Déchirure du labrum de la hanche : causes, symptômes et traitements

La déchirure du labrum de la hanche provoque généralement une douleur, une raideur et même une perte de l'amplitude de mouvement. Nous allons vous expliquer pourquoi elle se produit et comment on la soigne.
Déchirure du labrum de la hanche : causes, symptômes et traitements

Dernière mise à jour : 25 juillet, 2021

La déchirure du labrum de la hanche est une pathologie assez fréquente, surtout chez les sportifs. Par exemple, chez les danseuses de ballet, les joueurs de football et de hockey sur glace.

Le labrum est un anneau cartilagineux qui se situe entre le fémur et la hanche. Il recouvre le bord extérieur de la cavité articulaire en question. De cette façon, il aide à maintenir l’os le plus long du corps dans une position adéquate.

En plus de sa fréquence, cette lésion est importante parce qu’elle requiert généralement une opération. Nous allons ici vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur la déchirure du labrum de la hanche et comment l’éviter.

Qu’est-ce qu’une déchirure du labrum de la hanche ?

Avant d’expliquer en quoi consiste la déchirure du labrum de la hanche, il est important de comprendre comment est cette articulation. La hanche est une articulation avec une forme sphérique. L’acétabule est une cavité de l’os coxal dans laquelle la partie supérieure du fémur vient s’emboîter.

Cette partie, qui a une forme de boule ronde, reçoit le nom de tête fémorale. Sur le bord de cette cavité d’emboîtement, on retrouve un anneau de tissu cartilagineux qui est le labrum. Comme le signale un article de Sports Medicine Oregon, cette structure augmente la stabilité de l’articulation.

Quand une déchirure du labrum de la hanche a lieu, ce tissu cartilagineux s’abime. Par conséquent, il cesse de remplir correctement sa fonction. L’une des conséquences est que la tête fémorale perd une partie de sa fixation.

Beaucoup de causes peuvent engendrer ce problème, qu’elles soient aiguës ou chroniques. Par exemple, il peut s’agir de la conséquence d’un pincement fémoro-acétabulaire ou d’ostéo-arthrite. Comme nous l’avons signalé, cette déchirure est plus habituelle chez les sportifs.

Du football américain.

Certains sports représentent un facteur de risque pour la lésion, comme le football américain.

Symptômes liés

La déchirure du labrum de la hanche est parfois asymptomatique. Néanmoins, comme le signalent les spécialistes de la Clinique Mayo, il est commun que des symptômes apparaissent. Par exemple, une douleur dans la hanche qui s’étend jusqu’à l’aine.

Cette douleur empire en marchant ou lorsque l’on passe beaucoup de temps assis ou debout. Certains patients notent une raideur dans l’articulation de la hanche, comme si l’amplitude de mouvement était limitée.

Il est aussi possible que l’articulation craque lors de certains mouvements de la hanche ou qu’elle semble bloquée. Le problème est que si on ne la traite pas, elle peut déboucher sur des complications. On voit ainsi augmenter la possibilité d’être atteint d’ostéo-arthrite au fil du temps.

Causes de la déchirure du labrum de la hanche

Comme nous l’avons signalé tout au long de l’article, la déchirure du labrum de la hanche est plus commune chez les sportifs. De nombreuses causes peuvent donner lieu à cette pathologie.

Le fait qu’elle soit plus commune dans certains sports s’explique par le fait que certaines activités physiques se basent sur des mouvements répétitifs avec l’articulation de la hanche. Ces mouvements peuvent user l’articulation de manière progressive.

Les sports comme le golf et le hockey sur glace sont des facteurs de risque. Ceux de contact s’associent également de manière fréquente à la déchirure du labrum. C’est par exemple le cas du football américain.

Selon un article de Hospital for Special Surgery, cette pathologie peut être due à des anomalies structurelles. Les maladies qui s’associent sont l’ostéo-arthrite et le pincement fémoro-acétabulaire.

Ce dernier consiste en un contact anormal entre la tête fémorale et la cavité de la hanche. Il peut être dû à une malformation dans le fémur ou dans l’acétabule. Le problème est que ce contact pousse le labrum à s’user plus rapidement.

Comment la diagnostique-t-on ?

Le diagnostic de la déchirure du labrum de la hanche peut être complexe. Il est fondamental que le médecin procède à une exploration adéquate de l’articulation. Pour cela, il mobilisera la jambe dans différentes positions.

Certains examens complémentaires sont généralement nécessaires pour écarter d’autres lésions. L’un des plus utilisés est la radiographie. À travers l’image, on peut observer s’il y a une fracture ou une anomalie osseuse. Elle est particulièrement utile s’il y a eu un traumatisme.

Cependant, avec la radiographie, on ne peut pas observer les tissus mous de l’organisme. C’est pour cela qu’on a parfois recours à l’IRM.

Traitements pour la déchirure du labrum

La déchirure du labrum est une lésion difficile à traiter. Même si, dans des cas de déchirures légères, le traitement médical ou physiothérapique peut être utile, il peut parfois être nécessaire d’avoir recours à une opération pour un rétablissement correct.

Dans tous les cas, certaines mesures sont souvent recommandées, que l’on aille jusqu’à l’opération ou pas. L’une d’elles est la perte de poids si on est atteint d’obésité. L’objectif est de réduire la surcharge à laquelle l’articulation de la hanche est sujette.

Dans le cas des sportifs, il est probable que l’on recommande de modifier certaines habitudes au niveau de l’activité physique. Dans de nombreux cas, on conseille de réduire l’intensité ou de chercher d’autres formes d’entraînement.

Traitements non chirurgicaux

Le traitement médical vise à soulager la douleur et réduire l’inflammation qui se produit avec cette lésion. Pour cela, on prescrit généralement des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Par exemple, de l’ibuprofène ou du naproxène. Chez certaines personnes, les infiltrations de corticostéroïdes sont utiles.

Un autre pilier du traitement est la physiothérapie. Elle doit se faire avec un spécialiste. L’idée est de réaliser des exercices qui aident à retrouver l’amplitude de mouvement de l’articulation.

On cherche aussi à augmenter la force et l’étirement, pour que la hanche soit plus stable lors des activités physiques.

Une radiographie de la hanche.

La radiographie doit être complétée d’autres examens d’imagerie plus spécifiques pour les parties molles, comme l’IRM.

Traitement chirurgical

L’opération est souvent l’une des meilleures options pour traiter les déchirures graves. On y a aussi recours quand les traitements non chirurgicaux n’ont pas fonctionné, c’est-à-dire quand, en dépit des médicaments et de la physiothérapie, on n’a pas réussi à contrôler la douleur ou à retrouver une mobilité.

Selon une publication de la Clinique Cleveland, l’opération de la la déchirure du labrum de la hanche se fait par arthroscopie. Il s’agit d’une technique peu invasive qui se fait à travers quelques petites incisions. À travers ces dernières, on introduit les instruments nécessaires pour réparer la lésion.

L’arthroscopie se fait de façon ambulatoire. La majorité des patients peuvent rentrer chez eux le jour même. L’idée est de recoudre la déchirure ou de reconstruire la totalité du labrum. Pour une reconstruction, il est nécessaire d’injecter du cartilage sain.

Même s’il s’agit d’une technique peu invasive, elle implique certains risques. Il est possible qu’il y ait un saignement, une infection ou une lésion d’un nerf.

Peut-on prévenir la déchirure du labrum ?

La récupération après une déchirure du labrum de la hanche n’est pas simple. Le temps nécessaire pour se rééduquer varie en fonction de la gravité de la lésion. Il est important de souligner que, malgré la chirurgie, on aura probablement besoin de béquilles pour marcher les semaines qui suivront.

En fait, certains patients ne récupèrent pas complètement avant plusieurs mois. Il est donc fondamental de prévenir cette lésion. Pour cela, on recommande de réaliser des exercices de force et de flexibilité avec les jambes et les hanches.

Cela pourrait vous intéresser ...
Dysplasie de la hanche : causes et traitements
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Dysplasie de la hanche : causes et traitements

La dysplasie de la hanche est un problème apparaissant à la naissance. Diagnostiquée à temps, il existe des traitements pour la corriger !