En quoi consistent les stomies ?

Les stomies sont des interventions chirurgicales qui impliquent des changements majeurs dans le mode de vie, surtout lorsqu'elles sont permanentes. Parfois, elles constituent la seule façon de sauver la vie d'une personne. Avec l'éducation, la pratique et le soutien, il est possible de mener une vie relativement normale.
En quoi consistent les stomies ?

Dernière mise à jour : 22 février, 2021

Les stomies sont des ouvertures réalisées dans la peau lors d’une intervention chirurgicale, afin de permettre l’évacuation de certains types de déchets. Parfois, elles sont reliées aux intestins, et d’autres fois à la vessie. Elles sont mises en place lorsque l’organisme n’est plus capable d’expulser les déchets de façon naturelle.

D’autre part, les stomies peuvent être temporaires ou permanentes. Les stomies temporaires sont utiles pour l’élimination des déchets de façon transitoire. Une fois que la zone de dysfonctionnement est rétablie, l’ouverture de la stomie est fermée et la voie normale d’élimination reprend son cours.

Les stomies permanentes, en revanche, sont appliquées quand les intestins ou la vessie présentent des dommages irréparables. Le rétablissement de leur fonctionnement normal est donc impossible. Dans ces cas, on procède à une extirpation, et la stomie restera en place toute la vie.

Dans tous les cas, les déchets qui sortent de l’organisme à travers une stomie vont dans une poche attachée à la peau. Cette poche doit être continuellement reliée à l’ouverture et son contenu vidé régulièrement.

Types de stomies

Une intervention chirurgicale.

“Les stomies se classent en fonction de leur emplacement et de leur fonction. Le choix entre l’une et l’autre dépend également de la maladie.”

Fondamentalement, il existe trois types de stomies : colostomie, iléostomie et urostomie. La première se situe au niveau du colon, la deuxième dans l’iléon qui est la partie la plus basse de l’intestin grêle. Puis, la troisième se situe au niveau de la vessie. Voyons les principales caractéristiques de chacune d’entre elles :

  • Colostomie. La colostomie est une intervention chirurgicale au cours de laquelle une partie du colon est passée à travers la paroi abdominale pour former une stomie, ou une ouverture. Il existe plusieurs tailles. De plus, elle peut se situer sur le côté droit de l’abdomen, sur le côté gauche ou au centre.
  • Iléostomie. Il s’agit d’une opération chirurgicale qui consiste à déplacer l’extrémité inférieure de l’iléon, à travers une ouverture dans la paroi abdominale. Elle se situe généralement dans la partie inférieure droite du ventre. Elle est souvent nécessaire dans le cas de maladies telles que la colite ulcéreuse, la polypose héréditaire, le cancer et la maladie de Crohn.
  • Urostomie. Il s’agit d’une ouverture pratiquée lors d’une intervention chirurgicale pour dévier l’urine depuis la vessie vers l’extérieur. En général, elle est mise en place en cas de cancer de la vessie, de malformations congénitales ou de lésion de la moelle épinière.

Vivre avec une stomie

La présence d’une stomie change radicalement la vie. Le premier changement majeur est que les déchets ne sont plus expulsés volontairement. Il n’y a aucun contrôle sur le moment de l’évacuation et cela génère évidemment un certain degré d’anxiété. Les personnes éprouvent également la crainte d’émettre une odeur désagréable ou de trop attirer l’attention.

A cela s’ajoute le fait qu’il faut un certain temps pour apprendre à vider et à ajuster la poche qui est reliée à la stomie. Les accidents sont très fréquents au début. Car il faut généralement vider la poche entre cinq et huit fois par jour. Le manque de dextérité est donc un peu difficile au début.

En outre, il est tout à fait normal de sentir une frustration ainsi que des incertitudes après l’intervention chirurgicale. De même que des sentiments de tristesse et de colère. Un tel bouleversement transforme l’image de soi et oblige à faire des ajustements psycho-sociaux. Il est donc fondamental de disposer d’un soutien psychologique, ou de pouvoir en parler librement avec des personnes de confiance.

Les stomies chez les enfants

Un enfant au regard triste et profond.

“Les stomies chez les enfants impliquent un impact émotionnel considérable. Il est donc indispensable de leur apporter un vrai soutien et de leur apprendre à gérer les situations de fuite de la stomie, ou les difficultés.”

Bien évidemment, les stomies génèrent des bouleversements dans la vie de quiconque. Toutefois, dans le cas des enfants, cette situation implique généralement un impact plus important en raison de leur immaturité émotionnelle.

Au début, il ne sera pas facile pour eux de reprendre leur vie en main. Notamment à cause de la peur d’être différent des autres ou parce qu’ils craignent d’être rejetés.

La meilleure chose à faire est de parler franchement et naturellement avec l’enfant. Il n’est pas difficile d’imaginer combien il est compliqué pour l’enfant de transporter sa poche avec ses déchets partout où il va. Les enfants plus jeunes ont tendance à être plus détendus face à ce type de situations. En revanche, pour les adolescents, cela est beaucoup plus complexe.

Votre enfant peut avoir besoin d’un certain temps pour s’adapter à sa nouvelle situation. Il aura surtout peur d’une fuite ou d’un problème avec la stomie. Il est donc essentiel de lui apprendre ce qu’il doit faire dans ces cas, en lui donnant confiance en ses propres ressources pour résoudre les difficultés.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 symptômes très étranges qui vous alertent sur un dysfonctionnement de vos intestins
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
6 symptômes très étranges qui vous alertent sur un dysfonctionnement de vos intestins

Sans que nous en soyons conscients, nos intestins accomplissent de multiples fonctions qui sont essentielles au bon fonctionnement de notre corps.



  • Urgilés, R. E. M., & González, M. D. L. Á. E. (2017). Caso Clínico: Abordaje de Ostomias. Revista Médica HJCA, 9(2), 181-185.
  • Dabirian A, Yaghmaei F, Rassouli M, Tafreshi MZ. Quality of life in ostomy patients: a qualitative study. Patient Prefer Adherence. 2010;5:1–5. Published 2010 Dec 21. doi:10.2147/PPA.S14508
  • Silva NM, Santos MAD, Rosado SR, Galvão CM, Sonobe HM. Psychological aspects of patients with intestinal stoma: integrative review. Rev Lat Am Enfermagem. 2017;25:e2950. Published 2017 Dec 11. doi:10.1590/1518-8345.2231.2950
  • Ambe PC, Kurz NR, Nitschke C, Odeh SF, Möslein G, Zirngibl H. Intestinal Ostomy. Dtsch Arztebl Int. 2018;115(11):182–187. doi:10.3238/arztebl.2018.0182
  • Vonk-Klaassen SM, de Vocht HM, den Ouden ME, Eddes EH, Schuurmans MJ. Ostomy-related problems and their impact on quality of life of colorectal cancer ostomates: a systematic review. Qual Life Res. 2016;25(1):125–133. doi:10.1007/s11136-015-1050-3