Comment apprendre aux enfants à être cohérents ?

Les enfants éduquent aussi leurs parents, puisque leur existence même implique une révision de ce qui peut leur être proposé. Pour apprendre aux enfants à être cohérents, vous devez d'abord cultiver la cohérence en vous-même.
Comment apprendre aux enfants à être cohérents ?

Dernière mise à jour : 08 septembre, 2022

La meilleure façon d’apprendre aux enfants à être cohérents est par l’exemple. C’est la base de la cohérence : que les faits coïncident avec les mots et avec les valeurs qui sont inculquées dans la famille.

Il est vrai qu’aucune personne, y compris les parents, ne parvient à maintenir une cohérence absolue à chaque instant de la vie. Cependant, pour apprendre aux enfants à être cohérents, il est important qu’il n’y ait pas de contraste significatif entre les pensées, les paroles et les actions.

Pour les plus petits, il est très important qu’ils constatent que leurs parents maintiennent la cohérence. Cela leur donne de la sécurité et les aide à être plus honnêtes et psychologiquement sains.

L’importance de la cohérence

Apprendre aux enfants à être cohérents les aide à avoir un développement psychosocial plus sain et leur donne une base solide dans la construction de leur personnalité. Un enfant éduqué dans la cohérence est plus complet dans tous les aspects.

La cohérence n’est pas un discours, mais une pratique. Les enfants sont généralement très attentifs à cette congruence entre ce que disent et font les parents. S’il y a contradiction, les messages éducatifs qui sont censés être envoyés sont dévalorisés.

Si le père explose fréquemment de colère, il ne sert à rien que ce dernier exige la maîtrise de soi chez son fils. De même, si vous rompez vos promesses, vous ne pouvez pas demander à l’enfant de les tenir. La cohérence facilite le travail pédagogique et donne une valeur authentique aux principes.



Des clés pour apprendre aux enfants à être cohérents

Pour apprendre aux enfants à être cohérents, il est important que les parents soient conscients des principes auxquels ils croient sincèrement. La cohérence commence là.

Un père proche de son fils l'éduque de manière cohérente.
La proximité parentale est une première étape pour que l’exemple du parent soit évident pour l’enfant.

La sincérité avant tout

La sincérité est l’un des piliers pour apprendre aux enfants à être cohérents. Il est important de toujours leur dire la vérité. Ils apprendront ainsi à valoriser les paroles de leurs parents et les leurs.

Les questions posées par les enfants doivent recevoir une réponse véridique, quel que soit le sujet. Il faut aussi savoir dire « je ne sais pas » ou « je n’ai pas la réponse pour l’instant, mais je vais chercher et je te dirai ».

Le sens de la transcendance

Lorsque l’on parle d’apprendre aux enfants à être cohérents, une série de principes doit être prise comme point de départ. Ceux-ci, à leur tour, sont basés sur des valeurs.

Il est important de montrer à l’enfant quel est l’effet des actions. Cela peut être fait à travers des histoires personnelles, des films, entre autres.

Le sens de l’équité et le sens de la responsabilité

Le sens de la justice et le sens de la responsabilité sont à la source de bien d’autres valeurs. Par conséquent, ils doivent être inculqués dès le plus jeune âge.

Il convient de profiter des mêmes expériences familiales quotidiennes pour réfléchir sur les deux valeurs. Analysez également les situations contextuelles dans cette perspective.



Une réflexion sur les règles

Apprendre aux enfants à être cohérents passe par une réflexion sur les règles qui existent dans la famille. Celles-ci ne peuvent être absolues et ne doivent pas être appliquées mécaniquement.

Il est bon de parler aux petits de leur sens. Ils doivent comprendre pourquoi elles existent et quels avantages elles apportent.

Une avancée progressive

La meilleure façon d’apprendre aux enfants à être cohérents est de commencer par un ou deux principes et valeurs, et d’attendre qu’ils soient suffisamment ancrés. Les renforcer, c’est veiller à ce qu’ils soient intériorisés et pratiqués. Ensuite, vous pouvez passer à une autre norme et continuer d’avancer progressivement.

Évaluation des routines

Il est fortement recommandé d’analyser les routines pour détecter les situations dans lesquelles il y a une certaine ambiguïté ou contradiction. Ensuite, concentrez le travail sur ces épisodes, afin qu’ils soient associés à la valeur ou au principe que vous souhaitez ancrer.

La constance, un élément clé 

Le processus d’enseigner aux enfants à être cohérents n’est pas facile, mais si vous voulez y parvenir, vous devez être cohérent. Cette continuité soutenue est aussi une forme de cohérence. Il ne s’agit donc pas seulement de commencer le travail, mais de le maintenir dans le temps, jusqu’à ce qu’il ne soit plus nécessaire de s’y attarder.

Père et enfants regardent un film.
Les histoires et les films servent d’outil pour éduquer aux valeurs.

Quelques conseils pour les parents

Le père et la mère doivent s’entendre sur les principes et les valeurs qu’ils veulent inculquer à leurs enfants. Il est impossible d’apprendre aux enfants à être cohérents s’il n’y a aucune cohérence parmi les personnes qui sont en charge de leur éducation.

Des routines stables facilitent également la cohérence. Bien entendu, de telles routines doivent être considérées comme raisonnables.

Souvent, les enfants ne parviennent pas à ajuster leur comportement parce qu’ils sont trop stimulés ou fatigués. Dans ces conditions, ils sont peu perméables aux messages.

Les limites sont fixées de manière claire et raisonnable, et avec affection. Exercer l’autorité ne signifie pas être autoritaire ou tyrannique. La cohérence n’a pas à voir avec l’intransigeance, mais avec la constance.

Pour les enfants, il n’y a pas de meilleure leçon que l’exemple des parents.

Les enfants ont tendance à imiter les comportements qu’ils voient chez les adultes. Par conséquent, pour apprendre aux enfants à être cohérents, vous devez travailler sur votre propre cohérence.

Une bonne technique consiste à évaluer chaque jour s’il y a eu suffisamment de cohérence dans la relation avec les enfants. Le but n’est pas de se culpabiliser, mais d’augmenter la conscience de soi.

Cela pourrait vous intéresser ...
La chaise de la réflexion : cette méthode est-elle utile pour corriger les enfants ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La chaise de la réflexion : cette méthode est-elle utile pour corriger les enfants ?

Malgré son utilisation généralisée, la chaise de la réflexion ne répond pas à l'objectif recherché. Le dialogue est la solution.



  • Álvarez, M., Rodrigo, M. J., & Rodríguez, G. (2013). Predictibilidad de los mensajes educativos entre madres e hijos en familias en riesgo psicosocial. Infancia y Aprendizaje, 36(2), 219-229.
  • Torres Torres, S. P., Plata Castillo, L. M., & Olmus Tisnés, A. Conflicto entre las promesas, las normas y los intereses personales en niños y niñas entre 6 y 8 años pertenecientes a una institución educativa de la Secretaría de Integración Social de Bogotá DC.
  • Haeckermann, L. M. (2015). Educar con integridad. Portal de las Palabras, 1, 59-66.