10 conseils pour manipuler l'eau de Javel en toute sécurité à la maison

L'eau de Javel est le désinfectant par excellence dans des millions de foyers à travers le monde. Passons en revue quelques conseils pour l'utiliser correctement.
10 conseils pour manipuler l'eau de Javel en toute sécurité à la maison

Dernière mise à jour : 04 août, 2022

Connaissez-vous les mesures pour manipuler l’eau de Javel en toute sécurité à la maison ? Ce produit est le désinfectant le plus efficace lorsqu’il s’agit d’éliminer les virus, les champignons, les bactéries et toutes sortes de germes présents sur les surfaces domestiques. Elle est bon marché et peut être achetée très facilement.

On l’obtient en diluant de l’hypochlorite de sodium (NaCIO) dans de l’eau. Sa couleur est légèrement jaune et elle a une odeur très particulière. De plus, il est possible de la trouver à des concentrations comprises entre 3 % et 5 % pour un usage domestique, et 10% pour un usage en piscine. Découvrons quelques conseils pour sa manipulation.

Conseils pour manipuler l’eau de Javel en toute sécurité à la maison

Comme expliqué dans un article publié par le National Center for Biotechnology Information, l’eau de Javel doit être utilisée avec prudence, car elle est irritante. Non seulement ele provoque une gêne au niveau respiratoire, mais elle peut également affecter la peau et les muqueuses. Sans oublier qu’elle réagit facilement lorsqu’elle est combinée avec d’autres produits chimiques.

Lorsqu’elle est mal utilisée, son efficacité à désinfecter est réduite. De plus, elle peut dégager des vapeurs toxiques. Alors comment bien utiliser ce produit ? Voici 10 conseils.

1. Portez des gants

N’utilisez jamais d’eau de Javel sans gants, car l’hypochlorite est très fort et peut provoquer des irritations cutanées et même des brûlures.

L'homme met des gants de ménage
Le port de gants lors de la manipulation de l’eau de Javel empêche le produit d’irriter la peau de vos mains.

2. Ventiler les environnements

Chaque fois que vous manipulez de l’eau de Javel, vous devez le faire dans un environnement ventilé, car elle dégage des vapeurs qui peuvent irriter la muqueuse nasale. Certains des symptômes qui peuvent survenir sont les suivants :

  • Toux.
  • Légère difficulté à respirer.
  • Déchirure
  • Bouche sèche
  • Brûlure dans les yeux et la gorge.

3. Évitez de mélanger l’eau de javel avec d’autres produits

L’eau de javel ne doit pas être mélangée avec d’autres produits chimiques, en particulier l’ammoniac. En effet, cette combinaison crée des chloramines et des gaz irritants, très toxiques. En revanche, elle ne doit pas être diluée avec du vinaigre, du peroxyde d’hydrogène, de l’alcool ou d’autres substances pouvant générer des gaz.

4. Ne diluez pas l’eau de Javel dans de l’eau chaude

Au contact de l’eau chaude, le chlore s’évapore et perd ainsi ses propriétés désinfectantes. Par conséquent, si vous allez la diluer, utilisez de l’eau du robinet ordinaire.

5. Ne l’utilisez pas pour nettoyer

L’eau de Javel ne remplace pas le détergent utilisé pour nettoyer et dégraisser les surfaces. Pour cette raison, il doit être utilisé après le nettoyage afin de désinfecter et non d’éliminer les traces de saleté ou de graisse.

6. Lisez l’étiquette du fabricant

Comme nous l’avons déjà mentionné, il existe différentes concentrations d’eau de Javel. Par conséquent, il est essentiel de savoir laquelle d’entre elles vous utilisez. Aussi, il faut bien lire l’étiquette et suivre le mode d’emploi à la lettre pour garantir ses effets.

7. Ne pas l’utiliser pour tout

Bien que l’eau de Javel soit un désinfectant puissant, cela ne signifie pas qu’elle est polyvalente et que vous pouvez l’appliquer sur n’importe quelle surface. Par exemple, lorsqu’elle entre en contact avec des tissus, elle décolore et les abîme. De même, il n’est pas recommandé de l’appliquer sur l’acier inoxydable, le marbre, les surfaces chromées, le bois, entre autres.

8. Laissez-la agir

Une fois que vous avez passé un chiffon avec de l’eau de Javel sur n’importe quelle surface, vous devez la laisser agir au moins une minute avant d’enlever l’excédent.

9. Utilisez juste la bonne quantité

Utiliser plus d’eau de javel que recommandé, ou l’utiliser plus concentrée, ne garantira pas une meilleure désinfection. Vous gaspillerez du produit et vous risquez même de vous enivrer.

Dans ce contexte, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) suggère une concentration de 0,1 % ou 1 000 ppm, soit 1 volume d’eau de Javel à 5 % pour 49 volumes d’eau.

10. Stockez correctement

Ce désinfectant doit être conservé dans des contenants opaques et hors de la portée des enfants et des animaux domestiques. Rappelez-vous que, étant presque incolore, elle peut être confondue avec de l’eau. Son ingestion peut causer de graves dommages à ceux qui en boivent par erreur.

Manipulation sûre de l'eau de Javel à la maison
Il est important de prévoir un stockage adéquat pour l’eau de Javel. Sinon, des accidents domestiques peuvent survenir.

Derniers conseils pour manipuler l’eau de Javel en toute sécurité

Étant un produit couramment utilisé, il est courant d’entendre différentes versions sur son utilisation. Cependant, toutes ne sont pas correctes. Ne pas connaître les risques et les soins peut être très dangereux pour la santé. Par conséquent, les éléments suivants doivent également être appliqués :

  • Ne l’utilisez pas pour laver des fruits et des légumes ou pour désinfecter des aliments.
  • Évitez de nettoyer les masques faciaux avec le produit.
  • Ne pas utiliser ce produit en gargarisme ou tout autre remède similaire. Il est assez irritant pour les muqueuses, ainsi que toxique.

Pour l’instant, l’eau de Javel est toujours répertoriée comme l’un des désinfectants les plus efficaces. Et bien qu’elle soit utilisée assez régulièrement, c’est toujours un produit irritant. Par conséquent, elle doit être utilisée avec précaution.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que faire si mon enfant boit de l’eau de Javel ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Que faire si mon enfant boit de l’eau de Javel ?

Si votre enfant a bu de l'eau de Javel, vous ferez certainement le choix d’aller rapidement au centre d’urgences le plus proche de chez vous



  • Infection Prevention and Control of Epidemic- and Pandemic-Prone Acute Respiratory Infections in Health Care. Geneva: World Health Organization; 2014. Annex G, Use of disinfectants: alcohol and bleach. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK214356/
  • León, J. M. (2011). Los peligros del cloro. MoleQla: revista de Ciencias de la Universidad Pablo de Olavide, (4), 17-18.
  • Equipo Vértice. (2011). Manipulación de productos químicos y de limpieza. Editorial Vértice.
  • Torres Menéndez, C. B. (2018). Causas de intoxicación en pacientes preescolares debido a la ingesta accidental de productos del hogar realizado en el Hospital de Niños Dr. Roberto Gilbert Elizalde en el período 2016-2017(Doctoral dissertation, Universidad de Guayaquil. Facultad de Ciencias Médicas. Carrera de Medicina).
  • Mencías, E. (2003). Intoxicación por cáusticos. In Anales del Sistema Sanitario de Navarra(Vol. 26, pp. 191-207). Gobierno de Navarra. Departamento de Salud.
  • Arroyo, C. Dióxido de cloro: los efectos adversos que no se discuten.