Carbonate de calcium : posologie et précautions

Le carbonate de calcium est indiqué pour prévenir et traiter les carences en calcium. Il est aussi recommandé comme thérapie d'appoint dans le traitement spécifique de l'ostéoporose.
Carbonate de calcium : posologie et précautions

Dernière mise à jour : 09 mai, 2021

Le carbonate de calcium est un composé chimique dont la formule est CaCO3. C’est un sel inorganique très abondant dans la nature. Vous pouvez le trouver formant des roches et comme composant principal des squelettes de nombreux organismes.

En général, l’alimentation quotidienne apporte suffisamment de calcium. Cependant, les femmes et les hommes d’un certain âge peuvent avoir besoin de suppléments de calcium pour éviter que leurs os ne s’affaiblissent.

Indications du carbonate de calcium

Le carbonate de calcium renforce les os.

Il est indiqué pour prévenir et traiter les carences en calcium. Il est aussi indiqué comme thérapie d’appoint dans le traitement spécifique de l’ostéoporose. Le carbonate de calcium est utilisé dans l’ostéoporose post ménopausique sénile ou dérivée de traitements corticostéroïdes. Ces patients sont à haut risque de carences en calcium et en vitamine D.

Cependant, il est également utilisé dans les cas où ce déficit est confirmé. Bien que sous prescription médicale, il est également utilisé comme liant du phosphate chez les patients présentant des taux élevés de phosphate dans le sang. Le carbonate de calcium est aussi indiqué comme antiacide pour soulager les brûlures d’estomac, l’indigestion et les maux d’estomac.

Cet article pourrait vous intéresser : Ostéoporose : le rôle du calcium

Comment prendre du carbonate de calcium

Le carbonate de calcium se présente sous forme de comprimés à croquer. Il est conseillé de boire un verre d’eau après avoir pris le comprimé.

L’absorption du calcium a lieu principalement dans la partie supérieure de l’intestin grêle, jusqu’à 53 % chez les personnes sans problème. L’élimination se fait par l’urine, les matières fécales et la sueur.

La dose recommandée chez l’adulte est de 500 à 1500 mg de calcium par jour. Cependant, chez les enfants, la dose recommandée chez les enfants est de 500 à 1000 mg de calcium par jour. Si vous oubliez de prendre une dose, vous ne devez pas en prendre une double pour compenser celle oubliée.

Précautions avant de prendre du carbonate de calcium

Le carbonate de calcium est un dérivé du calcium.

Avant de commencer le traitement, votre médecin doit savoir si vous êtes allergique au carbonate de calcium ou à d’autres médicaments. Il doit aussi savoir si vous prenez d’autres médicaments, qu’ils soient prescrits ou non. Il doit également savoir si vous souffrez ou avez souffert de maladies des reins ou de l’estomac, ainsi que si vous avez des taux élevés de calcium dans votre sang ou vos urines.

De même, vous devez lui dire si vous êtes enceinte ou prévoyez de devenir mère, ou si vous allaitez. Pendant la grossesse, l’apport quotidien en calcium ne doit pas dépasser 2500 mg, y compris les aliments et les compléments.

Interactions du carbonate de calcium avec d’autres médicaments

Le carbonate de calcium peut interférer avec l’absorption des tétracyclines s’il est pris en même temps. Pour cette raison, les tétracyclines doivent être prises au moins 2 heures avant ou 4 à 6 heures après la prise de carbonate de calcium.

Les médicaments contenant des bisphosphonates doivent être pris au moins une heure avant. En effet, ils réduisent l’effet antihypertenseur des antagonistes du calcium.

Le calcium peut également diminuer les effets de la lévothyroxine. Pour cette raison, la lévothyroxine doit être prise au moins quatre heures avant ou quatre heures après.

Les effets de certains antibiotiques, tels que les quinolones, peuvent être réduits s’ils sont pris en même temps que le calcium. Par conséquent, la prise de quinolones doit être séparée deux heures avant ou six heures plus tard.

Il affecte également l’absorption du ranélate de fer, de zinc et de strontium. Séparez les prises d’au moins deux heures.

Les effets secondaires possibles

Bien que les effets secondaires de ce médicament ne soient pas courants, ils peuvent survenir. Ceux-ci inclus :

  • Troubles et douleurs à l’estomac.
  • Vomissement
  • Flatulence.
  • Constipation.
  • Bouche sèche
  • Goût métallique dans la bouche.
  • Perte d’appétit
  • Besoin accru d’uriner.
  • Démangeaisons et urticaire.

Le syndrome des buveurs de lait survient généralement uniquement lorsque des quantités élevées de calcium ont été prises avec des alcalins absorbables. Dans ces cas, les symptômes sont une sensation d’urgence à uriner, des maux de tête, une perte d’appétit, des nausées ou des vomissements, une fatigue et une faiblesse, des taux élevés de calcium dans le sang et des problèmes rénaux.

Conclusion

Finalement, le calcium est un minéral essentiel pour le corps humain. Il est ainsi important de maintenir des niveaux adéquats tout au long de la vie pour prévenir l’ostéoporose. Pour y parvenir, vous disposez de médicaments et de suppléments contenant du carbonate de calcium. N’hésitez pas à consulter un médecin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les aliments contenant du calcium et de la vitamine D pour prendre soin de la santé de vos os
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Les aliments contenant du calcium et de la vitamine D pour prendre soin de la santé de vos os

Prendre soin de la santé de vos os dès maintenant est essentiel si vous voulez qu'ils restent solide sur le long terme ! Découvrez-en plus !



  • Universidad Veracruzana. (2011). Sistema Esquelético: Funciones. Huesos: Estructura Y Clasificación. 2012. https://doi.org/10.1017/CBO9781107415324.004

  • Health, N. I. of. (2016). Datos sobre el calcio. National Insitutes of Health.

  • 6.0, F. europea. (2008). Carbonato Cálcico. 01/2008:0014.

  • Martinez de Victoria, E. (2016). El calcio, esencial para la salud. Nutricion Hospitalaria. https://doi.org/10.20960/nh.341