Calcification de l'épaule : symptômes et causes

La calcification de l'épaule est une pathologie très douloureuse et invalidante. Les personnes qui en souffrent voient leurs mouvements du membre supérieur limités et les activités de la vie quotidienne en pâtir.
Calcification de l'épaule : symptômes et causes
Leonardo Biolatto

Rédigé et vérifié par le médecin Leonardo Biolatto.

Dernière mise à jour : 27 octobre, 2022

La calcification de l’épaule est également connue sous le nom de tendinite calcifiante de l’épaule. Comme son nom l’indique, elle s’attaque à cette grosse articulation qui régule le mouvement du membre supérieur, son atteinte se traduit donc par une limitation de l’angle d’ouverture du bras.

Une fréquence de présentation plus élevée a été enregistrée chez les femmes de plus de 40 ans et surtout du côté qu’elles utilisent le plus. C’est-à-dire que les droitiers en souffrent du côté droit et les gauchers de l’épaule gauche. Il existe également des présentations cliniques bilatérales, bien qu’elles soient moins fréquentes.

Les causes de calcification de l’épaule

Conseils pour dormir avec une tendinite à l'épaule.

Cette maladie se caractérise par l’accumulation de calcium dans l’un des tendons les plus importants de l’anatomie humaine : le tendon de la coiffe des rotateurs du muscle sus-épineux. C’est un tissu mou avec des fonctions fondamentales pour la mobilité de l’épaule.

De plus, la bourse de l’acromion peut se calcifier dans cet état. Les bourses sont des sacs contenant du liquide articulaire qui permettent de lubrifier l’union entre deux os. Dans ce cas, celui qui est affecté est celui situé sous l’acromion.

La réalité est qu’à l’heure actuelle, l’origine précise de la calcification de l’épaule n’est pas claire. Une fois que l’accumulation de minéraux est détectée, il est difficile de déterminer pourquoi elle a commencé en premier lieu. De plus, il y a confusion, car elle est diagnostiquée chez des personnes qui n’ont pas d’antécédents clairs de traumatisme.

La présence d’arthrose ou d’arthrite focalisée sur d’autres articulations n’est ni indicative ni facteur de risque. De même, les changements hormonaux ne sont pas directement liés à la tendance à déposer du calcium.

Pour de nombreux spécialistes, nous avons affaire à une maladie typique de l’épaule, c’est-à-dire typique de cette articulation et d’aucune autre. Différent est le cas d’une pathologie, telle que la polyarthrite rhumatoïde, qui est plus généralisée et attaque l’articulation dans le cadre de l’ensemble du syndrome.

Les études scientifiques ne sont pas concluantes concernant la relation avec le sport. Bien qu’il existe des enregistrements occasionnels de personnes souffrant de calcification de l’épaule en raison d’une utilisation excessive, ce n’est pas la règle. À l’autre extrême, elle ne peut être attribuée à un mode de vie sédentaire.



[/atomik -lu-aussi ]

Les symptômes de la calcification de l’épaule

Femme avec douleur à l'épaule
L’origine précise de la calcification de l’épaule n’est pas claire.

La douleur dans la calcification de l’épaule est le principal symptôme. Son intensité dépend du stade évolutif du trouble, puisqu’au début il ne s’agit que d’une gêne passagère, le temps que le calcium se dépose. Dans un second temps, l’atteinte est aiguë et invalidante.

Cela ne signifie pas nécessairement que la pathologie s’aggrave en matière de quantité de minéraux adhérents. Au contraire, à de nombreuses reprises, l’augmentation de la douleur correspond à la réabsorption du calcium que le corps résout.

Les touffes plus grosses sont plus gênantes, même si elles peuvent ne pas faire autant de mal. Le problème des tailles volumineuses est qu’elles perturbent les structures voisines et rigidifient les tissus. Dans l’ankylose, les cellules et les fibres qui devraient être plus souples durcissent, de sorte que l’articulation devient rigide.

C’est le cas de la capsulite rétractile. C’est une complication de la calcification de l’épaule qui limite l’ouverture du bras et entraîne une perte de force, ce qui rend difficile de tenir des objets avec la main ou de lever le bras au-dessus de la tête pour atteindre quelque chose.

Le temps d’évolution est très variable. Chaque personne réagit différemment au traitement et peut passer des mois à des années avec la maladie.



[/atomik -lu-aussi ]

Diagnostic et traitement

Médecin voyant un patient avec une calcification de l'épaule
Le traitement du patient présentant une calcification de l’épaule peut inclure des anti-inflammatoires et une thérapie physique.

Après avoir consulté pour une douleur à l’épaule, la suite logique est de demander une radiographie de l’articulation. Dans tous les cas, cette méthode complémentaire n’est généralement pas décisive. Elle sert à exclure d’autres processus, mais il est difficile d’exprimer le calcium accumulé en tant que tel.

Dans cette partie du processus de diagnostic, l’échographie des tissus mous et la résonance magnétique nucléaire sont utilisées. Dans ces cas, il y a plus de possibilités d’enregistrer des signes de dégénérescence des tendons affectés. L’un des signes classiques est le rétrécissement de l’espace articulaire de l’épaule, indiquant le contact accru entre les tissus osseux.

Après certification de la tendinite calcifiante, le traumatologue indiquera une approche qui, en principe, est généralement conservatrice. Celle-ci repose sur la prescription d’anti-inflammatoires et des séances de kinésithérapie.

Au sein de la kinésiologie, les approches validées sont diverses. Certains professionnels préfèrent utiliser des manœuvres manuelles, tandis que d’autres préfèrent les ondes de choc ou les dispositifs de température. En général, le froid local est préféré.

L’abord chirurgical est réservé aux cas les plus résistants au traitement conservateur. La technique la plus utilisée est la ponction au trocart, qui consiste à insérer une aiguille spéciale dans l’épaule pour absorber la calcification.

Quand consulter ?

Si une douleur à l’épaule apparaît qui s’intensifie avec le mouvement, c’est le bon moment pour consulter. Notamment si le mouvement du bras est limité lorsque vous souhaitez ramasser des objets ou lorsque vous soulevez un objet au-dessus de la tête.

Bien que de nombreux cas se résolvent avec le temps, il est nécessaire de parvenir au diagnostic par des méthodes complémentaires. Une simple échographie peut suffire à déterminer la présence d’une calcification de l’épaule et à la traiter en conséquence.



  • Pereira Quispeynga, Mario Luis. “Prevalencia de lesiones del manguito rotador en pacientes con hombro doloroso evaluados por ecografía en el Servicio de Radiología del Hospital Cayetano Heredia, octubre 2018-marzo 2019.” (2019).
  • Miranda, I., et al. “Tendinitis calcificante de hombro con extensión intraósea: experiencia con el tratamiento artroscópico y revisión de la literatura.” Revista Española de Cirugía Ortopédica y Traumatología 64.1 (2020): 13-21.
  • Ugalde Ovares, Carlos Eduardo, Daniel Zúñiga Monge, and Ricardo Barrantes Monge. “Actualización del síndrome de hombro doloroso: lesiones del manguito rotador.” Medicina legal de costa rica 30.1 (2013): 63-71.
  • De la Rosa-Morillo, F., J. C. Galloza-Otero, and W. Micheo. “Rehabilitacion del hombro doloroso en el atleta joven.” Rehabilitación 53.2 (2019): 85-92.
  • Galán, Cristina Narváez, et al. “Efectividad del lavado aspiración percutáneo ecodirigido como tratamiento de la tendinitis calcificante del hombro.” Seram (2018).
  • Rodríguez, Javier José Mateos, et al. “Miositis del subescapular. Una evolución infrecuente en la tendinopatía calcificada. Estudio de un caso.” Revista Colombiana de Reumatología (2020).
  • Serrano Ardila, Ana María, and Sergio Abush Torton. “Capsulitis adhesiva.” Anales Médicos de la Asociación Médica del Centro Médico ABC 62.1 (2017): 37-43.
  • Gramajo Arriola, Erick Juan José, and Samuel Eduardo García Díaz. Diagnóstico del ultrasonido en el hombro doloroso. Diss. Universidad de San Carlos de Guatemala, 2016.
  • Herrera, Elizabeth O’Relly, et al. “Ondas de choque en el tratamiento de tendinitis calcificada del supraespinoso en adulto mayor.” Revista Cubana de Medicina Física y Rehabilitación 8.2 (2017).

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.