Fenestration dentaire : qu'est-ce que c'est et comment se fait-elle ?

Les dents peuvent avoir des problèmes d'éruption et rester incrustées dans l'os. Nous vous parlons ici de la fenestration dentaire, une thérapie idéale pour ces cas.
Fenestration dentaire : qu'est-ce que c'est et comment se fait-elle ?

Dernière mise à jour : 06 août, 2022

Les dents qui ne poussent pas d’elles-mêmes et qui restent à l’intérieur de l’os sont dites « incluses ». La fenestration dentaire est un traitement dentaire qui vise à résoudre ce problème.

La combinaison de l’orthodontie avec la chirurgie parvient à exposer l’élément dentaire impacté. Ensuite, il est placé à l’endroit correspondant dans la bouche.

Les canines supérieures et les troisièmes molaires sont les dents le plus souvent incluses dans l’os. La fenestration dentaire est largement utilisée, notamment pour favoriser l’éruption des dents, qui sont nécessaires.

Nous vous expliquons en quoi consiste la fenestration dentaire, quand elle est nécessaire et comment elle se déroule. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.

Qu’est-ce que la fenestration dentaire ?

La fenestration dentaire est une intervention dentaire réalisée dans le cadre d’un traitement orthodontique. Elle est appliquée pour traiter les cas de dents incluses, favorisant leur éruption et leur repositionnement en bouche.

Les éléments dentaires inclus sont ceux qui ne sont pas sortis d’eux-mêmes. Ils ont été retenus à l’intérieur de l’os.

Pour que ces dents ne restent pas dans l’épaisseur de l’os, il faut avoir recours à une fenestration dentaire est nécessaire. Autrement, l’extraction serait nécessaire. La préservation de certains éléments dentaires est essentielle dans les traitements avec des appareils.

Concrètement, la fenestration dentaire consiste en une intervention chirurgicale qui enlève l’os et la muqueuse de la dent incluse, rendant ainsi la dent est visible. L’orthodontiste peut ensuite placer un bracket, afin de tirer la dent vers le haut.

Bagues placées après une fenestration dentaire.
Les traitements orthodontiques nécessitent souvent une étape préalable de fenestration.



Quand une fenestration dentaire est-elle nécessaire ?

Cette technique est réalisée sur les dents incluses. Mais cette intervention n’est pas toujours nécessaire. Dans certains cas, l’extraction est préférable. La fenestration dentaire est donc pratiquée lorsque l’orthodontiste juge cela pertinent pour la réhabilitation de l’occlusion.

Les dents qui présentent le plus de problèmes d’éruption sont les troisièmes molaires ou dents de sagesse et les canines supérieures. En ce qui concerne les dents de sagesse, la fenestration dentaire n’est généralement pas réalisée, sauf si le cas le justifie.

Pour les autres dents, c’est une pratique indispensable. Elle évite d’avoir à extraire la dent et donc d’avoir recours à des options de rééducation, telles que des prothèses ou des implants. La fenestration dentaire permet de conserver la dent et de la placer dans la position qu’elle aurait dû atteindre naturellement.

Des bilans dentaires et des radiographies complètes au moment du remplacement des dents et de la sortie des dents permettent d’évaluer le processus éruptif chez les enfants. Dans le cas où des problèmes d’éruption seraient détectés, il est possible de planifier à l’avance les interventions les plus pratiques.

Pourquoi est-il important que la canine fasse éruption ?

Les canines sont l’un des éléments dentaires les plus solides de l’arcade. Leur fonction de déchirer et de couper les aliments en petits morceaux leur confère une pertinence notoire dans le processus de mastication et d’ingestion des aliments.

Mais en plus, elles ont un rôle fondamental dans l’occlusion, l’alignement de l’arcade et la physionomie du visage. Elles guident le positionnement des autres dents, maintiennent la continuité des arcades dentaires et préservent la forme des lèvres.

De plus, les canines sont impliquées dans les mouvements latéraux de la bouche. Leur présence permet d’éviter que le reste des dents entre en contact lors du déplacement latéral de la mâchoire. Cette action protège l’articulation temporo-mandibulaire et prévient son dysfonctionnement.

Les personnes qui n’ont pas de canines ont une occlusion, une morsure, une façon de manger et de parler altérées. Elles peuvent également subir des conséquences au niveau de l’aspect du visage et de la santé des articulations.

Pour cette raison, éviter l’extraction d’une canine incluse est généralement l’une des prémisses en orthodontie. La fenestration dentaire est la thérapie idéale pour conserver la dent en bouche.

Les canines apparaissent vers l’âge de 12 ou 13 ans. Il est opportun d’effectuer au préalable un suivi radiographique du processus éruptif pour vérifier que l’enfant a toutes ses dents et qu’il n’y a pas d’obstacle à leur sortie.



Comment se déroule la fenestration dentaire ?

La fenestration dentaire implique une intervention chirurgicale au cours de laquelle la couronne de la dent incluse est exposée. L’orthodontiste pourra alors placer un bracket et tirer l’élément jusqu’à la position souhaitée.

Au préalable, une étude adéquate du cas clinique est nécessaire. Des examens radiographiques, cliniques, photographiques et modèles permettront de planifier la thérapie en fonction des particularités et des besoins de chaque patient.

Une fois le diagnostic posé et la nécessité d’une fenestration dentaire déterminée, l’orthodontiste mettra le patient en contact avec le chirurgien-dentiste qui réalisera l’intervention. Compte tenu de la complexité de la situation, il est toujours favorable d’avoir une approche multidisciplinaire pour la résoudre.

Le premier moment de la chirurgie consiste en la fenestration elle-même. Il s’agit d’ouvrir un trou dans la gencive et de retirer l’os et la muqueuse qui entourent la couronne de l’élément impacté et entravent sa sortie. La couronne de la dent incluse est découverte.

La technique chirurgicale utilisée varie selon les particularités de chaque cas. Mais il faut savoir que l’intervention se déroule dans un cabinet dentaire, en ambulatoire et sous anesthésie locale. Et cela ne prend généralement pas plus d’une demi-heure.

À ce moment, l’orthodontiste peut attacher un accessoire orthodontique à la dent. Cet accessoire est relié à un câble ou une chaîne qui servira à activer la traction dans la phase de mobilisation de la dent.

D’autres cas justifient d’attendre que la muqueuse guérisse. Une fois les points de suture retirés et les tissus récupérés, le bracket est placé sur la couronne dentaire visible, et les mouvements de traction sont lancés pour repositionner l’élément.

Une traction progressive de l’élément dentaire a ensuite lieu, afin que ce dernier prenne place dans l’arcade dentaire. Dans de nombreux cas, il est nécessaire de créer un espace suffisant via l’orthodontie avant la chirurgie.

Enfant qui recevra une fenestration dentaire au cabinet.
Les enfants candidats à l’orthodontie peuvent avoir besoin d’une fenestration dentaire si leurs canines ne se trouvent pas là où elles devraient se trouver.

Post-soins et bilans de santé

La période postopératoire ne génère généralement pas d’œdème facial ni de complications. Il faudra suivre une diète molle pendant 2 ou 3 jours et prendre des anti-inflammatoires si le chirurgien le juge opportun.

Si des points sont placés, ils devront être retirés après une semaine. À ce moment-là, les tissus seront prêts à suivre le traitement orthodontique.

Des contrôles réguliers seront inévitables. Ils permettront de détecter et de corriger avec précision les mouvements excessifs, les saignements des tissus mous ou les déviations indésirables.

L’application des forces appropriées en intensité et en direction favorise le positionnement de la dent dans la position correcte. Les dommages aux dents et aux structures anatomiques voisines sont ainsi évités.

La fenestration dentaire comme complément à l’orthodontie

La fenestration est un traitement dentaire qui permet aux dents incluses de trouver leur place dans l’arcade. Bien qu’il s’agisse d’une intervention chirurgicale simple, elle fait partie d’un traitement orthodontique. La fenestration dentaire cherche à obtenir une dentition harmonieuse et une occlusion adéquate.

Le travail d’équipe du chirurgien et de l’orthodontiste est essentiel à la réussite du traitement. Tout comme une étude adéquate du cas et la planification de l’ensemble du processus thérapeutique.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 8 urgences dentaires les plus courantes et leur traitement
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les 8 urgences dentaires les plus courantes et leur traitement

Lorsque vous êtes face à l'une de ces urgences dentaires, vous devez agir avec connaissance. Découvrez ici ce que vous devez faire.



  • Guirola Rodríguez, I. (2022). Caninos incluidos. Actualización de su manejo en la atención primaria de salud.
  • Gutiérrez Palacios, P. (2020). Tratamiento ortodoncico-quirúrgico de caninos incluidos maxilares mediante tracción (técnica abierta vs técnica cerrada).
  • Tejada Alegre, J. E. (2021). Intervención temprana de caninos ectópicos con aparatología ortodóntica fija.
  • Pedroso, J. R., Bervian, R. K., Rosin, M., Boffo, B. S., Cavazzini, A., Pezzini, R. P., … & Dos Santos, E. B. (2022). Guia canina-importância clínica. Research, Society and Development11(1), e29911125058-e29911125058.
  • Muñoz Rodríguez, M. S. (2019). Importancia del canino en la oclusión y posibles tratamientos ante su ausencia en el arco dental.
  • Suarez Gargate, J. (2018). PREVALENCIA DE PIEZAS DENTARIAS RETENIDAS EN PACIENTES DE 15 A 60 AÑOS ATENDIDOS EN EL CENTRO RADIOLOGICO CERO HUÁNUCO 2017.
  • Rodríguez Roca, A. I. (2018). Efectividad de procedimientos quirúrgicos-ortodónticos en pacientes con canino incluido (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil. Facultad Piloto de Odontología).
  • Cáliz, F. F., Moya, B. G., & Martínez-González, J. M. (2019). Tratamiento quirúrgico-ortodóncico de los dientes retenidos. Otras posibilidades terapéuticas. Donado. Cirugía bucal: Patología y técnica, 245.
  • Sowmya Mohan Kumar, D., Gnanashanmugam, D., MS, K., & Kumar, S. M. Methods Of Surgical Exposure Of Impacted Canine–A Review. European Journal of Molecular & Clinical Medicine7(08), 2020.