Comment se débarrasser de la moisissure blanche dans le sol des plantes ?

La moisissure blanche est générée par des conditions excessivement humides dans le sol. Bien qu'une petite quantité ne soit pas nocive, sa propagation peut affecter la santé de votre plante.
Comment se débarrasser de la moisissure blanche dans le sol des plantes ?

Dernière mise à jour : 09 mai, 2022

L’apparition de taches blanches dans le sol des plantes est courante. Si vous avez remarqué qu’une sorte de duvet de cette couleur s’est déposée près des racines, il est fort probable que de la moisissure blanche se soit développée. Cela peut arriver avec des plantes d’extérieur ou d’intérieur, mais la probabilité est plus grande chez ces dernières.

La moisissure blanche doit être éliminée rapidement, car elle est mauvaise pour la plante et pour l’environnement domestique en général. Elle affecte les feuilles, le substrat et même tout le pot.

Qu’est-ce que la moisissure blanche et pourquoi se produit-elle ?

En premier lieu, il faut tenir compte du fait qu’une quantité minimale de peluches blanches est normale et ne représente pas un dommage pour la santé des plantes. Ce duvet est un champignon qui apparaît en raison de la température ambiante élevée et du pourcentage élevé d’humidité.

Cependant, il fait également partie du substrat organique de la terre, tout comme les autres bactéries. Par conséquent, le problème apparaît lorsqu’il y a un excès de moisissure blanche dans le pot.

Dans ce cas, des mesures immédiates doivent être prises, car cette moisissure peut nuire à la plante. De plus, elle se propage rapidement à d’autres végétaux et peut avoir une influence négative sur la santé humaine.

Comment prévenir la moisissure blanche ?

Le meilleur traitement possible est la prévention. Connaître les causes qui favorisent l’apparition de moisissure blanche aidera à l’éviter. Ce sont les suivantes :

  • Proximité du chauffage : les plantes doivent être tenues à l’écart de la chaleur transmise par les habitations, les radiateurs et les poêles.
  • Irrigation excessive ou insuffisante : l’humidité accumulée est l’une des causes typiques de l’apparition de champignons.
  • Mauvaise ventilation dans l’environnement : c’est un problème fréquent pour les plantes d’intérieur. Si vous avez un jardin, il est recommandé de sortir les plantes quelques heures par jour.
  • Mauvais drainage : En ce qui concerne l’eau, le pot peut ne pas avoir un bon drainage. Cela peut être résolu en plaçant du gravier ou de petites pierres sur la base.
  • Débris en excès : une partie de l’entretien des plantes consiste à retirer les feuilles mortes du pot. En petite quantité elles ne posent pas de problèmes, mais un excès peut favoriser la production de moisissure blanche.
Prenez soin des pots afin que la moisissure blanche ne se forme pas.
Un contrôle hebdomadaire des pots permet de détecter la moisissure à temps pour l’éliminer.



Comment éliminer la moisissure blanche ?

Mettre fin à ce problème qui affecte la santé des plantes est une tâche simple, mais cela dépend de la zone où la moisissure blanche se trouve. À savoir sur le sol, les feuilles ou dans le pot. Pour chaque espace, il est recommandé de prendre des mesures différentes.

Sur les feuilles

Les feuilles sont l’une des parties de la plante où ce champignon peut apparaître. C’est une zone simple à soigner, puisqu’il suffit de passer un chiffon doux et sec pour éliminer les taches. Dans le cas où cela ne suffit pas, il est conseillé de se procurer des produits spécifiques.

Les fongicides écologiques sont efficaces et respectueux de l’environnement. Ils doivent toujours être appliqués avec précaution et à l’aide d’un pulvérisateur.

Dans la terre

C’est l’endroit où la moisissure blanche apparaît le plus fréquemment. Dans ce cas, aidez-vous d’un ustensile pour retirer la couche affectée. Remuez ensuite la terre pour l’aérer et éliminer l’humidité.

Il est important de faire cela avec beaucoup de prudence, afin de ne pas nuire aux racines ni de contaminer le reste du pot. Avant de déposer une nouvelle couche de compost, laissez la plante s’aérer pendant quelques heures.

Dans le pot

Le cas le plus grave survient lorsque le nombre de champignons est si important qu’il affecte toute la plante, et même son pot. Il est conseillé de procéder à une transplantation, c’est-à-dire de changer de contenant.

La première étape consiste à enlever le sol infecté par la moisissure blanche. Ensuite, lavez bien le pot avec de l’eau tiède et un savon neutre.

Il est conseillé d’ajouter quelques gouttes de vinaigre de cidre de pomme ou une pincée de bicarbonate de soude. Ce sont des produits qui possèdent des propriétés désinfectantes.

Passez un chiffon ou une brosse sur le pot pour éliminer les restes de bactéries. Enfin, rincez-le bien et laissez-le sécher au soleil pendant quelques heures.

Vinaigre de cidre de pomme pour éliminer la moisissure blanche.
Le vinaigre de cidre de pomme est un désinfectant optimal pour lutter contre la moisissure blanche qui s’installe dans les pots de fleurs.



Identifier tôt la moisissure blanche

Bien qu’une petite couche de moisissure blanche ne nuise pas à la santé de la plante, il est important de surveiller cela de près. La moisissure blanche détectée tôt n’est pas un problème majeur, mais si elle n’est pas éliminée au bout d’un certain temps, elle peut se propager rapidement et nuire à d’autres plantes se trouvant à proximité.

Si la couche blanchâtre est sèche et cassante, il s’agit probablement de traces de sels que la plante rejette de l’eau. Dans ce cas, retirez-la à la main.

This might interest you...
8 plantes aromatiques pour le jardin
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
8 plantes aromatiques pour le jardin

Nous vous présentons les 8 plantes aromatiques pour le jardin qui vous aideront non seulement à l'enrichir, mais aussi à l'agrandir.



  • Ayala Armenta QA, Cortez Mondaca E, Apodaca Sánchez MA, Leal León VM, Valenzuela Escoboza FA, Palacios Mondaca CA. Efectividad de fungicidas convencionales y biorracionales sobre Sclerotinia sclerotiorum in vitro. Remexca [Internet]. 18 de enero de 2018 [citado 23 de abril de 2022];(11):2149-56. Disponible en: https://cienciasagricolas.inifap.gob.mx/index.php/agricolas/article/view/784
  • Chaves, Bernardo, Arias, Luis Alejandro, Tautiva, Luz Andrea, Piedrahíta, Wilson,  Evaluación de tres métodos de control del Moho blanco (Sclerotinia sclerotiorum (Lib.) de Bary) en lechuga (Lactuca sativa L.). Agronomía Colombiana [Internet]. 2007;25(1):131-141. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=180316240015
  • Valverde, Rodrigo, and Rodolfo De La Torre-Almaraz. “Extracción y Purificación de DsRNAs Largos de Plantas Infectadas Con Virus y Hongos; Aplicación En La Detección e Identificación de Virus.” Revista Mexicana de Fitopatología, Mexican Journal of Phytopathology 35.1 (2017). Disponible en: https://doi.org/10.18781/r.mex.fit.1606-9
  • Bautista-Nava, Efraín, Moreno-Fuentes, Ángel,  El “hongo blanco patón”, Pleurotus albidus, en Hidalgo. Su primer registro en México. Revista Mexicana de Micología [Internet]. 2006; (22):41-47. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=88302206