à maintenir un état de bien-être complet.

Le concept big MAC, au-delà du fameux hamburger, fait référence aux glucides qui sont accessibles au microbiote. En effet, ces derniers ont été considérés comme l’aliment principal de cet ensemble de micro-organismes. Et, différentes recherches les ont associés à une meilleure diversité microbienne ainsi qu’un meilleur état de santé général.

En quoi consiste les big MAC ?

Les big MAC (Microbiota Accessible Carbohydrates) sont des polysaccharides non digestibles dont se nourrit le microbiote. La plupart d’entre eux répondent à la définition de fibre soluble.

Le terme « fibre » désigne la partie des glucides qui, étant comestible, résiste aux processus de digestion et d’absorption. Ainsi, cet élément a la capacité d’arriver intact jusqu’au gros intestin où son microbiote aura l’occasion de le fermenter. 

Découvrez : 4 recettes riches en fibres pour prendre soin de votre digestion

Malheureusement, toutes les fibres ne sont pas fermentables. Autrement dit, toutes ne sont pas accessibles au microbiote. Cette propriété, celle de la fermentation, ne peut être attribuée qu’à la fibre soluble. C’est-à-dire qui a la capacité de retenir l’eau, de gonfler et de former des gels visqueux dans l’intestin.

Les fibres solubles, en plus des bienfaits liés à leur fermentation, sont capables de former des gels ayant l’aptitude de ralentir l’absorption des graisses et des sucres.

Les fruits et légumes sont fondamentaux pour la santé du microbiote

En revanche, les fibres insolubles ne peuvent pas être fermentées, ou alors elles le sont très lentement. Cependant, bien qu’elles n’aient pas cette capacité, elles sont également bénéfiques pour d’autres raisons. Leur caractéristique principale réside dans leur aptitude à nettoyer l’intestin en éliminant les déchets de ses parois.

Même si les fibres insolubles ne sont pas fermentables, elles sont avantageuses grâce à leur capacité à augmenter le volume des selles et accélérer le transit intestinal.

En savoir plus : Des aliments riches en fibres qui vous aideront à perdre du poids

Pourquoi les big MAC doivent être fermentables pour le microbiote ?

La fermentation des glucides est importante car c’est l’unique moyen pour le microbiote sain d’y accéder et donc de pouvoir se nourrir. Sans elle, les micro-organismes bénéfiques ne pourraient pas survivre et se multiplier. Par conséquent, les agents pathogènes deviendraient plus puissants.

En outre, une telle fermentation est un processus fondamental pour que le microbiote fabrique des substances comme les acides gras à chaîne courte. Ces derniers possèdent des effets nutritionnels, trophiques, métaboliques, immunitaires et anti-inflammatoires positifs.

Quels sont les bienfaits des glucides accessibles au microbiote ?

Les bienfaits des big MAC représentent tous ceux qui sont liés à un microbiote sain, comme par exemple :

  • Bienfaits intestinaux : les micro-organismes sains sont capables d’améliorer et de stabiliser l’intégrité de la barrière intestinaleainsi que d’améliorer le transit intestinal
  • Effets anti-inflammatoires : le microbiote est capable de produire des substances dotées d’un grand pouvoir anti-inflammatoire, l’acide butyrique étant particulièrement important. Rappelons que l’information cellulaire chronique constitue le premier pas vers la maladie d’Alzheimer, le cancer, le diabète mellitus, les maladies cardiovasculaires, le vieillissement prématuré et l’obésité, entre autres
  • Effet trophiques : la fermentation des big MAC est essentielle pour que le microbiote nous fournisse des nutriments tels que les acides gras à chaîne courte et les vitamines K, B12, la biotine et l’acide folique
  • Propriétés immunomodulatrices : un microbiote sain est capable de stimuler la réponse immunitaire intestinale en renforçant l’action de certains éléments des défenses naturelles de l’organisme. Par exemple : les anticorps IgAles macrophages, les cellules Natural Killer, les cellules T, interferon et interleukines. D’autre part, il synthétise des composants à action antimicrobienne
  • Propriétés neuropsychiatriques : un microbiote intestinal sain ainsi qu’un intestin peu perméable sont des clés pour jouir d’une bonne santé mentale
La santé du microbiote intestinal

Quels sont les aliments riches en big MAC ?

Au sein des big MAC, nous trouvons : de l’amidon résistant, des bêta-glucanes, des fructo-oligosaccharides et l’insuline, des mucilages et de la pectine. Ci-dessous, nous vous indiquons les aliments qui en contiennent :

  • Amidon résistant : il se trouve principalement dans le riz, les pommes de terre et l’avoine qui ont été cuits et refroidis. Par ailleurs, il est également très présent dans : la patate douce, les châtaignes, les petits pois, les lentilles, les bananes plantain, les bananes peu mûres, le sarrasin et le yuka
  • Bêta-glucanes : ils sont présents dans les algues, l’avoine et les champignons. En plus de leur impact sur le microbiote, ils se distinguent par leur incroyable capacité à moduler le système immunitaire
  • Fructo-oligosaccharides et insuline : Les aliments les plus riches au sein de ce type de fibres sont: l’ail, les oignons, les asperges et les bananes
  • Mucilages : nous les trouvons particulièrement dans l’agar-agar, le psyllium blond (Plantago ovata) et les graines de chia, les tomates et le lin
  • Pectine : les aliments les plus riches en pectine sont les airelles, les groseilles, les citrons, mandarines, pommes, coings, oranges et raisins

La cellulose, l’hémicellulose, la lignine ou le son, tous présents dans les céréales complètessont des fibres insolubles. Par conséquent, elles ne font pas partie du groupe des big MAC.

Conclusion…

Finalement, pour maintenir un microbiote sain, et ainsi jouir d’un état de bien-être complet, non seulement nous devons avoir une quantité et une diversité adéquate de micro-organismes bénéfiques, mais nous devons également en prendre soin. Pour cela, les big MAC sont les spécialistes.

Les big MAC peuvent moduler la composition et la fonction du microbiote. Ce qui a une répercussion positive sur les différentes composantes de la santé de l’intestin.