Si je fais du sport…. puis-je manger ce que je veux après ?

22 mars 2018
Certaines personnes pensent que si elles font de l'exercice, elles peuvent manger n'importe quoi. En fait, nous devons contrôler ce que nous mangeons, que nous fassions de l'exercice ou non. Pour ce faire, vous devez connaître les calories que vous mangez et les calories que vous brûlez.

Il existe de nombreux mythes sur l’entraînement et son lien avec l’alimentation. Beaucoup de gens se demandent ce qu’ils peuvent manger après le sport. Mais ils se basent sur la théorie selon laquelle ils ont déjà fait beaucoup d’efforts dans la salle de sport. Ils méritent donc une crème glacée, un hamburger ou un chocolat. Nous vous en dirons plus à ce sujet dans cet article.

Exercice et nutrition : une relation étroite

On croit souvent qu’après l’exercice, on peut manger n’importe quoi. Alors qu’il y a des gens dont le métabolisme « accepte » ces libertés, pour d’autres il n’est pas conseillé de sortir pour aller dans un bar après le sport.

Au-delà du fait que vous devez contrôler ce que vous mangez (que vous fassiez de l’exercice ou non) et que l’excès de nourriture n’est jamais bon, la question de pouvoir manger ce qu’on veut après l’entraînement se pose.

Il est donc important de parler des calories brûlées et des calories consommées. Bien sûr, tout dépend de l’objectif que vous voulez atteindre, mais si vous voulez perdre du poids, par exemple, la quantité des calories brûlées devrait être plus élevée que la quantité de calories consommées. Au contraire, pour développer des muscles ou prendre du poids, l’équation est inversée.

La quantité de calories éliminées par l’exercice ou les activités quotidiennes n’est pas la même pour tout le monde, car elle dépend de différents facteurs tels que l’âge, le sexe, la constitution physique, la génétique, l’accumulation de graisse, etc.

Lisez aussi : Quels fruits ont un effet brûleur de graisses ?

Le sport et les « écarts »

hot dog dans une main et haltère dans l'autre

Si vous faites régulièrement de l’exercice, vous pouvez vous autoriser de temps à autre un écart, car cela n’affectera pas notre poids et ne nous ramènera pas à notre point de départ. C’est-à-dire, un chocolat, une crème glacée ou un morceau de pizza de temps en temps ne vous fera pas reprendre les kilos que vous avez déjà perdus.

Cependant, beaucoup profitent de l’excuse de l’entraînement pour se donner certains autorisations en termes de nourriture. L’idée est la suivante : « J’ai déjà fait une heure de vélo, de tapis de course ou d’elliptique… Alors maintenant, je peux aller boire un verre avec mes amis. » Si cela se produit une ou deux fois par mois, pas de problème. Mais si ça se répète à chaque fois, le programme d’entraînement que vous faites ne pourra jamais compenser tous ces excès. Et au lieu de perdre du poids, vous allez en prendre.

C’est la réalité. Vous pouvez quand même prendre du poids en allant à la salle de sport tous les jours ! Il est vrai que dans ces cas, la prise de poids sera plus faible que si vous ne faites pas d’activité physique. Mais vous n’obtiendrez pas les résultats que vous espériez. Et ce qui est pire, vous abandonnerez le sport en pensant que ça ne fonctionne pas.

Pour pouvoir manger ce que vous voulez, vous devriez avoir une routine beaucoup plus exigeante. Et même cela ne vous évitera pas de prendre du poids. Parce que votre corps a besoin d’une énergie de bonne qualité pour accomplir ses activités et fonctionner correctement. De plus, vous ne pouvez pas passer toute la journée au gymnase pour brûler les calories du dîner de la veille.

Le cas des athlètes professionnels est parlant. Ils mangent beaucoup de protéines et peut-être trois plats de pâtes pour le déjeuner. Trois bananes et deux œufs pour le petit déjeuner. Et en plus, au milieu d’un entraînement, une barre de céréales. Pourquoi ? Parce que pendant l’entraînement ou la compétition, ils brûlent beaucoup de calories et consomment énormément d’énergie.

Exercice et appétit

Ainsi, lorsque vous quittez la salle de sport ou lorsque vous rentrez à la maison après avoir couru dans le parc, vous n’avez pas le droit de manger un paquet de chips ou un hamburger complet. Il est essentiel de connaître votre corps et votre métabolisme. Vous pouvez ainsi choisir les aliments qui servent à récupérer et éviter l’appétit vorace que vous ressentez après l’exercice.

Une fois l’entraînement terminé, il est normal d’avoir faim. Le corps a dépensé beaucoup d’énergie et brûlé plein de calories. Il a besoin de carburant, comme une voiture. Or, quel genre d’essence allons-vous lui offrir ? Vous pouvez en choisir une de faible qualité qui, à court ou moyen terme, cassera le moteur. Ou en choisir une avec d’excellentes caractéristiques qui vous permettra de parcourir plus de distance et de ne pas souffrir de l’usure.

Si vous choisissez la première option, il est normal d’opter pour la malbouffe, les sucreries et les aliments frits. D’autre part, pour la deuxième alternative, vous avez des fruits, des légumes, des fruits secs, des légumineuses, des céréales complètes,  du lait écrémé... De cette façon, le corps peut se rétablir sainement et vous pouvez atteindre vos objectifs.

Mythes sur le sport

homme mangeant un hamburger

En plus de la question de la permission de manger tout ce qu’on a envie après le sport, il y a d’autres mythes liés à l’exercice qui valent la peine d’être connus.

1. Les étirements avant les séances améliorent les performances

En fait, les étirements avant l’exercice préviennent les blessures si les muscles ou les tendons sont « froids ». Mais cela n’a rien à voir avec la performance.

Lisez aussi cet article : 7 aliments qui vous aident à renforcer les muscles

2. Lorsque vous cessez d’entraîner les muscles, ils se transforment en graisse

Si vous n’allez plus à la salle de sport, vous perdrez de la masse musculaire et votre métabolisme ralentira. Avec le temps, vous pourrez prendre du poids. Mais à aucun moment les muscles ne deviendront gras parce qu’il s’agit de deux types de tissus différents.

3. Si la balance marque plus de kilos, cela signifie que vous grossissez

 

mauvaise alimentation et sport

Cela peut sembler évident, mais en fait, ce n’est pas aussi évident. En réalité, tout dépend de notre objectif et du type d’entraînement que vous pratiquez. Les graisses et les muscles n’ont pas la même densité. Par conséquent, si vous pesez le même poids ou plus, c’est peut-être parce que vous avez brûlé de la graisse et gagné du muscle.

 

A découvrir aussi