Dobutamine : à quoi ça sert ?

8 décembre 2019
La dobutamine est un médicament qui permet de traiter une insuffisance cardiaque aiguë potentiellement récupérable. C'est le cas, par exemple, de l'insuffisance cardiaque qui se produit pendant une chirurgie cardiaque ou celle liée à un choc septique.

La dobutamine est une substance aux effets inotropiques positifs qui est donc utilisée pour traiter une insuffisance cardiaque et un choc cardiogénique. Cette substance est administrée par voie intraveineuse.

Bien que la dobutamine soit structurellement similaire à la dopamine et à d’autres catécholamines, ce médicament est un composé synthétique analogue de l’isoprotérénol qui possède des propriétés pharmacologiques différentes parmi lesquelles figurent l’inotropisme, le chronotropisme et la vasodilatation.

À la différence de la dopamine, la dobutamine n’affecte pas les récepteurs dopaminergiques, bien que la production d’urine puisse augmenter en raison de l’augmentation du débit cardiaque, par exemple.

Inotropisme et chronotropisme ?

La dobutamine permet de traiter une insuffisance cardiaque aiguë

Le système circulatoire possède tout un ensemble de fonctions fondamentales qui permet le fonctionnement correct de l’organisme. Parmi ces fonctions figurent les suivantes :

  • Transport et distribution des substances essentielles vers les tissus
  • Elimination des déchets métaboliques
  • Ajustement de l’approvisionnement en oxygène et en nutriments dans différents états physiologiques
  • Régulation de la température corporelle
  • Communication humorale

Le cœur possède une série de caractéristiques qu’il est essentiel de bien avoir en tête si l’on souhaite mieux comprendre son fonctionnement ainsi que celui du mécanisme de la dobutamine.

  • Automatisme : le cœur bat automatiquement
  • Inotropisme : le cœur se contracte lors de certains stimuli. Le système nerveux sympathique a un effet inotropique positif. Par conséquent, il augmente la contractilité cardiaque
  • Chronotropisme : ce terme renvoie au potentiel d’action cardiaque. Le système nerveux sympathique augmente ce potentiel et c’est alors que se produisent les épisodes de tachycardie. À l’inverse, le système nerveux parasympathique diminue ce potentiel
  • Bathmotropisme : le cœur peut être stimulé tout en maintenant un seuil
  • Dromotropisme : ce terme renvoie à la vitesse de conduction des pulsations cardiaques au moyen du système excito-conducteur. Ayant un effet dromotropique positif, le système nerveux parasympathique augmente la vitesse de conduction. Le système nerveux parasympathique, lui, provoque l’effet inverse
  • Lusitropisme : ce terme renvoie à la détente du cœur lors de certains stimuli

Les indications de la dobutamine

Une illustration du cœur humain

La dobutamine est un médicament qui permet de traiter une insuffisance cardiaque aiguë potentiellement récupérable. C’est le cas, par exemple, de l’insuffisance cardiaque qui se produit pendant une chirurgie cardiaque ou celle liée à un choc septique. Tous ces effets justifient l’action inotropique caractéristique de ce médicament.

La dobutamine peut également servir aux patients qui souffrent d’une insuffisance cardiaque congestive, car elle augmente le rendement du cœur. Elle est généralement utilisée chez les patients qui ont besoin d’une alimentation parentérale en tant que soutien inotropique dans le cadre d’un traitement à court terme. C’est, par exemple, le cas des patients qui souffrent d’une insuffisance cardiaque liée à une déficience au niveau de la contractilité du myocarde.

Par ailleurs, il est important de préciser que la dobutamine n’est pas utilisée dans le traitement de la cardiopathie ischémique, car elle augmente beaucoup la fréquence cardiaque, ce qui oblige le myocarde à exprimer une demande d’oxygène.

Cet article peut également vous intéresser : L’infarctus aigu du myocarde

Comment la dobutamine agit-elle au sein de l’organisme ?

La dobutamine interagit avec les récepteurs bêta-1-adrénergiques en les activant. Elle présente également des effets stimulants bêta-2 et alpha-1, mais ces effets sont moindres. Elle parvient ainsi a augmenter la contractilité du myocarde et le volume systolique. De cette façon, elle déclenche une série d’effets chronotropiques modestes, ce qui entraîne une augmentation du débit cardiaque.

Ces effets ont pour conséquence le déclenchement d’autres effets au niveau hémodynamique tels que la diminution de la résistance vasculaire systémique et celle de la pression de remplissage ventriculaire. De plus, la pression artérielle diastolique a également tendance à augmenter en raison de l’augmentation du volume systolique, alors que la pression artérielle diastolique et l’artère moyenne ne subissent, normalement, aucun changement.

Comme déjà commenté au début de l’article, la dobutamine n’exerce aucun effet sur les récepteurs de la dopamine. Elle ne provoque pas non plus la libération de norépinéphrine au niveau des terminaisons nerveuses sympathiques.

Cet article peut également vous intéresser : 4 exercices cardio simples que votre cœur va vraiment apprécier

Les effets secondaires du traitement à base de dobutamine

Tel que c’est le cas avec n’importe quel médicament commercialisé, la dobutamine n’est pas exempte d’effets secondaires. Nous faisons ici référence aux effets indésirables et non intentionnels du traitement à base de dobutamine.

Les effets secondaires de la dobutamine peuvent être les suivants :

  • Dysrythmies ventriculaires
  • Hypertension artérielle
  • Augmentation de la fréquence systolique
  • Nausées
  • Maux de tête
  • Angine
  • Respiration difficile

En somme…

La dobutamine est un médicament principalement indiqué pour traiter une insuffisance cardiaque grâce à sa capacité à augmenter la contractilité cardiaque ainsi que le rythme cardiaque. Néanmoins, cette substance peut entraîner une série d’effets secondaires que le médecin doit évaluer avant de prescrire un tel traitement.

Consultez un professionnel de santé pour dissiper tous vos doutes au sujet de la dobutamine et, si vous prenez déjà des médicaments pour un autre problème de santé, n’oubliez pas de le lui préciser.

 

  • Claveria, J. (2016). Farmacos en Cardiología. Hospital Universitario Central de Asturias.
  • Levy, B., Perez, P., Perny, J., Thivilier, C., & Gerard, A. (2011). Comparison of norepinephrine-dobutamine to epinephrine for hemodynamics, lactate metabolism, and organ function variables in cardiogenic shock. A prospective, randomized pilot study. Critical Care Medicine. https://doi.org/10.1097/CCM.0b013e3181ffe0eb
  • Mraz, S., & Rorabaugh, B. (2007). Dobutamine. In xPharm: The Comprehensive Pharmacology Reference. https://doi.org/10.1016/B978-008055232-3.61634-4