Budésonide : indications et effets

L'activité de la budésonide, mesurée en fonction de l'affinité avec les récepteurs des glucocorticostéroïdes, d'environ 15 fois supérieure à celle de la prednisone, l'un des premiers corticoïdes découverts.
Budésonide : indications et effets

Dernière mise à jour : 11 janvier, 2021

La budésonide est un médicament glucocorticoïde appartenant à la famille des corticostéroïdes. Nous le trouvons sous diverses formes d’administration, chacune indiquée pour différentes pathologies.

Voici donc les diverses formes que l’on trouve sur le marché :

  • Inhalateur : indiqué pour le traitement à long terme de l’asthme et de la BPCO (Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique).
  • Pilules : utilisées pour le traitement de la maladie inflammatoire intestinale, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse ainsi que la colite microscopique.
  • Aérosol nasal : cette forme d’administration est indiquée pour le traitement de la rhinite allergique et de la polypose nasale.
  • Formes rectales : utilisées pour le traitement de la maladie inflammatoire intestinale, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse et la colite microscopique.

Un peu d’histoire à propos de la budésonide

Deux chercheurs dans un laboratoire.

Le brevet de ce médicament fut délivré en 1973 et sa commercialisation a commencé en 1981 en tant que médicament pour traiter l’asthme. Etant donné que son brevet est déjà expiré, nous le trouvons aujourd’hui sous forme de générique ou de marques commerciales.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) l’a inclus dans la liste des médicaments essentiels. Cette liste contient un certain nombre de médicaments que tout système de santé de base devrait avoir.

Quelle est l’action de la budésonide sur l’organisme ?

Comme nous l’avons signalé, la budésonide est un glucocorticoïde qui présente un effet anti-inflammatoire local très puissant.

Les glucocorticoïdes constituent une famille de médicaments qui déclenchent différents effets dans l’organisme. Par exemple, des effets anti-inflammatoires, immunodépresseurs ou des modifications dans le métabolisme.

Toutefois, le mécanisme d’action exact de ce médicament pour le traitement de la rhinite n’est pas complètement étudié. Plusieurs mécanismes sont impliqués, parmi lesquels :

  • Effet anti-inflammatoire.
  • Inhibition de la libération des médiateurs anti-inflammatoires.
  • Inhibition de la réponse immunitaire.

D’autre part, l’activité de la budésonide, mesurée en fonction de son affinité avec les récepteurs glucocorticostéroïdes, est environ 15 fois supérieure à celle de la prednisone, l’un des premiers corticoïdes découverts.

Comme nous l’avons mentionné, elle présente un puissant effet anti-inflammatoire local en réduisant la synthèse des médiateurs de l’inflammation ainsi que l’extravasation microvasculaire dans les voies respiratoires. En outre, elle inhibe l’afflux de cellules inflammatoires vers les poumons après une exposition allergénique.

Effets indésirables

Médicaments sous forme de gélules.

Comme pour les autres médicaments, la budésonide présente aussi un ensemble d’effets adverses qu’il faut connaître. Etant donné que les voies d’administration peuvent être différentes, nous approfondissons dans ce cas les effets indésirables liés à l’inhalation et la nébulisation.

Par inhalation

Lorsque ce médicament est administré par inhalation, les effets secondaires suivants peuvent se manifester :

  • Troubles respiratoires : parmi lesquels une légère irritation de la gorge, toux et enrouement. On a également décrit un certain risque de bronchospasme paradoxal accompagné d’une respiration sifflante accrue. Dans ce cas, il faut interrompre le traitement et administrer un médicament bêta-2-adrénergique pour inverser la situation.
  • Infections : par exemple un cadre clinique de candidose dans la cavité oropharyngée.
  • Troubles psychiatriques : nervosité, agitation, dépression et altérations du comportement chez les enfants.
  • Altérations du système immunitaire : éruptions cutanées, urticaire, dermatite de contact, angio-oedème et spasme bronchique.
  • Troubles cutanés et du tissu sous-cutané : ils sont rares mais peuvent survenir. Par exemple, les hématomes sur la peau.

Par nébulisation

Assortiment de médicaments pour l'asthme.

Lorsque ce médicament est administré au moyen d’un masque facial, le patient peut souffrir d’une irritation de la peau du visageCependant, cela disparaît facilement en lavant le visage après utilisation de l’aérosol.

Parfois, bien que très rarement, des réactions adverses peuvent également avoir lieu en conséquence de l’effet systémique de ce médicament.

Conclusion…

La budésonide est un médicament glucocorticoïde qui présente quelques effets anti-inflammatoires et immunodépresseurs puissants. En fonction de la forme d’administration, il est indiqué pour diverses pathologies. Les effets indésirables varient également selon ce paramètre.

De même que les autres corticoïdes, l’interruption d’un long traitement doit se faire de manière progressive. En effet, l’arrêt soudain du traitement peut entraîner de graves conséquences sur la santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’asthme : comment fonctionnent les antiasthmatiques ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
L’asthme : comment fonctionnent les antiasthmatiques ?

Bien que nous connaissions les déclencheurs des crises d’asthme, la cause exacte de la maladie n’a pas encore été identifiée.



  • Unterhalt, B., & Sanatgar, A. (1989). GLUCOCORTICOIDE. Deutsche Apotheker Zeitung.
  • Galofré, J. C. (2009). Manejo de los corticoides en la práctica clínica. Revista Medica Universidad de Navarra.
  • Peces-Barba Romero, G., & Villar Álvarez, F. (2010). Budesónida/formoterol en el tratamiento de la EPOC TT – Budesonide/formoterol in the treatment of COPD. Arch Bronconeumol.
  • Calvo Corbella, E., & del Peso, R. (2011). Budesonida inhalada en la enfermedad pulmonar obstructiva crónica: aún es pronto para olvidarse de la neumonía. FMC – Formación Médica Continuada En Atención Primaria. https://doi.org/10.1016/s1134-2072(10)70293-0