Consommation de lait d'amandes chez les enfants : bénéfices et inconvénients

Pour les enfants allergiques aux protéines du lait de vache, le lait d'amandes peut être un substitut efficace. Découvrez ses bénéfices.
Consommation de lait d'amandes chez les enfants : bénéfices et inconvénients

Dernière mise à jour : 26 janvier, 2021

La consommation de lait d’amandes chez les enfants est une nouvelle mode dans l’alimentation occidentale en raison de sa capacité à remplacer les produits laitiers. On l’utilise comme produit liquide chez ces personnes qui souffrent d’intolérance au lactose. Quoi qu’il en soit, il ne convient pas à tout le monde.

Vous devez savoir que le lait est un bon aliment qui ne doit pas être substitué, sauf s’il y a une raison médicale qui l’explique. Les intolérances au lactose doivent être correctement diagnostiquées car, dans le cas contraire, on supprimerait un produit de l’alimentation capable d’apporter des protéines et des graisses de haute qualité.

À partir de quel âge peut-on consommer du lait d’amandes et pourquoi ?

Il est nécessaire de prendre en compte que le lait maternel a démontré être le meilleur aliment pour l’enfant jusqu’à ses 6 mois, de manière exclusive, et jusqu’à ses 2 ans en tant que complément. Il est important que l’introduction des produits non maternels se fasse lentement et que l’on respecte les indications du pédiatre.

D’un point de vue technique, on peut introduire des fruits secs à partir de 6 mois de vie, même s’il est recommandé que cette ingestion se fasse en les ayant d’abord coupés pour éviter que l’enfant ne s’étouffe. Ainsi, au cours du sixième mois, on pourra introduire le lait d’amandes dans l’alimentation du bébé.

Il faut cependant faire très attention avec le produit de lait d’amandes que l’on utilise. Beaucoup se composent de sucres ajoutés, ce qui réduit leur valeur nutritionnelle. Il est évident qu’une ingestion régulière de glucides simples conditionne de façon négative la santé de l’enfant. C’est ce que nous montre une étude publiée dans la revue Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition.

Consommation de lait d'amandes chez les enfants.

Les laits dérivant de fruits secs pourraient s’introduire dans l’alimentation des enfants après le sixième mois de vie.

Pour en savoir plus : Fruits secs : contributions à une alimentation saine

Bénéfices de la consommation de lait d’amandes chez les enfants

Nous allons maintenant vous indiquer quels sont les bénéfices de la consommation de lait d’amandes chez les enfants.

Réduction du risque d’allergies

L’introduction précoce des amandes dans l’alimentation permet de réduire le risque de développement d’allergies aux fruits secs dans le futur, ce qui est positif. Il convient de souligner que ces aliments se composent de graisses de haute qualité et de protéines. Par ailleurs, ils sont capables d’apporter des micro et des phytonutriments.

Une option pour les enfants allergiques aux protéines de lait de vache

Pour les enfants chez lesquels il n’est pas possible d’introduire du lait de vache, à cause de processus allergiques, le lait d’amandes est une grande option. Bien évidemment, l’allaitement maternel doit toujours être la priorité.

Néanmoins, s’il existe un type de facteur limitant pour l’allaitementon peut préparer des biberons avec cette classe de boissons. On évitera ainsi des processus qui augmentent les réactions inflammatoires.

Apport de minéraux

Les fruits secs se caractérisent par leur apport complet de minéraux, parmi lesquels nous pouvons souligner le zinc. Ce micronutriment est essentiel pour garantir le bon fonctionnement du système immunitaire, selon une étude publiée dans la revue Nutrients. Ce minéral influe sur la différenciation des cellules qui constituent les lignes de défense de l’organisme.

Le sang vu au microscope.

Le zinc est un élément nutritionnel qui a été lié à l’amélioration de l’efficacité du système immunitaire chez les enfants et adultes.

Contre-indications et inconvénients de la consommation de lait d’amandes chez les enfants

Nous vous avons déjà dit que le lait maternel est le meilleur aliment pour les bébés. À défaut, le lait de vache permet aussi un apport nutritionnel intéressant. Néanmoins, le lait d’amandes manque de protéines et de lipides de haute qualité, ce qui fait qu’il est déficitaire du point de vue des macronutriments.

Par ailleurs, certaines versions se composent de grandes quantités de sucres ajoutés, ce qui nuit à la santé métabolique du bébé. Il est donc crucial de bien regarder les étiquettes pour éviter des éléments ultra transformés capables d’exercer un effet négatif.

Gardez bien à l’esprit que, dans le meilleur des cas, le lait d’amandes se composera d’une grande quantité d’eau avec des restes de ce fruit sec, et nous obtiendrons donc un produit assez insipide et pas très bénéfique. Au-delà de l’avantage que constitue la réduction du risque de développement d’allergies, il existe d’autres aliments qui sont d’une bien meilleure qualité.

Le lait d’amandes chez les enfants est une option pour les allergiques

Comme nous l’avons expliqué, la consommation de lait d’amandes chez les enfants a un sens pour prévenir le développement d’allergies et pour éviter la consommation de lait de vache chez des sujets qui sont intolérants ou qui développent des pathologies auto-immunes en présence de ses protéines.

On peut l’introduire à partir de 6 mois de vie, même si la meilleure option sera toujours celle de l’allaitement maternel. Celui-ci permettra d’apporter tous les nutriments dont le bébé a besoin pour se développer de façon adéquate.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi est-il sain de manger des fruits secs ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Pourquoi est-il sain de manger des fruits secs ?

Pendant longtemps, nous avons été très réticents à manger des fruits secs parce que nous pensions qu'ils étaient trop caloriques et trop gras.



  • Binns C., Lee M., Low WY., The long term public health benefits of breastfeeding. Asia Pac J Public Health, 2016. 28 (1): 7-14.
  • Mis NF., Braegger C., Bronsky J., Campoy C., et al., Sugar in infants, children and adolesecents: a position paper of the european society for paediatric gastroenterology, hepatology and nutrition committee on nutrition. J Pediatr Gastroenterol Nutr, 2017. 65 (6): 681-696.
  • Wessels I., Maywald M., Rink L., Zinc as a gatekeeper of immune function. Nutrients, 2017. 9 (12): 1286.