Comment surmonter la dépression après une infidélité

Surmonter une infidélité n'a rien de simple, mais il est possible d'y arriver. Voici quelques recommandations pour que vous appreniez à gérer ce que vous vivez et en ressortiez plus fort-e.
Comment surmonter la dépression après une infidélité

Dernière mise à jour : 01 décembre, 2020

Surmonter la dépression après une infidélité est difficile. Face à une trahison de cette taille, la majorité des gens ne sait pas comment agir car la confiance placée en l’autre est partie en fumée.

L’infidélité est la principale cause de divorce et de séparation des couples. Ceci peut provoquer une grande quantité de problèmes psychologiques et dans la structure familiale.

C’est pour cela que beaucoup de personnes ayant fait face à cette situation font appel à des professionnels pour apprendre à gérer leurs pensées et sentiments négatifs et savoir comment continuer à avancer. Approfondissons ce sujet.

Types d’infidélités

Dans un sens large, on peut différencier trois types d’infidélités. Étudions en détail chacune d’entre elles.

Une femme triste à cause d'une infidélité.

1. Ceux qui essaient d’éviter l’intimité

Ce type d’infidélité affecte généralement les deux membres du couple car les deux personnes sont infidèles. Ces cas sont souvent caractéristiques chez les personnes qui ont du mal à créer des liens ou qui ont des problèmes d’attachement.

Les sujets créent de fortes barrières émotionnelles et recherchent le plaisir de façon hédoniste, en fuyant l’intimité et tout type de complicité. Bien souvent, ils se lient à travers les disputes qu’ils ont.

Ainsi, au moment de l’infidélité, leur moral n’est pas trop entamé. Ils ont tous deux commis la même erreur et ne cherchent pas foncièrement à la cacher.

2. Ceux qui évitent le conflit

C’est l’opposé du cas précédent. Les traits qui caractérisent ce type de personnes viennent de familles conventionnelles qui ont été rigides au niveau de leurs normes et au sein desquelles afficher des émotions comme la colère et la tristesse n’était pas bien vu.

Dans ce cas, il n’y a pas de disputes. Pour tout le monde, ce couple est un couple modèle, leur comportement est toujours le bon, même si, chez eux et dans l’intimité, les choses sont différentes.

L’infidélité chez ceux qui évitent le conflit apparaît généralement entre 5 et 10 ans de mariage. Il s’agit néanmoins d’une aventure courte que l’on finit par faire cesser avant que cela ne constitue une source de conflit pour le couple.

Si l’infidélité est découverte, l’autre personne peut être affectée au niveau psychologique et peut avoir besoin d’aide pour savoir comment surmonter la dépression due à cette tromperie.

3. De sortie

Ce type d’infidélité apparaît pour fuir l’idée de cesser la relation présente. La personne est consciente que ce lien ne fonctionne plus et cela lui produit de l’anxiété. Elle a donc une aventure rapide pour essayer de combler ce vide émotionnel.

Cependant, ce comportement finit par causer plus de douleur car la personne infidèle finit par être piégée dans un sentiment de culpabilité et se retrouve incapable d’affronter la réalité et de solutionner le problème.

Surmonter la dépression après une infidélité

Nous allons maintenant vous donner une série de recommandations pour surmonter la dépression après une infidélité.

1. Distinguer la douleur de la souffrance

Il est parfaitement normal de se sentir triste après avoir traversé une situation aussi difficile que l’infidélité.

Néanmoins, il existe une limite entre la douleur considérée comme normale et la souffrance que l’on déchaîne soi-même. Ces deux sentiments se différencient au niveau d’une chose : la douleur ne dure pas aussi longtemps que la souffrance.

Cette dernière apparaît quand nous refusons d’accepter la situation. C’est pour cela que l’on dit que la souffrance peut durer autant que nous le voulons.

2. Exprimer ses sentiments en cas de dépression

Pour accepter une situation difficile, il est important d’évacuer ce que l’on ressent. Il ne faut donc pas garder pour soi les émotions déclenchées par l’infidélité mais plutôt parler à des personnes proches de ce que l’on ressent.

S’ouvrir et laisser libre cours aux sentiments que l’on ressent est essentiel pour surmonter la dépression après une infidélité.

3. Vivre le deuil

Une femme en deuil.

Toutes les situations difficiles que nous traversons dans la vie impliquent de surmonter un processus de deuil. Au cours de ce processus, nous commençons à assimiler la situation, à la vivre et, par conséquent, à la surmonter.

Il est donc normal de ressentir de la tristesse. En fait, pour surmonter une dépression due à une infidélité, il faut prendre tout le temps nécessaire et passer par toutes les phases du deuil, qui implique une large gamme d’émotions.

4. Prendre soin de son aspect personnel

Bien souvent, quand nous sommes tristes, nous mettons de côté notre apparence et notre soin personnel et finissons par tomber dans un cercle vicieux. Il faut donc faire des efforts pour continuer à prendre soin de soi-même car cela aidera à se sentir mieux.

Cela peut sembler idiot mais, dans des situations aussi traumatiques qu’une rupture due à une infidélité, il n’y a rien de mieux que de lutter contre la faible estime de soi.

En cas de besoin, chercher de l’aide pour surmonter la dépression due à une infidélité

Surmonter une infidélité prend du temps car cela implique une période d’adaptation et une reformulation du style de vie. Ainsi, si les périodes de tristesse se prolongent dans le temps, si l’anxiété ou une apathie prolongée font leur apparition, il est recommandé de demander une aide extérieure.

Parler avec un psychologue vous aidera à surmonter ce moment difficile. Le plus important est de continuer à avancer et de ne pas se laisser piéger par son passé.

Cela pourrait vous intéresser ...
Relation qui s’effondre : 8 étapes pour la préserver
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Relation qui s’effondre : 8 étapes pour la préserver

L'auto-évaluation est le premier pas sur le chemin de la préservation d'une relation qui s'effondre. Pour plus de conseils, lisez-nous !

 



  • Canto Ortiz, J. M., Leiva, P. G., & Jacinto, L. G. (2009). Celos y emociones: Factores de la relación de pareja en la reacción ante la infidelidad. Athenea Digital.
  • Posada, I. C. (2014). La infidelidad virtual como una oportunidad de resignificación positiva. Revista Facultad Nacional de Salud Pública.
  • Romero, H., Romero, L., & Arellano, J. (2017). La infidelidad femenina como producto de la violencia intrafamiliar. Anales de La Facultad de Medicina. https://doi.org/10.15381/anales.v78i2.13198
  • VV.AA. (2008).El proceso del duelo. Un mecanismo humano para el manejo de las pérdidas emocionales. https://www.redalyc.org/pdf/473/47316103007.pdf