Conseils pour faire un compost à la maison

Faire un compost à la maison est un moyen qui permet de réutiliser les déchets organiques et de réduire l'impact environnemental. La production d'engrais naturel fournit de multiples nutriments au sol et aux plantes.
Conseils pour faire un compost à la maison

Dernière mise à jour : 12 juillet, 2021

Le compostage est un processus naturel par lequel on réutilise les déchets organiques dans un but précis. Ils sont effectivement transformés en engrais pour nourrir les cultures. Découvrez donc comment faire un compost maison et quels sont ses avantages!

Lors du compostage, on accumule la matière organique dans un même endroit pour qu’elle se décompose avec l’aide de micro-organismes et de lombrics. Grâce à son caractère naturel, il s’agit d’une technique économique pour les activités agricoles.

Pour que le compost soit réussi, il doit rester dans un espace aéré, humide et à température neutre. Les restes de fruits ou de légumes, les coquilles d’oeufs et les épluchures sont autant d’éléments qui peuvent être utilisés pour produire l’engrais.

Les avantages de faire du compost maison

Une grande partie des ordures ménagères contient des déchets organiques qui mettent du temps à se décomposer. Ils produisent du méthane et génèrent un réchauffement global. Toutefois, le compost transforme la matière organique pour que les plantes du jardin puissent en bénéficier.

Cet aspect contribue à atténuer la pollution environnementale car les résidus de la maison ne prennent plus de place dans les poubelles. Par ailleurs, il s’agit de l’option idéale pour générer un engrais naturel et éviter ainsi l’usage de fertilisants et d’insecticides qui contiennent des produits nocifs.

Ce processus entraîne de multiples bienfaits pour l’habitat naturel de la maison. Grâce au compost, votre sol est plus fertile et reste humide afin que les plantes soient nourries et poussent sainement.

D’autre part, il atténue également le risque de fragmentation des sols et favorise la présence de micro-organismes qui éliminent les substances toxiques pour l’environnement et les plantes.

Des épluchures de fruits et de légumes avec des coquilles d'oeufs.

“Les déchets organiques contribuent à la production de compost et à la réduction du volume des déchets.”

Matériel nécessaire pour faire du compost à la maison

Le compost est un processus qui peut se préparer dans quelconque maison car il ne nécessite pas d’outils sophistiqués pour le rendre possible. Voici donc le matériel nécessaire pour réussir un engrais chez soi.

Déchets alimentaires organiques

Les déchets organiques sont les plus importants pour le compostage car ce sont eux qui se décomposent et permettent la production d’engrais.

Ceux qui peuvent être utilisés pour le compost sont les coquilles d’oeufs, les restes de fruits, de légumes, les légumineuses ainsi que le marc de café. Ils fournissent du nitrogène qui aide à accélérer la décomposition.

Déchets du jardin

Dans le jardin, les résidus qui peuvent être mis au compost sont les restes d’élagage, les branches et les feuilles sèches des plantes. Ils fournissent le carbone qui permet de générer l’humus afin de renforcer le sol et maintenir l’humidité.

Autres résidus organiques qui peuvent s’utiliser dans le compost maison

Les déchets de bois, de papier ou de carton, peuvent s’ajouter au processus de compostage et apporter également du carbone.

Les produits qui ne conviennent pas au compostage

Par exemple, les huiles usagées, la viande, le poisson, les produits laitiers, le pain ou le jaune d’œuf, ne peuvent pas se composter. En effet, ils ont tendance à générer une mauvaise odeur et peuvent attirer la présence de rongeurs ou de parasites qui endommagent le processus.

De plus, vous ne pouvez pas composter des déchets végétaux en mauvais état car ils peuvent déjà avoir accumulé des champignons nocifs.

Utiliser un composteur

Il s’agit d’un conteneur créé pour stocker les déchets organiques et obtenir le compost. Sur le marché, vous pouvez en trouver en plastique, en bois ou en métal. Le plastique est le plus recommandé pour sa durabilité.

Il dispose d’une ouverture en haut pour déposer les produits organiques. Sur les côtés, il y a également un autre accès qui sert à extraire l’engrais quand il est prêt.

Le composteur doit être placé dans un endroit très aéré et toujours humide.

Râteau à feuilles

C’est un outil exclusivement utilisé pour le jardin. Il fonctionne comme un balai qui ramasse les feuilles et l’herbe au sol afin que celui-ci reste ferme et poli.

Le râteau à feuilles est un outil nécessaire pour le compostage car il permet de rassembler toutes les feuilles, les branches et les résidus qui serviront à générer de l’engrais naturel.

Sacs de jardin

Vous pouvez les utiliser pour stocker les feuilles et l’herbe. Dans le cadre du compostage, ils permettent de séparer les résidus secs des résidus humides. Cela facilite leur insertion dans le composteur.

Etapes pour faire un compost à la maison

Le compostage est un processus efficace et simple à réaliser chez soi. En suivant ces 7 étapes, vous obtiendrez un compost naturel et riche en nutriments.

1. Choisir les résidus organiques

La première étape consiste à sélectionner les restes alimentaires et au jardin qui peuvent se composter. En ce qui concerne les déchets alimentaires, il est important de s’assurer qu’ils ne contiennent pas de graisse ou d’ingrédients cuits.

2. Les mettre de côté

Après avoir repéré tous les résidus organiques, stockez-les dans un récipient. Cela permet de les maintenir en dehors de la poubelle afin qu’ils soient prêts pour aller au composteur.

3. Définir le lieu du composteur

Le composteur doit déjà être acheté et son espace défini. Cette étape est fondamentale car l’espace doit présenter les conditions adéquates d’air, de température et d’humidité.

4. Commencer à organiser les déchets dans le compost de la maison

Les résidus organiques doivent être organisés en couches. Tout d’abord, vous devez placer quelques mètres de matériaux plus épais, tels que les feuilles et les branches afin qu’elles permettent une aération.

Ensuite, ajoutez les restes de fruits, de légumes et de légumineuses. Cette étape commence à compléter les niveaux de carbone et de nitrogène.

Enfin, dans la troisième couche, ajoutez du compost déjà constitué car il contribue à la décomposition des matières.

5. Continuer avec le dépôt de résidus

Les résidus qui sont ajoutés ultérieurement doivent être également disposés en couches. Il est important d’apporter davantage d’éléments humides pour accélérer la décomposition.

Une petite pelle de compost maison.

“Dans toutes les maisons il est possible de faire du compost pour contribuer ainsi à la santé de l’environnement.”

6. Arroser et remuer

Il est fondamental d’humidifier les couches de déchets avec un peu d’eau afin de conserver l’humidité. Cependant, il ne faut pas dépasser la quantité d’eau car le compost s’altère lorsqu’il est gorgé d’humidité.

D’autre part, il est essentiel que les résidus soient remués de temps en temps pour faciliter l’aération.

7. Extraire le compost après quelques mois

En suivant un processus régulier, vous pouvez commencer à utiliser l’engrais naturel pour nourrir les plantes après environ 6 mois. Un compost qui est prêt à une couleur brune et ne sent pas mauvais.

Conditions environnementales et compost à la maison

Le processus de décomposition des déchets sera réussi si les résidus restent dans des conditions optimales d’humidité, de température neutre et de bonne aération. Les propriétés des éléments ainsi que la répartition par couches aide à conserver ces conditions. Toutefois, vous devez également aider à aérer, humidifier et ventiler le compost.

Lors du processus de compost, l’accompagnement doit être permanent car il n’y a pas de chemin possible en arrière s’il est laissé à l’abandon. Commencez dès aujourd’hui et créez les conditions idéales pour aider la planète.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 astuces pour prendre soin de l’environnement
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
10 astuces pour prendre soin de l’environnement

Chaque jour nous pouvons effectuer de petites actions pour préserver notre planète et prendre soin de l'environnement. Et ce même dans notre maison...



  • Román P. Martínez M. Pantoja P. Manual de compostaje del agricultor, experiencias en América Latina [Internet]. Santiago de Chile: Organización de las Naciones Unidas para la Alimentación y la Agricultura; 2013 [citado 23 de marzo de 2021]
  • Barrena R. Compostaje de residuos sólidos orgánicos. Aplicación de técnicas respirométricas en el seguimiento del proceso [Internet]. Barcelona: Departament d’ Enginyeria Química de la Universitat Autónoma de Barcelona; 2006 [citado 23 de marzo de 2021]
  • Márquez P. Díaz M. Cabrera F. Factores que afectan al proceso de Compostaje [Internet]. España: (S.E); (S.F) [citado 23 de marzo de 2021]