Fantasmes sexuels : tout ce que vous voulez savoir et plus encore

Les fantasmes sexuels sont naturels et peuvent être bénéfiques individuellement et en couple. Découvrez ici ce qu'ils peuvent vous apporter.
Fantasmes sexuels : tout ce que vous voulez savoir et plus encore

Dernière mise à jour : 29 mai, 2022

Il existe encore de nombreux mythes et tabous autour de la sexualité qui nous empêchent de la vivre pleinement. Certains pensent encore que les fantasmes sexuels sont inappropriés ou qu’ils constituent un certain type de trouble, ou encore même qu’ils représentent une infidélité. Loin de ces croyances, le fantasme peut nous aider à éveiller le désir et à alimenter la passion.

Tout le monde a eu des fantasmes sexuels à un moment donné et ceux-ci nous accompagnent généralement dès la puberté. Ils sont créés et nourris en fonction des goûts personnels, de la culture dans laquelle nous vivons et des expériences que nous vivons.

Ainsi, il existe une infinité de possibilités différentes qui vont des petits flashs mentaux aux longs récits et qui peuvent être liés à l’amour, à la sensualité et à la sexualité explicite.

Quoi qu’il en soit, les fantasmes sexuels sont naturels et bénéfiques. Ils ne doivent pas nous embarrasser. Au contraire, nous pouvons en tirer parti.

Que sont les fantasmes sexuels ?

Fantasmes sexuels : tout ce que vous voulez savoir et plus encore.
Un fantasme sexuel est une représentation imaginaire qui ne fait l’objet d’aucune censure.

Un fantasme sexuel est tout acte imaginaire qui recrée des scénarios érotiques qui suscitent l’excitation. Ainsi, laissant voler notre imagination, nous visualisons des situations stimulantes.

Dans les fantasmes, il n’y a pas de filtre : la barrière de la morale ou du politiquement correct n’agit pas. Ce sont des contenus mentaux intimes et personnels auxquels nous n’appliquons pas de censure.

Il convient de mentionner que tous les fantasmes sexuels ne sont pas appelés à se réaliser. Souvent, nous réfléchissons à des scénarios impossibles à recréer dans la réalité ou que nous ne voudrions tout simplement pas vivre. Seuls certains d’entre eux franchissent la barrière qui sépare le fantasme de la réalité.

Les fantasmes sexuels les plus récurrents

Il peut y avoir autant de fantasmes sexuels qu’il y a de personnes dans le monde, puisque chacun ajoute des ingrédients spécifiques à son histoire fictive. Cependant, certains thèmes sont plus récurrents que d’autres :

  • Se souvenir d’expériences sexuelles passées
  • Imaginer avoir des relations sexuelles avec quelqu’un d’autre que son partenaire
  • Avoir des relations sexuelles en public, dans des lieux interdits ou insolites
  • Être vu en train de faire l’amour ou voir un couple en train de faire l’amour
  • Participer à un trio ou à un échange de partenaires
  • Rapport de domination ou de soumission, avec ou sans composante sadomasochiste.



Que faut-il savoir d’autre sur les fantasmes sexuels ?

En plus de ce qui précède, certains points doivent être clarifiés lorsque l’on parle de fantasmes sexuels. Et ce, dans le but de briser certains mythes bien ancrés. Parmi eux, les suivants se démarquent.

Ils ne sont ni dangereux ni interdits

Avoir des fantasmes sexuels est totalement naturel, même lorsque l’on est en couple. Ils ne constituent pas une perversion ni le signe d’une pathologie ou d’une dépendance au sexe. Les hommes et les femmes fantasment.

Cependant, lorsque ces fantasmes deviennent le seul moyen d’atteindre l’excitation, lorsqu’ils créent des obsessions ou des compulsions ou interfèrent avec la vie de la personne, ils peuvent être un problème. Dans ces cas, il est conseillé de demander l’aide d’un professionnel pour savoir comment les rediriger.



Ils stimulent le désir sexuel et amplifient le plaisir

Inventer des scénarios stimulants aide à susciter le désir sexuel, seul ou en couple. Les fantasmes nous aident à découvrir nos goûts et nos préférences, à sortir de la routine et à vivre librement notre sexualité. Ils augmentent ainsi la libido et ont un effet positif sur les rapports sexuels.

Domination sexuelle.
Avoir un fantasme sexuel est normal et ne représente pas une infidélité.

Les fantasmes sexuels peuvent être partagés ou non

Généralement, nos fantasmes sexuels reflètent les aspects que nous avons tendance à réprimer parce qu’ils nous embarrassent ou parce que nous les considérons comme inacceptables ou contraires à l’éthique. Ainsi, de nombreuses personnes préfèrent garder privé le contenu de ces scénarios mentaux, et c’est tout à fait compréhensible.

Nous n’avons pas à partager nos fantasmes avec notre partenaire. Cependant, cela peut servir à raviver la passion et à essayer de nouvelles pratiques qui peuvent augmenter le plaisir mutuel. Bien sûr, avant de les partager, l’idéal est de s’assurer que cela ne causera pas de problèmes, de confusion ou d’insécurité chez le partenaire sentimental.

Ils aident à désinhiber

Enfin, les fantasmes sexuels peuvent agir comme une répétition mentale qui nous aide à nous sentir plus désinhibés. Dans l’environnement sûr de l’imagination, nous pouvons libérer notre côté le plus sensuel, nous engager dans des pratiques sexuelles que nous n’osons peut-être pas encore ou explorer de nouvelles idées.

De cette façon, en les mettant en pratique plus tard, nous pouvons nous sentir plus en sécurité, confiants et à l’aise dans notre corps.

Stimulez vos fantasmes sexuels !

Maintenant que vous comprenez ce que sont ces fantasmes et tout le bien qu’ils peuvent vous apporter, n’hésitez pas à en profiter à votre guise. Utilisez vos souvenirs et votre imagination. Débarrassez-vous des tabous, de l’autocritique et de la répression et permettez-vous d’explorer ce monde intérieur qui a tant à vous offrir.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 positions sexuelles pour une pénétration profonde
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
7 positions sexuelles pour une pénétration profonde

Si vous recherchez des positions sexuelles qui permettent une pénétration profonde, poursuivez donc votre lecture... Nous en parlons ici !



  • Davidson Sr, J. K., & Hoffman, L. E. (1986). Sexual fantasies and sexual satisfaction: An empirical analysis of erotic thought. Journal of Sex Research22(2), 184-205.
  • Zurbriggen, E. L., & Yost, M. R. (2004). Power, desire, and pleasure in sexual fantasies. Journal of Sex Research41(3), 288-300.