En quoi consiste la vasectomie ?

21 mai 2020
La vasectomie est une intervention chirurgicale simple, sûre et hautement efficace comme méthode contraceptive masculine. Elle n'affecte pas la vie sexuelle et c'est une procédure irréversible.

La vasectomie est une intervention chirurgicale simple pratiquée à des fins contraceptives pour les hommes. Il s’agit d’une méthode très sûre et largement efficace pour prévenir la grossesse de manière permanente et pratiquement sans possibilité d’erreur.

Un homme ne doit subir une vasectomie que s’il est totalement certain de ne plus désirer l’arrivée future d’enfants biologiques. Il s’agit d’une méthode permanente et donc d’une décision définitive qui marquera un avant et un après en termes de descendance.

Actuellement, les hommes qui font appel à la vasectomie sont de plus en plus nombreux. C’est une décision qui implique une conscience et une responsabilité face au contrôle des naissances. Toutefois, elle n’est pas recommandée pour les jeunes hommes qui n’ont pas de partenaire ou qui ont une partenaire, mais qui traversent une crise.

Qu’est-ce que la vasectomie ?

Un homme avec une douleur dans le bas du ventre suite à une vasectomie

La vasectomie est une procédure chirurgicale qui consiste à couper les canaux déférentsCes conduits transportent les spermatozoïdes depuis les testicules jusqu’à l’urètre. Lorsqu’ils sont coupés, ils ne peuvent plus remplir cette fonction. Les spermatozoïdes restent alors dans les testicules sans aucune chance d’en sortir.

Etant donné que le sperme ne peut plus sortir du corps de l’homme, il lui est impossible également de féconder l’ovule d’une femme. Cette méthode est efficace dans 99,9% des cas. En bref, elle rend les hommes stériles de façon permanente.

Rappelons que le spermatozoïde est la cellule qui, en s’unissant à l’ovule féminin, donne lieu à une grossesse. Lors d’une vasectomie, un homme peut avoir des relations sexuelles normales, éjaculer et expulser le sperme. Cependant, ce sperme est dépourvu de spermatozoïdes, ce qui rend la fécondation impossible.

Procédure

La vasectomie est une chirurgie ambulatoire qui peut être pratiquée dans un hôpital ou un cabinet médical. On a recours à une anesthésie locale ; autrement dit, le patient sera réveillé mais se sentira pas la douleur. Tout d’abord, le scrotum est lavé et rasé, puis l’anesthésie est injectée dans la zone à opérer.

Il existe deux types de vasectomie : avec incision et sans incision. En cas d’incision, le chirurgien réalise deux petites entailles avec le scalpel dans la partie supérieure du scrotum. Il attache ensuite les canaux déférents et les coupe séparément. Puis, il referme la plaie avec des points de suture ou de la colle chirurgicale.

Lors de la vasectomie sans incision, le médecin palpe le scrotum pour détecter les canaux déférents puis il effectue une injection avec l’anesthésie. Il fait ensuite un minuscule trou dans le scrotum lui-même, noue les canaux et en coupe une partie. Enfin, il scelle l’orifice avec un point de suture ou de la colle chirurgicale.

Lisez également : A quoi ressemble un examen de la prostate ?

Avant et après la vasectomie

Deux chirurgiens lors d'une opération de vasectomie

Normalement, ce type d’intervention requiert une préparation minimale. Il s’agit essentiellement de faire un contrôle des médicaments qui sont ingérés puis de réduire ou de supprimer ceux qui peuvent affecter la coagulation. Cela se fait généralement 10 jours avant la procédure.

Après l’intervention, il est nécessaire de porter un suspensoir scrotal pendant au moins trois ou quatre jours. Les gonflements et les ecchymoses sont normaux et disparaissent souvent une ou deux semaines après la chirurgie. Par ailleurs, vous pouvez généralement reprendre vos activités dans un laps de 3 à 7 jours.

Bien qu’il s’agisse d’une opération très sûre, elle n’est pas sans risque. Les inconforts habituels comprennent une douleur et une inflammation qui doivent être contrôlés avec des analgésiques prescrits ou en appliquant de la glace sur la zone. Si la douleur est trop intense, il est préférable de consulter un médecin.

Dans certains cas, il y a une infection. Mais elle est souvent parfaitement gérable avec des antibiotiques. La fièvre est un signe d’infection et exige une consultation médicale rapide. Il en va de même en cas de saignements ou d’inflammation excessive.

Découvrez aussi : En quoi consiste la ligature des trompes ?

Données à prendre en compte…

La vasectomie n’affecte en aucun cas la sexualité. Toute personne ayant subi cette intervention peut avoir des relations sexuelles une à deux semaines après l’opération. L’effet de la chirurgie ne sera pleinement complet que jusqu’à trois mois plus tard. Il est donc conseillé d’utiliser d’autres méthodes contraceptives durant ce laps de temps.

Dans presque tous les cas, la vasectomie est irréversible. Il est parfois possible de réaliser une chirurgie pour l’inverser mais celle-ci est extrêmement coûteuse, complexe et il n’y a aucune garantie de réussite.

D’autre part, il est important de souligner que, bien qu’il s’agisse d’une méthode contraceptive, elle ne prévient pas des maladies sexuellement transmissibles. Il est donc judicieux d’utiliser des préservatifs en cas de relation sexuelle peu sûre.

Romero Pérez, P., Merenciano Cortina, F. J., Rafie Mazketli, W., Amat Cecilia, M., & Martínez Hernández, M. (2004). La vasectomía: estudio de 300 intervenciones. Revisión de la literatura nacional y de sus complicaciones. Actas urológicas españolas, 28(3), 175-214.