Biopsie des glandes salivaires : quand est-elle pratiquée ?

Les glandes salivaires sont des tissus spécialisés qui peuvent échouer en raison de processus tumoraux ou inflammatoires. Pour diagnostiquer un éventuel problème, les médecins utilisent une biopsie.
Biopsie des glandes salivaires : quand est-elle pratiquée ?
Leidy Mora Molina

Relu et approuvé par l'infirmière Leidy Mora Molina.

Dernière mise à jour : 09 novembre, 2022

Les glandes sont un groupe d’organes spécialisés dans la production et la sécrétion de substances vitales pour le corps humain. L’étude de son anatomie et de sa fonction est utile au diagnostic de certaines maladies. Nous vous proposons ici de découvrir ce qu’est une biopsie des glandes salivaires et quand elle est effectuée.

Les glandes salivaires se trouvent dans la bouche et dans la partie proximale du tube digestif, leur fonction essentielle étant la production de salive pour la digestion. Des études affirment qu’en raison de leur vascularisation et de leur anatomie, elles sont sujettes à de multiples états inflammatoires et infiltrants, leur dysfonctionnement étant un signal d’alarme pour suspecter certains troubles.

Qu’est-ce qu’une biopsie des glandes salivaires ?

D’un point de vue anatomique et fonctionnel, les glandes salivaires sont divisées en majeures et mineures ou accessoires. Le premier groupe est formé par la glande parotide, située sur le muscle masséter ; le deuxième par la glande sublinguale, sous la langue ; et le troisième par la glande sous-maxillaire, située dans le plancher de la cavité buccale.

La biopsie des glandes salivaires consiste en l’extraction contrôlée d’un petit fragment de tissu ou de la glande entière pour une étude histopathologique ultérieure. Ce test ne peut être réalisé que par des professionnels formés et est indiqué dans des cas spécifiques.

Salive chez un homme.
La production de salive est possible grâce à ces glandes, qui sont distribuées dans la zone initiale du système digestif, à partir de la bouche.

Quand fait-on une biopsie des glandes salivaires ?

Dans la plupart des cas, une biopsie des glandes salivaires est réalisée en cas de suspicion clinique de tumeur ou de processus d’infiltration tissulaire. La recherche confirme que les tumeurs des glandes salivaires représentent jusqu’à 5 % des tumeurs de la tête et du cou, la majorité étant bénignes.

En ce sens, la biopsie glandulaire permet de déterminer le type de lésion et, sur la base de ce résultat, d’établir la conduite médicale à suivre. De même, le test est généralement indiqué lorsqu’il y a suspicion d’un processus obstructif dans le drainage glandulaire.

D’autre part, certains auteurs affirment que la biopsie des glandes salivaires est l’un des principaux critères de diagnostic du syndrome de Sjögren. Il s’agit d’une maladie auto-immune chronique qui se caractérise par un dysfonctionnement de la sécrétion de la salive et des larmes par les glandes.



[/atomik -lu-aussi ]

Préparations à l’examen

Aucune préparation spéciale n’est nécessaire pour une biopsie des glandes salivaires. Cependant, il est recommandé de ne pas consommer de nourriture ou de boisson pendant 6 à 8 heures avant l’examen.

De plus, le spécialiste peut indiquer l’arrêt temporaire des anticoagulants quelques jours avant le test. Cela, dans le cas où le patient en consomme régulièrement.

Comment se déroule la biopsie des glandes salivaires ?

La biopsie glandulaire est généralement effectuée dans un cabinet médical. La technique de choix est la ponction-biopsie à l’aiguille fine. Cette dernière facilite l’extraction d’un petit échantillon de glande salivaire sans produire d’effets indésirables.

Pour prélever l’échantillon, la zone où l’approche sera effectuée sera nettoyée et stérilisée avec de l’alcool isopropylique. Par la suite, une anesthésie locale sera administrée pour engourdir et éliminer la douleur dans la région. Le patient peut ressentir une petite piqûre, puis perdre sa sensibilité.

Une fois la zone préparée, le spécialiste insérera l’aiguille à biopsie jusqu’à ce qu’elle atteigne la glande salivaire à évaluer. Cela peut provoquer une légère pression ou une gêne pendant 1 à 2 minutes. Un petit morceau de tissu glandulaire sera ainsi prélevé, et sera ensuite posé sur une lame pour être envoyé au laboratoire.

Dans le cas d’une biopsie des glandes salivaires pour le syndrome de Sjögren, une administration accrue d’anesthésiques et plusieurs échantillons de tissus provenant de différentes glandes seront probablement nécessaires. Certains points de suture peuvent être cousus. La zone peut être molle et rouge pendant des jours après la procédure.



[/atomik -lu-aussi ]

L’analyse des résultats

Les résultats de ce test sont rapportés par un laboratoire de pathologie spécialisé. Normalement, le tissu glandulaire est intact et sans excroissances anormales ni signes de lésions tumorales.

Cependant, la biopsie des glandes salivaires peut être positive dans le cas de processus inflammatoires, d’infections, d’infiltrations et de prolifération de cellules cancéreuses. De même, le dysfonctionnement cellulaire et l’atrophie tissulaire sont des indications du syndrome de Sjögren. La sarcoïdose est une autre pathologie pouvant être identifiée.

Parotidite ou oreillons.
L’inflammation la plus connue des glandes salivaires est les oreillons ou les oreillons. En tout cas, ce n’est pas un diagnostic qui nécessite une biopsie.

Les risques

La biopsie des glandes salivaires est une procédure relativement sûre avec un faible taux d’effets indésirables. Parmi les risques associés, figurent les suivants :

  • Infection
  • Hémorragie
  • Allergie à l’anesthésie
  • Lésion du nerf trijumeau ou facial
  • Engourdissement de la lèvre ou de la peau du visage

De plus, certains patients ressentent une douleur et un inconfort légers dans les jours suivant l’intervention, qui peuvent être soulagés par des analgésiques en vente libre. En revanche, une attention médicale doit être recherchée si les symptômes suivants apparaissent :

  • Fièvre
  • Saignement
  • Gonflement et douleur qui ne s’estompent pas
  • Difficulté à respirer et à avaler
  • Fuite de liquide sur la zone de ponction

Les étapes à suivre après la biopsie des glandes salivaires

La biopsie des glandes salivaires est une procédure diagnostique qui permet d’évaluer l’anatomie et la fonction microscopique du tissu glandulaire. Les maladies tumorales et d’autres conditions, telles que le syndrome de Sjögren, peuvent ainsi être détectées.

Il est primordial de maintenir un suivi médical strict après toute intervention de ce type.
Cela pourrait vous intéresser ...
Quand faut-il faire une biopsie du col de l’utérus ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Quand faut-il faire une biopsie du col de l’utérus ?

Une biopsie du col de l'utérus est une procédure médicale dans laquelle des échantillons de tissus sont obtenus à partir du col de l'utérus.



  • León JA, Lorenty LW, Martínez FH. Biopsia de glándula salival menor en el diagnóstico confirmatorio del Síndrome de Sjögren y Amiloidosis. Cambios rev. méd. 2018; 17(2):89-94
  • Nazar G, Vial G, Ibarra A, Cabezas L. Tumores de cabeza y cuello. Revista Médica Clínica Las Condes. 2007; 18(4): 408-418.
  • Parra R, Polo J, Rojas A. Interpretación de la biopsia de glándula salival menor en el síndrome de Sjögren. Correlación clínico-patológica. Revista Colombiana de Reumatología. 2020; 27(52): 82-89.
  • Sánchez A, Martínez R. Enfermedades sistémicas que afectan a las glándulas salivares. Seminarios de la Fundación Española de Reumatología. 2010; 11(3): 94-99.
  • Santiago M, Seisdedos M, García N, Secco A. Frecuencia de complicaciones y rédito de la biopsia de glándula salival menor. 2012; 8(5): 255-258.