Extraction d’un corps étranger œsophagien

24 juin 2020
De nombreuses entités peuvent constituer un corps étranger œsophagien. En fonction la nature de l'entité et de son emplacement, il y a plusieurs façons de procéder.

Un corps étranger œsophagien désigne tout matériel logé à l’intérieur de l’œsophage. Un tiers des cas de corps étranger gastro-intestinal sont des corps étrangers œsophagiens.

De nombreux patients qui avalent des corps étrangers restent asymptomatiques. En effet, le corps étranger parvient à passer spontanément le long du tube digestif. Cependant, ce n’est pas courant. Car, de sérieuses complications telles que des perforations ou des obstructions intestinales peuvent survenir à la suite d’un corps étranger.

Dans ces situations, il faut agir le plus rapidement possible. Ainsi, un corps étranger œsophagien doit être suspecté au moindre indice qui apparaît.

Causes et prédispositions

Chez les enfants, la cause la plus fréquente de corps étranger œsophagien est la déglutitionCela est dû à leur habitude d’introduire toutes sortes d’objets dans leur bouche. Par contre, chez les adultes, le corps étranger commence également par une ingestion, mais les causes sont évidemment différentes.

La cause la plus commune de corps étranger œsophagien chez les adultes est la conséquence du bol alimentaire, généralement de la viande. Toutefois, cela est souvent dû à un rétrécissement préalable de l’œsophage.

Voici certaines pathologies qui provoquent un rétrécissement de l’oesophage :

  • Anneau œsophagien distal, généralement d’origine congénitale
  • Formation d’une tumeur qui réduit le diamètre du conduit
  • Œsophagite éosinophile : accumulation d’un type de globules blancs en réaction à des allergènes ou un reflux acide

Lisez également : Le reflux gastro-œsophagien : comment calmer les symptômes par des changements alimentaires?

Comment agir face à un corps étranger œsophagien ?

Une personne ayant une corps étranger oesophagien

La European Society of Gastrointestinal Endoscopy (ESGE) a élaboré un protocole d’action en cas de corps étranger œsophagien. Selon ce protocole, l’attention doit d’abord être portée sur l’état de santé général de la personne afin de déterminer l’urgence d’une action.

Ensuite, il est conseillé de réaliser une radiographie dans le but d’examiner la présence, l’emplacement, la taille, la position et le nombre des corps étrangers. Grâce à cet examen :

  • On soupçonne ou on sait alors que l’objet est radio-opaque (visible à la radiographie)
  • La nature de l’objet est inconnue

Endoscopie

Une intervention en cours pour extraire un corps étranger œsophagien.

L’endoscopie est une technique pendant laquelle on introduit une sonde (endoscope) à l’intérieur du corps. Cette sonde dispose de lumière et d’une caméra qui permettent de visualiser les compartiments internes.

Par ailleurs, il est possible d’introduire des objets à travers l’endoscope afin de manipuler l’intérieur du corps. Un exemple est l’extraction de corps étrangers œsophagiens. Cela peut se faire avec un endoscope flexible (la plupart du temps) ou avec un endoscope rigide.

Certaines études suggèrent que l’endoscopie est souvent curative quand le corps étranger se trouve dans la partie supérieur de l’œsophage. 

Il existe également de nombreux types d’endoscopies. Par exemple, un petit corps étranger œsophagien arrondi peut s’extraire avec une sonde FoleyCet instrument se constitue d’un long tube en plastique ou caoutchouc souple, qui dispose d’une partie gonflable.

Un autre type de procédure est le Bougienage, qui est également efficace dans le cas de petits objets arrondis. Cette procédure consiste à introduire un instrument, connu comme le Bougie, dans le tube œsophagique. La différence est que l’objectif de cette technique est de pousser le corps étranger vers l’estomac.

Découvrez aussi : Les symptômes des principales maladies de l’oesophage

Un corps étranger œsophagien qui est déjà passé dans l’estomac

Si le corps étranger est long et pointu, on tentera de l’enlever par endoscopie s’il est possible de l’atteindre. Par ailleurs, si l’objet est petit, non pointu, et qu’il est déjà passé dans le duodénum, un traitement conservateur sera mis en place. Tout d’abord, une surveillance radiographique du passage de l’objet dans le tube digestif sera effectuée.

Ensuite, jusqu’à ce qu’il soit évident que le corps étranger est sorti de l’organisme, les selles seront inspectées. En outre, l’évolution des symptômes du patient doivent être soigneusement observés.

Enfin, il faut souligner que 80% des corps étrangers œsophagiens qui atteignent ce point passent spontanément à l’extrémité du tube digestif. Néanmoins, 12% d’entre eux requièrent une intervention chirurgicale qui se pratique de nos jours en toute sécurité.

 

  • Lee, J. H. (2018). Foreign body ingestion in children. Clinical Endoscopy. https://doi.org/10.5946/ce.2018.039
  • Selivanov, V., Sheldon, G. F., Cello, J. P., & Crass, R. A. (1984). Management of foreign body ingestion. Annals of Surgery. https://doi.org/10.1097/00000658-198402000-00010
  • Webb, W. A. (1995). Management of foreign bodies of the upper gastrointestinal tract: Update. Gastrointestinal Endoscopy. https://doi.org/10.1016/S0016-5107(95)70274-1
  • Birk, M., Bauerfeind, P., Deprez, P. H., Häfner, M., Hartmann, D., Hassan, C., … Meining, A. (2016). Removal of foreign bodies in the upper gastrointestinal tract in adults: European Society of Gastrointestinal Endoscopy (ESGE) Clinical Guideline. Endoscopy. https://doi.org/10.1055/s-0042-100456
  • Weissberg, D., & Refaely, Y. (2007). Foreign Bodies in the Esophagus. Annals of Thoracic Surgery. https://doi.org/10.1016/j.athoracsur.2007.07.020