Conflit de la hanche, qu'est-ce que c’est ?

Le conflit de la hanche est une blessure qui provoque des douleurs lors de la flexion ou de la rotation des jambes. De plus, il limite considérablement les déplacements de ceux qui en souffrent.
Conflit de la hanche, qu'est-ce que c’est ?

Dernière mise à jour : 13 décembre, 2020

Le conflit de hanche est une maladie récemment décrite. Aussi appelé syndrome de conflit fémoro-acétabulaire. Ce nom est dû au fait que les deux principaux composants de l’articulation sont altérés : la tête fémorale et l’acétabulum.

Cette maladie touche une grande partie de la population. On estime que 15 % de la population entre 20 et 50 ans souffre de cette maladie. En réalité, 75 % des personnes qui en souffrent sont des sportifs.

Autrement dit, le conflit de la hanche est une pathologie qui handicape les personnes jeunes et actives, telles que les danseurs de ballet et les personnes qui pratiquent les arts martiaux. Cela commence par une douleur à l’aine qui se propage et s’aggrave. Un traitement précoce de cette pathologie peut éviter de nombreuses complications.

En raison de sa fréquence et de son importance, dans cet article, nous expliquons tout ce que vous devez savoir sur les conflits de la hanche.

Pourquoi un conflit de la hanche se produit-il ?

Comme nous l’avons mentionné, cette pathologie est également appelée conflit fémoro-acétabulaire. Pour la comprendre, il faut d’abord connaître l’anatomie de l’articulation de la hanche.

Le conflit de la hanche mal soigné peut mener à de l'arthrose.

La hanche est une articulation composée de l’acétabulum (qui est une partie concave de l’os pelvien) et de la tête du fémur (convexe), qui est l’os principal de la jambe. Ce sont deux surfaces sphériques qui, à première vue, donnent l’image d’une bille en rotation à l’intérieur d’un verre.

Dans certains cas, le fémur est déformé et ne rentre pas correctement dans l’acétabulum. Dans d’autres, le bord de cette « coupe », l’acétabulum, recouvre trop le ballon. Le résultat est le même : la tête du fémur ne peut pas tourner correctement dans l’acétabulum.

Cela provoque ce que les spécialistes appellent un conflit de la hanche. L’altération de l’une de ses pièces rend le contact irrégulier. Lorsque les deux parties entrent en collision continuellement, le cartilage articulaire est endommagé. Au fil du temps, l’articulation peut dégénérer davantage et provoquer de l’arthrose. De fait, le conflit de la hanche est l’une des principales causes d’arthrose de la hanche chez les jeunes adultes.

Quelles sont les causes de cette pathologie ?

Tout d’abord, un conflit de la hanche peut être causé par une perturbation du développement de l’articulation pendant l’enfance. Cela se produit dans de nombreuses pathologies telles que la dysplasie acétabulaire ou la maladie de Perthes.

Cependant, la moitié des personnes qui ont une altération de l’anatomie de la hanche ne présentent même pas de symptômes. Pourtant, ils en font souvent l’expérience lorsqu’ils augmentent leur activité physique ou lorsqu’ils pratiquent certains sports.

Deuxièmement, une autre cause de conflit de la hanche est la pratique d’activités qui impliquent des mouvements continus des jambes et des hanches. En répétant continuellement certains mouvements, les deux parties de la hanche se heurtent et s’usent. Il affecte généralement les personnes qui pratiquent la gymnastique rythmique ou artistique, les arts martiaux ou l’athlétisme.

Le conflit de la hanche peut être délenché par une pratique sportive intensive.

Quels symptômes le conflit de la hanche produit-il ?

Les symptômes apparaissent après une surutilisation de l’articulation, alors que le cartilage a déjà été endommagé. Ils commencent généralement par une douleur croissante dans l’aine. Cette douleur s’aggrave avec les mouvements impliquant la hanche. Par exemple, la personne qui en souffre a du mal à s’accroupir et à croiser les jambes.

Un autre symptôme typique est la raideur articulaire dans cette zone. Cela signifie que les mouvements de flexion et de rotation interne de la jambe sont limités non seulement par la douleur, mais aussi par la raideur qui existe dans la hanche.

De plus, les personnes qui souffrent de conflit à la hanche éprouvent souvent des craquements avec le mouvement. La douleur peut même être confondue avec un type de sciatique ou s’étendre jusqu’au genou.

Cet article pourrait vous intéresser : Exercices pour soigner les douleurs du nerf sciatique

Comment le conflit de la hanche est-il traité ?

Cette pathologie a un traitement complexe qui dépend de l’intensité de la blessure et de la douleur qu’elle produit. Lors du diagnostic, la première chose à faire est de modifier l’activité qui a déclenché ce problème. Dans le cas des sportifs, il est important de réduire l’activité et d’éviter les exercices de flexion de la hanche. De plus, des exercices de physiothérapie spécifiques doivent être effectués pour la zone en particulier.

Une autre option de traitement est l’injection d’acide hyaluronique dans l’articulation. Cette substance permet au cartilage de guérir légèrement et de soulager les symptômes. Cependant, lorsque la blessure progresse ou qu’il y a une arthrose de la hanche importante, le traitement est généralement chirurgical.

En conclusion

Le conflit de la hanche est une pathologie qui cause beaucoup de douleur chez les jeunes et les sportifs qui forcent beaucoup sur l’articulation. Par conséquent, il est important d’aller chez le médecin le plus tôt possible pour établir un traitement et arrêter la blessure.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 conseils pour prévenir les douleurs aux hanches
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
6 conseils pour prévenir les douleurs aux hanches

Certains exercices peuvent s'avérer d'une grande aide pour soulager les douleurs aux hanches. Néanmoins, il faut toujours écouter son corps.