Comment faire face à une perte

5 avril 2019
Nous ne sommes jamais prêts à perdre un être cher, c'est pourquoi nos réactions peuvent être imprévisibles. Nous devons exprimer nos sentiments librement, et pleurer si nous en ressentons le besoin.

Dans la vie, nous passons par beaucoup de moments de bonheur, de doute, de désespoir, de tristesse. Malheureusement, nous ne sommes pas prêts à faire face à une perte sans qu’elle nous cause de douleur.

Il est donc nécessaire que nous acceptions de laisser arriver certaines situations. En particulier celles qui éloignent de nous les gens qui sont importants pour nos vies.

Il existe différents types de pertes, le passage d’une école à une autre, la séparation des parents, la perte d’un travail, s’éloigner des gens que nous aimons. La plus difficile à surmonter est la perte d’un être cher.

Peut-être vous avez entendu parler des étapes du deuil. Elles expliquent le processus naturel par lequel tous les êtres humains passent lors de la mort d’un proche.

  • Le déni. La personne ne croit pas ou n’accepte pas ce qui se passe.
  • La colère. La personne est en colère contre tout ce qui touche à la personne qui est décédée, le temps et la situation.
  • La négociation. La personne commence à comprendre pourquoi les choses sont comme ça et essayez de trouver une solution.
  • Le stade de la tristesse. La personne prend conscience que la perte est irréparable.
  • La dépression. C’est l’étale la plus longue et la plus difficile à surmonter.
  • L’acceptation. La dépression s’estome et vous commencez à comprendre que la vie continue malgré la perte de cette personne.

Il y a des cas où ces étapes ne sont pas présentées dans l’ordre indiqué.

Le temps est un bon allié pour une crise de ce genre. Mais nous voulons aussi partager avec vous quelques conseils pour vous aider à vous sentir mieux émotionnellement.

Exprimez vos sentiments face à une perte

Ne vous inquiétez pas si un jour vous ressentez de la colère, le jour suivant vous semblez acceptez la situation et que le jour d’après vous avez envie de pleurer. Une perte d’un être cher n’est pas quelque chose à laquelle tout le monde est habitué.

Il faut bien sûr exprimer vos sentiments librement, quels qu’ils soient. Mais méfiez-vous de ces expressions de douleur qui ne feront que vous conduire à un préjudice psychologique et physique. L’esprit a beaucoup à voir avec la santé du corps.

Lisez aussi : Comment gérer les affrontements entre frères et soeurs

Faites une liste des bonnes choses que vous avez dans la vie

A cause de la dépression dans laquelle vous pouvez vous trouver, il est fréquent de ressentir un sentiment de vacuité, que seules des mauvaises choses vous arrivent.

Pour palier à cela, écrivez au quotidien ces choses importantes positives qui se sont produites chez vous, votre famille, au travail, avec vos enfants, avec vos amis.

Tentez, si vous vous en sentez la force, d’appliquer le dicton du verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Vous remarquerez que d’autres choses vous comblent de bonheur.

Essayez de ne pas rester loin de votre famille et amis. Ils vous donneront l’amour dont vous avez besoin. Ils comprennent très bien ce que vous traversez et peuvent vous aider à aller mieux avec le temps.

Face à une perte, ne vous condamnez pas à l’amertume

Certaines personnes vivent un deuil très lourd pendant de nombreuses années, toujours vêtues de noir, refusant la possibilité de s’amuser et de partager des moments heureux avec les autres. Ne prenez pas exemple sur elles.

Au contraire, essayez de trouver des situations salvatrices afin d’éviter de retomber dans la dépression.

Faites attention à votre santé

En période de dépression, on a n’a pas envie de manger, on n’a pas sommeil et on néglige même notre apparence. Mais il faut penser que la dernière chose dont vous avez besoin maintenant est de tomber malade.

Il faut donc bien manger et dormir le nombre d’heures recommandées. Évitez l’alcool, le tabac et les tranquillisants, sauf si ces derniers sont prescrits.

Lisez également : 6 changements qui vous arrivent lorsque vous devenez père de famille

Dépasser la mort de quelqu’un que nous aimons peut être difficile, mais pas impossible. Suivez nos recommandations et rappelez-vous que l’objectif est de surmonter ce décès et de ne pas rester remplie de douleur.