Comment le changement d’heure nous affecte-t-il ?

22 décembre 2019
Le changement d'heure peut entraîner certains effets secondaires gênants, plus notables chez certaines personnes que chez d'autres. Pour éviter que cela ne se produise, il est préférable de s'exposer au soleil pendant la journée, d'essayer de ne pas faire de sieste et de maintenir la routine habituelle. En trois jours, l'organisme s'adapte.

Plusieurs études ont été réalisées sur la façon dont le changement d’heure nous affecte. Cependant, aucune n’est vraiment concluante. Ce qui est clair, c’est que ce changement produit certains effets qui varient d’une personne à l’autre et peuvent devenir très ennuyeux pour quelques-uns.

La question du changement d’heure a toujours suscité de grands débats. En Europe, cela s’est mis en place pendant la Première Guerre Mondiale. La principale raison en était l’argument selon lequel cela permettrait d’économiser de l’énergie. Dans la plupart des régions du monde, cela a lieu fin mars pour l’heure d’été, et le dernier dimanche d’octobre pour l’heure d’hiver.

En théorie, l’objectif est de tirer le meilleur parti de la lumière du soleil afin d’économiser de l’énergie. Toutefois, certaines études signalent que l’énergie économisée le matin est dépensée le soir. Les travailleurs deviennent également moins productifs à mesure qu’ils s’adaptent. Peut-être que les économies ne sont pas aussi évidentes.

Le changement d’heure

Le changement d'heure et ses effets sur l'énergie

Quelques recherches indiquent que les cultures sans lumière électrique ont une routine semblable à celles qui en possèdent. On pense également que nos ancêtres dormaient de la même façon que nous le faisons maintenant. Autrement dit, par nature, nous avons tous tendance à avoir des modèles de sommeil similaires.

En effet, tous les êtres vivants, même ceux qui ont une vie très simple, régulent bon nombre de leurs fonctions à partir des cycles de 24 heures. Au sein de ces cycles, la lumière et l’obscurité sont des facteurs décisifs. En 2011, une équipe de chercheurs du Centre de Régulation Génomique (CRG) de Barcelone a découvert que les cellules faisaient la différence entre le jour et la nuit et que cela était crucial pour leur fonctionnement.

Les cycles de lumière et d’obscurité, ainsi que toutes les fonctions qui en découlent, sont appelées rythme circadien. Lorsque ces cycles se modifient, cela provoque un déséquilibre dans l’organisme ainsi que l’apparition de divers problèmes. Le corps humain apprécie les routines, car elles lui permettent de mieux fonctionner.

Découvrez également : 5 habitudes nocturnes pour réduire la sensation de fatigue

Les effets du changement d’heure

Le changement d’heure génère une espèce de jet lag à plus petite échelle. Le jet lag est le nom donné au mal-être qui survient lors d’un voyage dans un pays situé à un fuseau horaire très différent de celui d’origine. Ce changement d’heure rend l’organisme confus, et pendant quelques jours, il devient un peu chaotique.

Ce décalage des heures actives et de repos entraîne alors une sensation de fatigue, de somnolence et d’irritabilité. Certaines personnes l’éprouvent plus sévèrement que d’autres. Ces altérations sont dues au fait que l’effet immédiat du changement d’heure est une modification de la sécrétion de mélatonine.

La mélatonine est une hormone qui agit en fonction de la lumière du soleil. Plus la lumière ambiante est forte, moins il y a de mélatonine sécrétée. Et, moins il y a de lumière, plus l’hormone augmente et favorise le sommeil. Avec le changement d’heure, il existe une dérégulation de cette hormone qui donne lieu à des symptômes très évidents.Néanmoins, dans la plupart des cas, il faut seulement 3 jours pour retrouver un nouvel équilibre.

Lisez aussi : Comment réguler la mélatonine et mieux dormir ?

D’autres effets…

Le changement d'heure a des effets sur les humains

Le changement d’heure influence sur la quantité et, surtout, sur la qualité du sommeil.Une rechercheà ce sujet signale que cette perturbation entraîne une perte de sommeil pouvant aller jusqu’à 60 minutes au cours des premiers jours et qu’elle affecte la qualité du sommeil de 10%.

Il existe également des recherches descriptives qui démontrent que le changement d’heure en été donne lieu à une légère augmentation du nombre d’infarctus du myocarde. Le changement d’heure à l’automne entraîne, à son tour, une diminution de ce chiffre.

Par ailleurs, certaines études signalent que, suite au changement d’heure, le nombre d’accidents, aussi bien au travail que sur la route, augmente.En effet, il existe des preuves statistiques que le lundi suivant le changement d’horaire, les accidents du travail ont tendance à être plus graves qu’à d’autres moments.

Entre-temps, une autre étude menée à ce sujet indique que dans les jours qui suivent le changement d’heure, il y a une croissance du taux de suicides.Enfin, il est important de souligner que les crises cardiaques ainsi que les accidents et suicides n’augmentent que légèrement.

 

  • Serón-Ferré, M. J. (2018). Relojes, relojes, relojes y el cambio de hora¿ Son los relojes internos espejos del reloj externo?. Revista Chilena de Enfermedades Respiratorias, 34(3), 151-152.
  • Ritmo circadiano: el reloj maestro. Alteraciones que comprometen el estado de sueño y vigilia en el área de la salud. (2014). Morfolia.
  • Argüelles, R., Bonmatí Carrión, M., Argüelles Prieto, R., & Bonmatí Carrión, M. (2015). Melatonina, la hormona de la noche. Eubacteria.