Les 5 meilleures plantes pour tapisser un jardin

Nous parlons ici d'espèces capables d'occuper tout un sol, une colonne ou un mur grâce à leur croissance sous forme de tapis végétal.
Les 5 meilleures plantes pour tapisser un jardin

Dernière mise à jour : 13 mai, 2022

Il existe une grande variété de plantes idéales pour décorer les espaces intérieurs de la maison. Il en existe aussi pour les terrasses et les extérieurs. Nous vous proposons ici de découvrir les plantes idéales pour tapisser un jardin.

La végétation rampante a la particularité de se développer de manière extensive, permettant ainsi la constitution d’un tapis végétal. Un tel tapis apporte de la couleur et de la diversité aux espaces ouverts et est souvent utilisé en remplacement du gazon traditionnel.

5 plantes pour tapisser un jardin

La végétation rampante fonctionne comme une alternative idéale à la pelouse traditionnelle. De par sa forme de croissance, elle génère une sorte de matelas ou de tapis et peut couvrir des secteurs entiers.

Il existe de nombreuses alternatives. Découvrez ci-dessous les caractéristiques des meilleures plantes pour tapisser un jardin.

1. Les plantes vivaces, de bonnes plantes pour tapisser un jardin

Ces plantes ont la particularité de garder leurs racines pendant la période la plus froide de l’année. Cependant, elles perdent leurs feuilles et leurs tiges. Elles les récupèrent lorsque le temps doux s’installe.

L’une des plus utilisées est Festuca glauca, connue pour sa couleur vive et sa densité. Elle a de longues feuilles qui peuvent couvrir toute une zone. De plus, elle a une bonne résistance, ce qui la rend idéale pour les jardins fréquentés. Quant à son entretien, elle ne présente pas de grandes complications. Elle tolère bien la taille, la lumière du soleil, le drainage et la sécheresse.

2. Les plantes grimpantes

Comme leur nom l’indique, ces plantes ont la capacité d’adhérer aux surfaces verticales et de grimper pour couvrir l’intégralité. Par conséquent, elles sont idéales pour les murs, les colonnes ou les murs.

L’une des espèces les plus courantes de cette catégorie est Hedera helix, un lierre originaire d’Europe et d’Afrique du Nord. Avec de fortes feuilles vertes brillantes, de petites fleurs et de minuscules tiges, cette plante se distingue par son autonomie et sa croissance rapide.

Elle a une bonne tolérance aux environnements humides, ainsi qu’aux zones où l’ombre prédomine sur la lumière directe du soleil. Cette plante nécessite des arrosages fréquents, bien que sans inondation.

Elle pourrait aussi avoir besoin d’engrais pendant les mois les plus chauds. Gardez un œil sur les parasites éventuels, tels que les pucerons, les cochenilles et les tétranyques.

Lierre dans un pot.
Si vous laissez du lierre contre un mur, il essaiera de couvrir le mur.

3. Les arbustes

Les arbustes sont semblables aux arbres, mais sont plus petits et n’ont pas de tronc. Parmi les plantes typiques de cette catégorie, figurent Roldana petasitis, Salix repens ou Rosmarinus officinalis “Prostratus”, également connue sous le nom de romarin rampant.

Cette plante ligneuse a la particularité de pousser au sol. Elle a une couleur très vive, qui varie d’un spécimen à un autre. Elle a simplement besoin d’un arrosage sporadique et d’un bon ensoleillement pour e développer. Si elle est cultivée en pot, elle nécessite un récipient qui offre un bon drainage.

4. Les succulentes

Les plantes succulentes ont de grandes feuilles couvertes de duvet, qui stockent l’eau et les nutriments. On retrouve dans cette catégorie des espèces telles que Carpobrotus edulis ou Lampranthus aureu, dont les fleurs prennent une teinte orangée.

Ces plantes sont très faciles à entretenir, même s’il faut garder à l’esprit qu’elles tolèrent mieux le temps chaud que le froid extrême. Pour qu’elles s’épanouissent, il est recommandé qu’elles restent en contact direct avec le soleil. Elles nécessitent un arrosage sporadique.

5. Les plantes pérennes

Les plantes pérennes ont la particularité de conserver leurs feuilles et leurs tiges tout au long de l’année. Cela fait d’elles des plantes idéales pour ceux qui préfèrent les couleurs vives même pendant les mois froids.

L’un des exemples les plus courants est Euonymus fortunei, mieux connu sous le nom de kewensis. Il y a aussi Begonia semperflorens, qui se caractérise par ses racines larges, ses tiges épaisses et ramifiées et ses feuilles vertes ovales.

Avec des soins appropriés, elles peuvent fleurir tout au long de l’année. Elles sont très flexibles en matiére d’éclairage, car elles supportent la lumière directe, indirecte et aussi les espaces d’ombre absolue. Elle nécessite des arrosages assez fréquents.

Les mois les plus froids peuvent les affecter, il est donc recommandé de les couvrir pendant l’hiver. Une attention particulière doit être portée à la propagation de certaines bactéries. Aussi, ces plantes sont sensibles aux pucerons, aux escargots et aux acariens.



Les variétés aquatiques

Les plantes rampantes ne servent pas seulement à couvrir les espaces au sol. Il existe des espèces qui poussent de la même manière mais dans l’eau, ajoutant ainsi des détails paysagers aux aquariums.

Parmi elles, nous pouvons citer Hemianthus callitrichoides et Utricularia graminifolia. La prise en charge est un peu plus complexe. En général, la plupart nécessitent un éclairage adéquat, des pastilles d’engrais pour l’eau et un substrat riche en nutriments.

Les raisons pour lesquelles ces plantes sont idéales pour tapisser un jardin

Partant de la simplicité générale qu’implique l’entretien des espèces rampantes, la culture de ces plantes présente de nombreux avantages par rapport aux autres variantes :

  • Entretien facile : avec quelques mesures d’entretien, elles ont une bonne croissance.
  • Diversité des surfaces : elles sont idéales pour remplacer l’herbe, mais aussi pour couvrir d’autres surfaces, telles que des murs, des remblais ou des espaces inégaux.
  • Quantité d’eau : leur croissance expansive et leur facilité d’entretien sont dues au fait qu’elles nécessitent en général peu d’eau pour se développer.
  • Mauvaises herbes : elles luttent contre les mauvaises herbes et bloquent la lumière.
  • Variété : le vaste catalogue de plantes pour tapisser les jardins comprend diverses textures, couleurs et même des odeurs.
  • Réutilisation des feuilles : les feuilles qui tombent se décomposent et se transforment en déchets organiques naturels.
La pelouse demande beaucoup d'entretien.
La pelouse nécessite généralement plus de soins. Ces plantes sont des alternatives plus faciles à entretenir.



Les inconvénients

Malgré leurs multiples avantages et leur facilité d’entretien, ces plantes présentent également un certain nombre d’inconvénients :

  • Piétinement : bien que certaines variantes résistent au piétinement presque de la même manière que l’herbe, elles ne peuvent en général pas être traitées de la même manière. Les plantes rampantes demandent une plus grande délicatesse.
  • Travaux préalables : pour savoir quel type de plante serait idéal dans votre jardin et le cultiver dans le bon terrain, une action préalable spécifique est nécessaire.
  • Temps de croissance : si l’herbe et les plantes rampantes peuvent occuper la même surface, ces dernières prendront plus de temps à se développer.

À l’heure de tapisser un jardin, il faut prendre en compte le type de surface

Il faut tenir compte de divers aspects à l’heure de faire son choix. Notamment le type de surface à couvrir. Un mur, une colonne ou un sol ne présentent pas les mêmes caractéristiques qu’un balcon, par exemple.

Il est recommandé de s’assurer que l’espèce s’adapte à la quantité de lumière qu’offre le lieu. En plus de tenir compte de ses préférences.

This might interest you...
8 plantes aromatiques pour le jardin
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
8 plantes aromatiques pour le jardin

Nous vous présentons les 8 plantes aromatiques pour le jardin qui vous aideront non seulement à l'enrichir, mais aussi à l'agrandir.



  • Li, Kai et al. “Effects of NaCl Stress on Two Blue Fescue Varieties (Festuca Glauca).” Frontiers of Agriculture in China 4.1 (2010): 96–100. Disponible en: https://doi.org/10.1007/s11703-009-0079-x
  • Leopardi, Carlos, Guevara, Ivelise, Cumana, Luis,  INVENTARIO Y CLAVE PARA ESPECIES RASTRERAS Y TREPADORAS EN ARBUSTALES XERÓFILOS DEL ESTADO SUCRE, VENEZUELA, DEPOSITADAS EN EL HERBARIO IRBR. SABER. Revista Multidisciplinaria del Consejo de Investigación de la Universidad de Oriente [Internet]. 2010;22(1):15-24. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=427739443003
  • del Caz-Enjuto MR. El papel de la vegetación en la mejora del entorno de los edificios en los procesos de regeneración urbana. RU [Internet]. 24 de mayo de 2017 [citado 30 de abril de 2022];20(35):102-13. Disponible en: http://revistas.ubiobio.cl/index.php/RU/article/view/2690
  • Urbano-López de Meneses, Beatriz,  NATURACIÓN URBANA, UN DESAFÍO A LA URBANIZACIÓN. Revista Chapingo. Serie Ciencias Forestales y del Ambiente [Internet]. 2013;19(2):225-235. Recuperado de: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=62927563004