Citalopram : utilisations et effets

Le citalopram a des effets indésirables moins nombreux ou moins graves que d'autres médicaments antidépresseurs, tels que les antidépresseurs tricycliques. Malgré cela, ce médicament provoque également un certain nombre de réactions indésirables à prendre en compte lorsqu'on commence un traitement avec lui.
Citalopram : utilisations et effets

Dernière mise à jour : 07 septembre, 2021

Le citalopram est un antidépresseur qui appartient à la famille des inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine (ISRS). Ce médicament a été synthétisé en 1989. Il s’agit d’un antidépresseur dérivé de la phénylbutylamine.

Pharmacocinétique : qu’arrive-t-il au citalopram dans l’organisme ?

La pharmacocinétique couvre les processus d’absorption, de distribution, de métabolisme et d’élimination d’un médicament. Le citalopram est administré par voie orale. Il est assez bien absorbé et a une biodisponibilité de 80%. Cela signifie que 80 % de la dose administrée sera disponible pour déclencher l’action.

Il atteint la concentration plasmatique maximale dans les quatre heures suivant l’administration. De plus, il peut être pris avec de la nourriture, car la nourriture n’affecte pas l’absorption de ce médicament.

D’autre part, en ce qui concerne sa distribution, elle exige que les protéines plasmatiques soient réparties dans tout l’organisme. Plus précisément, il se lie à 80 % à ces molécules. Il faut donc être prudent si on l’administre avec d’autres médicaments qui se lient aussi beaucoup aux protéines plasmatiques : ils peuvent interagir et déclencher un tableau clinique toxique.

Enfin, la plus grande partie de la dose est métabolisée dans le foie. Environ 65 % est excrétée dans les fèces, et 35 % dans l’urine.

D’autre part, il est important de garder à l’esprit que les patients âgés peuvent avoir des organes qui fonctionnent mal, ce qui augmentera le temps d’élimination et de métabolisation du médicament. De ce fait, il est parfois nécessaire de réduire la dose.

Personne qui prend un médicament.

À quoi sert le citalopram ?

En plus d’être indiqué pour le traitement des symptômes d’anxiété, différentes études ont approuvé cet antidépresseur comme traitement contre d’autres maladies. Parmi elles, on peut citer les suivantes :

  • trouble d’anxiété sociale et trouble de panique ;
  • trouble obsessionnel compulsif ou TOC ;
  • la maladie de Huntington ;
  • trouble dysphorique prémenstruel.

I est également utilisé pour traiter d’autres troubles. Par exemple, il peut être indiqué pour traiter l’anxiété, l’alcoolisme ou encore les troubles alimentaires.

Des médicaments.

Comment le citalopram fonctionne-t-il dans l’organisme ?

Comme mentionné au début de l’article, le citalopram est un antidépresseur qui doit son action à sa capacité à inhiber la recapture de la sérotonine dans le système nerveux central. En outre, comme les autres médicaments de sa famille, cet antidépresseur, ayant une action sélective, n’a pratiquement aucun effet sur l’action des autres neurotransmetteurs.

Cette caractéristique le rend moins susceptible de provoquer des réactions indésirables. C’est un médicament qui produit moins de sédation, moins d’effets anticholinergiques et qui a moins d’effets cardiovasculaires que les autres types d’antidépresseurs.

Bien que le mécanisme d’action exact du citalopram ne soit pas entièrement compris, on pense qu’il inhibe la recapture de la sérotonine dans la membrane des neurones. La sérotonine est un neurotransmetteur clé pour le système nerveux central ; elle contrôle de nombreux états du corps, comme :

  • l’humeur : on dit qu’elle est la substance du bonheur. Dans les états dépressifs, ce neurotransmetteur est présent en quantité réduite, de sorte que l’inhibition de sa recapture augmente sa concentration dans l’espace synaptique, ce qui accroît ses effets ;
  • la colère et l’agressivité ;
  • l’appétit ;
  • la mémoire et l’attention ;
  • la sexualité.
Une prescription médicale pour du citalopram.

Les effets secondaires

Le citalopram a des effets indésirables moins nombreux et moins graves que d’autres médicaments antidépresseurs, tels que les antidépresseurs tricycliques. Malgré cela, ce médicament a également un certain nombre de réactions indésirables à prendre en compte lorsqu’on commence un traitement avec lui. Les réactions secondaires les plus courantes sont les suivantes :

  • nausées ;
  • diarrhée ou constipation ;
  • maux d’estomac ;
  • perte de poids ;
  • vomissements.

Cet article peut aussi vous intéresser : Les risques de l’automédication

En somme…

Le citalopram est un médicament qui bloque la recapture du neurotransmetteur sérotonine dans les neurones. En conséquence, les niveaux de cette molécule augmentent et son action est renforcée.

Bien qu’il puisse avoir moins d’effets secondaires que d’autres antidépresseurs, il peut néanmoins produire un certain nombre d’effets indésirables dont il faut être conscient. Si vous présentez des symptômes après avoir commencé un traitement avec ce médicament, n’hésitez pas à en parler immédiatement à votre médecin.

Cela pourrait vous intéresser ...
La dépression nerveuse : quand le corps et l’esprit n’en peuvent plus
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
La dépression nerveuse : quand le corps et l’esprit n’en peuvent plus

La dépression nerveuse vient d'un stress non géré qui finit par consumer nos ressources psychologiques. Apprenez-en plus sur elle.