Comment choisir un poêle pour votre maison ?

Que l'hiver ne vous prenne pas au dépourvu ! Faire face aux basses températures sans les bons outils peut être un gros problème. Peut-être que choisir le bon poêle pour votre maison est tout aussi difficile.
Comment choisir un poêle pour votre maison ?

Dernière mise à jour : 18 janvier, 2023

Que l’hiver ne vous prenne pas au dépourvu ! Faire face aux basses températures sans les bons outils peut être un gros problème. Peut-être que choisir le bon poêle pour votre maison est tout aussi difficile.

Cela est arrivé à plus d’un d’entre nous, mais conscients que les poêles sont la meilleure option pour garder la maison au chaud, nous vous expliquerons certains types, leurs caractéristiques et les clés qui vous aideront à en choisir un.

Les poêles : une solution rapide pour chauffer votre maison

Les systèmes de chauffage, tels que les chaudières, deviennent coûteux et parfois ne chauffent pas toutes les pièces de la maison, de sorte que certaines familles cessent de les utiliser. Au lieu de cela, ils achètent un chauffage d’appoint pratique, qui s’avère peu coûteux et très facile à utiliser.

Ainsi, s’il n’y en a pas beaucoup à la maison, l’idéal est de choisir un poêle. Avec lui, vous pouvez chauffer la chambre, le salon ou une autre pièce.

Son installation facile rend son utilisation pratique et rapide. Il suffit de le brancher ou de connaître certains détails spécifiques, selon le modèle.

8 types de poêles que vous devez connaître

Les poêles vous permettent un meilleur contrôle des dépenses et, contrairement aux chaudières, vous n’avez pas besoin de faire appel à divers professionnels pour les mettre en service. Découvrez cette option intéressante pour vous réchauffer.

1. Poêles électriques

Les poêles électriques sont généralement les plus demandées en Europe. Malgré cela, ils ont connu une baisse des ventes. Cela est dû à l’arrivée d’autres modèles plus modernes et performants. La première chose que vous devez savoir, c’est que les poêles électriques consomment beaucoup d’énergie.

Cependant, un point en leur faveur est qu’ils fonctionnent par convection. Autrement dit, ils transforment les électrons en chaleur.

Cela signifie qu’ils n’émettent pas de fumée nocive pour la santé ou de contaminants. Ils sont généralement recommandés pour chauffer de petites surfaces.

Cuisinière électrique pour la maison.
Les poêles électriques consomment beaucoup d’énergie, ce qui peut avoir un impact sur les dépenses mensuelles.

2. Poêles halogènes

Les radiateurs halogènes fournissent de la chaleur par rayonnement, ont un bon pouvoir calorifique et peuvent chauffer des pièces de taille moyenne. L’endroit ne peut pas dépasser 10 mètres carrés.

Pour fonctionner, ils nécessitent une alimentation électrique plus importante, car ils disposent de plusieurs niveaux de puissance. En ce sens, avant d’en acquérir un, vous devez tenir compte de la taille de l’espace où vous souhaitez l’implanter.

3. Chauffage à gaz butane

Les chauffages à gaz butane sont économiques après une utilisation à long terme. C’est peut-être pour cette raison, et parce qu’ils chauffent rapidement, qu’ils sont restés l’une des options préférées. Pour son fonctionnement il est indispensable de l’équiper d’une bouteille de gaz.

Sans préjudice de ce qui précède, il est important que vous considériez ce qui suit : les chauffages au butane ont été les protagonistes d’un nombre important d’accidents domestiques. Par contre, il est nécessaire de changer la bouteille de gaz une fois qu’elle est terminée.

4. Poêles à pétrole

Les poêles à pétrole sont une option à envisager si la pièce ne dépasse pas 40 mètres carrés. En fait, il fut un temps où ils étaient très demandés.

Il existe deux modèles. Ceux à la paraffine qui fonctionnent au moyen d’une mèche et ceux électriques. En général, ils dégagent une odeur désagréable pour la plupart des gens.

5. Poêles à bois

Les poêles qui fonctionnent au bois sont un classique, surtout dans les maisons de campagne. L’un de ses grands avantages est qu’ils peuvent chauffer de grands espaces, à condition qu’ils disposent d’un système de ventilation adapté. Un autre facteur à considérer est qu’ils peuvent tacher les zones voisines.

Puisqu’ils travaillent avec du bois de chauffage, vous devez en fournir. Il est suggéré d’avoir un endroit pour l’agrandir et de garder à l’esprit que l’appareil et la pièce nécessiteront un entretien périodique. Pour le reste, vous profiterez d’une chaleur semblable à celle dégagée par une cheminée.

6. Poêles à granulés

Ces poêles fonctionnent avec un combustible 100% végétal et respectueux de la planète, appelé pellets. C’est pourquoi ils sont devenus populaires aujourd’hui, malgré le fait que l’acquérir coûte plus cher que d’acheter l’un de ses homologues.

Que vous offrent-ils en retour ? Les poêles à granulés sont plus propres, plus faciles à utiliser, nécessitent peu d’entretien et, surtout, ont un carburant abordable.

7. Poêles à mazout

Les poêles à mazout sont fonctionnels et peu coûteux. Ils fonctionnent avec une huile spéciale qu’il n’est pas nécessaire de renouveler, car elle ne brûle pas. Ils sont connus pour être pratiques et fournir de la chaleur dans des zones ne dépassant pas 40 mètres carrés.

8. Poêles à biomasse

Les poêles à biomasse vont de pair avec les poêles à granulés. Ceux-ci fonctionnent également avec de l’énergie végétale, comme les granulés de bois, les noyaux d’olives, les débris forestiers et les coquilles de noix, par exemple. Ils sont chers au moment de l’achat, mais à long terme ils sont économiques à entretenir et sont capables de chauffer de grandes maisons.

Poêle à pellets.
Les pellets et la biomasse sont des options respectueuses de l’environnement.

5 points à considérer lors du choix du prochain poêle pour la maison

Vous ne pouvez pas ignorer les informations suivantes pour choisir le nouveau poêle domestique. Avec eux, vous pouvez avoir de bons résultats :

  1. Étudiez l’emplacement qu’aura le poêle, les mètres d’encombrement, les courants d’air possibles, le matériau de construction. Toutes ces données vous aideront à décrypter la puissance calorique que la pièce nécessite pour se maintenir.
  2. Quelle sorte d’installation a-t-il besoin pour fonctionner. Cela inclut les systèmes de ventilation ou électriques. Vérifiez si votre maison ou votre région en a.
  3. Vérifiez et réparez les fenêtres et l’isolation générale de la maison. S’ils sont dans un état optimal, vous n’aurez pas besoin d’un poêle à haut pouvoir calorifique.
  4. Le poids et le volume du poêle sont un autre facteur à considérer. Certains sols n’arrivent pas à supporter des appareils très lourds, ils finissent donc par se déformer.
  5. Certains modèles de poêles doivent se conformer à des réglementations spéciales, des inspections et un entretien périodique pour fonctionner. Renseignez-vous sur ce sujet.

Sur le marché, vous trouverez différents modèles qui répondent aux différents besoins des gens. Lors de l’achat, gardez ces clés à l’esprit pour choisir un poêle adapté à votre maison.

Laissez-vous conseiller par un professionnel pour pouvoir atteindre les 100%.

Poêles : un outil indispensable en hiver

Les poêles sont généralement l’appareil préféré pour résister aux journées froides. Entre autres, parce que vous pouvez avoir un meilleur contrôle des dépenses et du pouvoir.

Bien que s’il s’agit de survivre à l’hiver, il existe également la possibilité d’installer un système de chauffage à la maison. Mais un point à garder à l’esprit avec celui-ci est que vous aurez besoin de plusieurs professionnels pour une installation en toute sécurité.

Cela pourrait vous intéresser ...
Un guide facile pour préparer un dîner romantique à la maison
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Un guide facile pour préparer un dîner romantique à la maison

Découvrez dans ce guide simple les éléments essentiels pour surprendre votre partenaire lors d'un dîner romantique à la maison



  • Gastiarena, M., Fazzini, A., & Prieto, R. (2017). Gas versus electricidad. Petrotecnia.
  • Jutglar, L., MIRANDA, A. L., & VILLARRUBIA, M. (2020). Manual de calefacción. Marcombo.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.