Dysplasie fibromusculaire : diagnostic et traitement

2 août 2020
L'un des problèmes du diagnostic de la dysplasie fibromusculaire est que de nombreux patients ne présentent aucun signe ou symptôme. Vous trouverez ci-dessous des informations sur cette maladie.

La dysplasie fibromusculaire est une maladie qui provoque un développement anormal d’une ou plusieurs artères du corps. Ainsi, les parois des grands vaisseaux sont touchées. Il peut en résulter un rétrécissement, appelé sténose, anévrisme ou déchirure (dissections artérielles).

Si un rétrécissement ou une déchirure entraîne une diminution de l’apport sanguin à l’artère, cela peut déclencher une série de symptômes que nous examinerons plus en détail tout au long de cet article. La dysplasie fibromusculaire affecte principalement les artères qui alimentent les reins et le cerveau.

D’autre part, il convient de mentionner que cette maladie touche beaucoup plus les femmes que les hommes, bien que les hommes et certains enfants puissent également être touchés.

En outre, il est difficile de déterminer la fréquence de cette maladie dans la population générale. La raison en est que les patients atteints de dysplasie fibromusculaire légère n’ont généralement pas de symptômes, ce qui rend la maladie indétectable.

Les causes de la dysplasie fibromusculaire

Quel est le fonctionnement de la dysplasie fibromusculaire ?

Actuellement, la cause qui déclenche la dysplasie fibromusculaire n’est pas connue. Cependant, plusieurs théories ont été avancées :

D’une part, on pense qu’il peut y avoir une cause génétique. Cependant, les membres d’une même famille peuvent avoir des affections différentes au niveau des artères, des degrés de gravité différents de la maladie ou ne pas développer la maladie du tout.

D’autre part, comme la maladie est beaucoup plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, on pense que les hormones pourraient jouer un rôle fondamental dans son développement. Cependant, certaines études suggèrent que l’utilisation de pilules contraceptives n’est pas liée à la dysplasie. Enfin, il existe d’autres causes possibles :

  • Développement anormal des artères qui alimentent les parois des vaisseaux sanguins. Il en résulte un manque d’oxygène
  • Position ou mouvement anatomique de l’artère dans le corps
  • Certains médicaments
  • Tabac

Symptômes

L’un des problèmes que pose le diagnostic de cette maladie est que de nombreux patients ne présentent aucun signe ou symptôme à l’examen physique. Parmi les personnes qui présentent des symptômes, ceux-ci dépendent des artères touchées et de la présence ou non de signes de rétrécissement, de déchirure ou d’anévrisme dans les artères touchées.

Toute douleur ou signe clinique lié à la maladie provient de l’organe irrigué par cette artère. Voici quelques symptômes possibles de la dysplasie fibromusculaire :

  • Hypertension artérielle
  • Fonctionnement anormal des reins détecté par des tests sanguins
  • Un murmure que l’on peut entendre dans le cou avec un stéthoscope
  • Des bourdonnements dans les oreilles
  • Douleur
  • Hémorragie intracrânienne

Il convient de noter que, comme nous l’avons dit, ces symptômes, parmi les nombreux autres que peut présenter un patient atteint de cette maladie, dépendent de l’artère affectée.

Lire aussi : 5 exercices pour un patient souffrant d’hypertension

Comment diagnostiquer une dysplasie fibromusculaire ?

Le schéma du sang passant dans une veine.

Le diagnostic de la dysplasie fibromusculaire consiste en l’imagerie des vaisseaux sanguins. Aujourd’hui, nous disposons de nombreuses techniques qui nous permettent de réaliser ce test de diagnostic. En voici quelques unes :

  • L’échographie duplex : il s’agit d’une technique d’échographie spécialisée des vaisseaux sanguins
  • CT artériel : est obtenu en fournissant un contraste par les veines
  • Un type particulier d’IRM

Dans de nombreux cas, une procédure appelée artériographie est nécessaire pour diagnostiquer cette condition. Il s’agit d’une procédure effectuée par un radiologue, un chirurgien vasculaire, un cardiologue et un spécialiste de la médecine vasculaire.

Vous pourriez également être intéressé par la lecture de : Les antibiotiques à large spectre : fonctions et résistance

Traitement

Il n’existe actuellement aucun traitement pour la dysplasie fibromusculaire. C’est pourquoi les traitements que les patients vont subir sont basés sur le soulagement des symptômes et des complications de la maladie.

Voici quelques médicaments utilisés à cette fin :

  • Thérapie antiplaquettaire, comme l’aspirine
  • Antihypertenseurs
  • Anti-inflammatoires non-stéroïdiens : pour traiter les maux de tête dont ces patients souffrent habituellement

D’autre part, il convient de mentionner que dans certains cas, il est nécessaire d’essayer d’améliorer le flux sanguin dans les vaisseaux rétrécis. À cette fin, des procédures telles que l’angioplastie par ballonnet ou l’angioplastie transluminale percutanée sont généralement utilisées.

Toutefois, ces procédures seront choisies en fonction des artères qui sont touchées et de la présence et de la gravité des symptômes.

 

  • Bragulat Baur, E., de la Sierra Iserte, A., & Alcaraz Asensio, A. (2013). Displasia fibromuscular de la arteria renal. Hipertensión y Riesgo Vascular. https://doi.org/10.1016/s1889-1837(01)71119-1
  • Benavente Fernández, L., Calleja, S., Fernández, J. M., & Lahoz, C. H. (2008). Fibromuscular dysplasia. Asymptomatic dissection and occlusion of the basilar artery | Displasia fibromuscular, disección y oclusión asintomática de la arteria basilar. Neurologia.
  • Blanes-Mompó, J. I., Crespo-Moreno, I., ómez-Palonés, F. G., Martínez-Meléndez, S., Martínez-Perelló, I., Ortiz-Monzón, E., … Verdejo-Tamarit, R. (2013). Claudicación intermitente en el adulto joven: arteriopatía no arteriosclerótica. Angiología. https://doi.org/10.1016/s0003-3170(02)74743-3