4 façons de désinfecter les sécateurs

Nettoyez et désinfecter les outils de jardin sont deux choses différences. Découvrez ic quelle est la différence et pourquoi il est important de prendre du temps pour la désinfection.
4 façons de désinfecter les sécateurs

Dernière mise à jour : 31 mai, 2022

Saviez-vous qu’il est nécessaire de désinfecter les sécateurs ? En plus de les nettoyer, il est important d’éliminer les bactéries et les champignons qui peuvent s’y être accumulés.

Pourquoi est-il indispensable de les désinfecter et pas seulement de les nettoyer ? Supposons qu’une des plantes de votre jardin soit infectée par des micro-organismes. Si vous utilisez le sécateur sur plusieurs plantes sans le désinfecter à chaque fois, les micro-organismes pourraient se propager aux plantes saines et finir par les rendre malades.

Le nettoyage élimine les traces de saleté et de débris, tandis que la désinfection tue les champignons et les bactéries. À cette occasion, nous partageons avec vous quelques astuces pour désinfecter un sécateur de manière simple et rapide.

Préparez les sécateurs pour la désinfection

Avant de commencer la désinfection elle-même, vous devez préparer les sécateurs. Ainsi, vous devez les nettoyer en profondeur, puis procéder à l’élimination des champignons et des bactéries.

L’idéal serait de démonter les ciseaux et de retirer le boulon qui relie les deux parties. Si vous remarquez qu’il est très dur, versez quelques gouttes d’huile dessus pour le ramollir et après quelques minutes réessayez.

Nettoyez les ciseaux avec un chiffon en coton imbibé d’alcool. Ensuite, mettez quelques gouttes d’huile végétale sur une éponge en laine d’acier et passez-la sur les ciseaux. En plus de lubrifier les lames, vous les empêcherez ainsi de rouiller.

Dans le cas où les sécateurs auraient des restes de feuilles collés aux lames, vous devrez les laver avec de l’eau tiède et avec une éponge imbibée de détergent. Si l’éponge ne suffit pas, essayez une brosse à poils durs.

De même, vous pouvez utiliser une pâte à base de vinaigre blanc et de bicarbonate de soude. Ce duo fonctionne toujours ! Vous pouvez appliquer ce mélange au pinceau.

Dans le cas où le sécateur serait rouillé, passez un papier de verre ou une lime pour éliminer la rouille. La dernière étape consiste à éliminer la poussière qui a été générée en les limant, et à bien les sécher pour éviter que la rouille ne réapparaisse.

Outils de jardinage.
Pendant le jardinage, les outils peuvent s’infecter et transmettre des maladies d’une plante à l’autre.



4 façons efficaces de désinfecter les sécateurs

Une fois que les sécateurs sont bien propres, il est temps de les désinfecter. Maintenant que vous savez pourquoi vous devez les désinfecter, passons en revue les façons les plus pratiques d’accomplir cette tâche. Elle prend plus de temps, mais elle en vaut la peine : la désinfection permet de préserver la santé des plantes.

1. Solution chlorée

Beaucoup d’entre nous ont une solution chlorée à la maison. Le ratio recommandé est de 4 litres d’eau pour 2 tasses d’eau de Javel.

Versez les deux liquides dans un seau et plongez-y les sécateurs pendant une période de 15 minutes. L’inconvénient du chlore ou de l’eau de Javel est qu’il s’agit d’un produit assez corrosif. Pour réduire les effets abrasifs, rincez bien les ciseaux avant de les sécher.

2. Alcool isopropylique

Utilisez un chiffon imbibé d’alcool ou d’éthanol. Vous n’avez pas besoin de rincer les sécateurs après les avoir désinfectés avec cette méthode. Parmi les inconvénients, nous pouvons mentionner le fait qu’il est hautement inflammable.

3. Désinfectant ménager

Les désinfectants ménagers, tels que Lysol ®, sont aussi efficaces. Ils ne sont pas corrosifs et sont disponibles dans tout supermarché.

Cependant, ils sont un peu plus chers que les autres types de nettoyant. Pour les utiliser, il vous suffira d’humidifier un chiffon et de passer le chiffon sur les sécateurs propres.

4. Huile de pin

L’avantage des produits à base d’huile de pin est qu’ils ne sont pas très corrosifs. L’inconvénient est qu’ils sont moins efficaces.

Dans ce cas, il faut mélanger 1 part d’huile de pin et 3 parts d’eau. Plongez les ciseaux dans ladite préparation pendant quelques minutes.



Quelques recommandations pour prolonger la durée de vie des sécateurs

Le nettoyage et la désinfection permettent d’éviter l’accumulation de restes de feuilles, d’herbes, de sève et de micro-organismes nuisibles à la santé du jardin. Cependant, il faut également tenir compte d’autres recommandations pour prolonger la durée de vie de votre sécateur :

  • Après utilisation, lavez-les à l’eau tiède savonneuse. Aidez-vous d’un pinceau à poils épais. Séchez-les bien pour éviter qu’ils ne rouillent. Si possible, laissez-les au soleil pendant un certain temps.
  • Humidifiez-les avec un lubrifiant dans la zone où se trouve la goupille qui relie les deux lames. Vous pouvez ajouter 3 gouttes d’huile lubrifiante ou vaporiser toute la surface des lames tranchantes.
Huile essentielle de pin pour désinfecter les sécateurs.
L’huile de pin est moins efficace que les produits commerciaux, mais elle a le mérite d’être naturelle.

La désinfection est un investissement en temps qui en vaut la peine

La désinfection des sécateurs empêche les parasites d’une plante de passer à une autre. D’autre part, cette action contribue à prolonger davantage la durée de vie de ces outils.

N’oubliez pas que vous devez d’abord les nettoyer, puis les désinfecter. Seul un nettoyage ne suffit pas pour éliminer correctement les micro-organismes.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 plantes envahissantes qui peuvent endommager votre jardin
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
10 plantes envahissantes qui peuvent endommager votre jardin

Découvrez ici quelles sont les caractéristiques des plantes envahissantes les plus courantes et comment vous pouvez prévenir leur apparition.



  • Sánchez-Saldaña, L., & Saenz-Anduaga, E. (2015). Antisépticos y desinfectantes.
  • Aguilar Berrones, J. R., Moreno Rojas, O. H., Hernández Soria, S., Flores Santos, A., Martínez Gutiérrez, F., & Tovar Oviedo, J. (2014). Póster: Aceite de pino e hipoclorito de sodio frente a bacterias patógenas para el hombre.
  • Pino, O., Sánchez, Y., Rojas, M. M., Abreu, Y., & Correa, T. M. (2012). Composición química y actividad antibacteriana del aceite esencial de Pimpinella anisum L. Revista de Protección Vegetal27(3), 181-187.
  • Deininger, R. A., Ancheta, A., & Ziegler, A. (1998). Dióxido de cloro. University of Michigan. Escuela de Salud Pública. The University of Michigan.