Faut-il faire 5 repas par jour ?

20 novembre 2019
La fameuse phrase "il faut faire 5 repas par jour" dépend de plusieurs facteurs, ainsi que de chacun. En effet, la qualité est plus importante que la quantité.

Vous avez déjà certainement entendu qu’il fallait faire 5 repas par jour. Soit parce que cela vous aide à perdre du poids, soit pour accélérer le métabolisme, soit parce qu’il faut manger toutes les 3 heures afin de ne pas sentir la faim. Mais, qu’y a-t-il de vrai dans tout cela ?

Combien de repas faut-il faire par jour ?

Le fait de généraliser qu’il faut faire 5 repas par jour n’est pas la meilleure chose. En effet, cela va dépendre de chaque personne : faim, routine, travail, horaires, activité physique, etc.

Si nous nous obligeons à manger au milieu de la matinée et à l’heure du goûter, nous pourrions opter pour des aliments que nous ne devrions pas ingérer. Par exemple, les sucreries, les jus, les boissons gazeuses, les chips, la charcuterie, les produits laitiers sucrés… Souvent, nous choisissons ces aliments comme collation plutôt que des aliments plus sains.

Par conséquent, la qualité des repas est plus importante que la quantité. Il est préférable de faire 3 repas sains dans la journée au lieu de 5 avec des aliments malsains.

Quels sont donc les repas les plus importants ? Que se passe-t-il si je saute le petit-déjeuner ? Il n’y a pas de repas plus importants que d’autres, et il ne se passe rien si vous ne déjeunez pas car vous n’avez pas faim. Ou si vous déjeunez à 12h à la place de 7h.

Un petit déjeuner sain

Lisez également : Petits déjeuners sains: quels sont les aliments à inclure ?

Est-il vrai que manger 5 repas par jour accélère le métabolisme ?

Cette idée vient du fait que, lorsque l’on mange, nous dépensons de l’énergie pour pouvoir digérer et décomposer tous les aliments. C’est ce que l’on appelle l’effet thermogénique des aliments.

Mais il s’avère que les calories utilisées dans la digestion sont plus ou moins proportionnelles au volume des aliments consommés et au type de macronutriments. Autrement dit, si nous consommons un régime de 2000 calories par jour, il importe peu de les distribuer en 3 repas plutôt qu’en 5, car l’effet thermogénique sera le même.

La revue The Journal of Nutrition a publié une étude dans laquelle les auteurs concluent qu’il n’existe aucune preuve scientifique solide pour affirmer que l’augmentation de la fréquence des repas soit positive pour perdre du poids.

Que se passe-t-il en cas de jeûne ?

Nous devons manger quand nous avons faim. En effet, nous possédons un mécanisme de faim et de satiété contrôlé par des hormones, la ghréline et la leptine, qui font ce travail. Par ailleurs, il est également essentiel de ne pas forcer les enfants à manger.

En outre, les adultes en bonne santé, sans circonstances particulières comme les sportifs ou les femmes enceintes, peuvent passer plusieurs heures sans manger, voire même un jour entier. Si nous jeûnons pendant plusieurs heures et que l’on consomme le glucose présent dans le sang, l’organisme a recours à des réserves de glucose hépatique et musculaires.

Une fois que ces réserves sont épuisées, la néoglucogenèse s’active. Il s’agit de la fabrication de glucose à partir de la protéolyse et de la lipolyse (destruction de masse musculaire et de tissu adipeux). Cela génère alors des corps cétoniques qui sont expulsés par l’urine.

En fait, le jeûne intermittent peut représenter un bon moyen de perdre du poids pour certaines personnes. Ce jeûne consiste à rester 16 heures sans manger, ce qui revient à sauter le petit déjeuner. Toutefois, la supervision d’un professionnel est préférable.

5 repas par jour et le jeûne intermittent, des mesures saines

Découvrez également : Les différences entre la faim physique et l’anxiété

Dans quels cas est-il important de faire 5 repas par jour ?

  • Pour contrôler l’anxiété et la faim : si vous faites 5 repas par jour, il est fort probable que vous ayez moins faim et que les quantités soient ainsi mieux contrôlées. En revanche, si vous sautez un repas, vous pouvez rentrer chez vous affamé et manger bien plus que ce que vous le devriez
  • Dans le cas de certaines pathologies, comme le diabète : afin d’éviter l’apparition de l’hypoglycémie et de maintenir les taux de sucre constants dans le sang
  • Chez les sportifs qui doivent ingérer de grandes quantités de nourriture : il est donc plus facile de le faire en 5 repas plutôt qu’en 3. Contrôler l’heure et le moment optimal pour manger est également plus pratique

Conclusion…

Il est préférable de créer une routine de repas. Si vous êtes habitués à manger 5 fois par jour, cela sera difficile de passer à 3 repas, et vice versa. Il est donc judicieux d’individualiser chaque cas.

En effet, le plus important est de consommer des aliments sains et rassasiants. Grâce à un bon choix alimentaire, le nombre de repas quotidiens n’aura pas tellement d’importance et dépendra de chaque personne.

 

  • Flint, A., Gregersen, N. T., Gluud, L. L., Møller, B. K., Raben, A., Tetens, I., … & Astrup, A. (2007). Associations between postprandial insulin and blood glucose responses, appetite sensations and energy intake in normal weight and overweight individuals: a meta-analysis of test meal studies. British Journal of Nutrition98(1), 17-25.
  • Leidy, H. J., & Campbell, W. W. (2010). The effect of eating frequency on appetite control and food intake: brief synopsis of controlled feeding studies. The Journal of nutrition141(1), 154-157.
  • Tinsley, G. M., & La Bounty, P. M. (2015). Effects of intermittent fasting on body composition and clinical health markers in humans. Nutrition reviews73(10), 661-674.