Les effets secondaires d'une consommation excessive de sel

Consommer trop de sel peut avoir des effets nocifs sur le corps au fil du temps, tels que des problèmes circulatoires ou rénaux.
Les effets secondaires d'une consommation excessive de sel

Dernière mise à jour : 15 décembre, 2022

Selon les experts de la santé et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un excès de sodium n’est pas bon pour la santé. Savez-vous quels peuvent être les effets secondaires d’une consommation excessive de sel ? Poursuivez donc votre lecture pour les découvrir.

Mais avant, gardez une chose à l’esprit : tous les extrêmes sont mauvais. Il n’est donc pas nécessaire de faire semblant de vivre sans consommer de sel, mais ni d’en abuser. L’idéal est de s’en tenir aux recommandations que le médecin vous donne toujours, car celles-ci tiendront compte des besoins spécifiques de votre corps.

Sel : d’où vient-il et quelle est la quantité recommandée ?

Sel avec sodium et santé cardiovasculaire.
Le sodium est un composant nocif pour la santé artérielle. Il augmente les valeurs de pression.

Selon les données fournies par Center for Science in the Public Interest :

  • 10 % du sodium que nous consommons provient des aliments et de l’eau.
  • 10% supplémentaires sont ajoutés lors de la cuisson et de la consommation, mais cette valeur peut varier en fonction des habitudes des personnes. Une cuillère à café de sel de table fin contient le sodium total que nous devons ingérer quotidiennement.
  • Environ les 80 % restants proviennent d’aliments transformés dont la plupart sont consommés à l’extérieur de la maison et dans les établissements de restauration rapide. Le chlorure de sodium est utilisé en grande quantité dans les saucisses, par exemple.

La quantité de sel autorisée par personne dépend de la condition physique. Elle varie également en fonction de la période de l’année ou du type d’aliment consommé. Par exemple, pendant l’été ou le printemps, nous mangeons moins de sel qu’en hiver. La quantité de sodium ingérée par jour devrait osciller entre 500 et 2400 milligrammes.

Il y a des aliments que l’on trouve dans les magasins qui dépassent cette valeur de façon exagérée. Voici un exemple : les frites avec vinaigrette contiennent environ 4 900 milligrammes de sodium.



[/atomik -lu-aussi ]

Que faire pour ne pas manger trop de sel ?

Pour éviter les problèmes causés par une consommation excessive de sel, il est conseillé de mettre de côté les produits transformés, notamment les fromages, les pâtisseries et charcuteries, ainsi que la restauration rapide.

En parallèle, utilisez des substituts de sel, comme le sel de mer non traité, et ajoutez-en de moins en moins aux repas. Au début, la différence est perceptible, mais ensuite le palais s’y habitue.

Enfin, une bonne idée est d’essayer des assaisonnements ou des ingrédients qui rehaussent le goût des aliments. Les épices telles que le poivre, la sauge, la marjolaine, le basilic, le persil, la muscade, le romarin, l’estragon et le cumin ne devraient pas manquer dans votre cuisine.

Quels peuvent être les effets secondaires de la consommation de sel ?

Apport en sel et cœur.
La consommation de sel peut entraîner une hypertension momentanée, sans aucune pathologie sous-jacente.

Problèmes cardiaques et circulatoires

Une consommation excessive de sel a des effets secondaires liés à la circulation. Les plus notables sont l’hypertension artérielle, les infarctus du myocarde et l’insuffisance cardiaque.

Elle peut également provoquer des accidents vasculaires cérébraux, des embolies, des hémorragies cérébrales et des accidents vasculaires cérébraux, entraînant des séquelles physiques et neurologiques graves et permanentes. Cela, parce que le sel entrave la fonction des reins. La fonction de filtrage rénal est altérée par un excès de sel, qui favorise également l’hypertension artérielle dans un cercle vicieux.

Insuffisance rénale

En plus de ce qui a déjà été mentionné, consommer beaucoup de sel peut prédisposer à la formation de calculs ou de calculs rénaux. Une consommation excessive provoque également une rétention d’eau, aggravant le fonctionnement non seulement des reins, mais aussi du cœur et du foie.

Apparition de tumeurs

Manger beaucoup de sel peut favoriser l’apparition ou le développement de certains types de tumeurs, comme le cancer du sein. Cela a été confirmé par une étude publiée en 2018 et menée par des chercheurs chinois.

Surpoids et obésité

En 2019, une étude appelée INTERMAP a été menée pour analyser la relation entre la consommation de sel et l’obésité dans différents pays a été analysée. Il a été constaté que la consommation de sel est positivement associée à l’IMC et à la prévalence du surpoids ou de l’obésité au Japon, en Chine, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Des alternatives plus saines

Pot à sel de l'Himalaya

Pansalt

C’est un sel iodé créé en Finlande. Il est pauvre en sodium, riche en potassium et en magnésium. Il peut aider à abaisser la tension artérielle au lieu de l’augmenter. Il contient 56 % de chlorure de sodium (sel normal 100%).



[/atomik -lu-aussi ]

Biosel

C’est un mélange de chlorure de sodium et de chlorure de potassium. Il contrecarre les effets négatifs énumérés ci-dessus. Il est moins nocif, mais il ne contient aucun nutriment, mis à part le fait qu’il a été traité avec des agents de blanchiment, des produits chimiques et de l’iode.

Sel fumé

Il sert à donner un autre goût aux repas, mais il n’apporte rien sur le plan nutritionnel.

Sel rouge ou « hawaïen »

Il provient des côtes de cette île et contient de l’oxyde de fer, un dérivé de l’argile volcanique. Il est extrait à l’aide de méthodes naturelles et ressemble au sel de mer. Il a une saveur très forte et peut stimuler l’oxydation de certains aliments.

Si vous avez des questions sur la façon de consommer du sel de façon saine, rappelez-vous que vous pouvez toujours consulter votre médecin de famille.

Cela pourrait vous intéresser ...
Huile essentielle de cèdre de l’Himalaya : bienfaits et applications
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Huile essentielle de cèdre de l’Himalaya : bienfaits et applications

L'huile essentielle de cèdre de l'Himalaya a des applications cosmétiques et médicinales. Découvrez en détail ses principaux bienfaits.



  • Forman, J. P., Scheven, L., De Jong, P. E., Bakker, S. J. L., Curhan, G. C., & Gansevoort, R. T. (2012). Association between sodium intake and change in uric acid, urine albumin excretion, and the risk of developing hypertension. Circulation, 125(25), 3108–3116. https://doi.org/10.1161/CIRCULATIONAHA.112.096115


Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.