Food craving ou le désir irrésistible de manger

Bien que la science ne considère par le food craving comme une maladie, des professionnels de la santé signalent qu'il est devenu un trouble sérieux pour certaines personnes et qu'il finit par générer des risques éventuels pour la santé.
Food craving ou le désir irrésistible de manger

Dernière mise à jour : 08 janvier, 2021

Le Food craving n’est pas classé comme une maladie dans le domaine médical. Cependant, il constitue un comportement qui peut entraîner des problèmes de santé ou être la manifestation d’autres troubles sous-jacents. Par conséquent, lorsqu’il se présente, il est essentiel d’y être attentif.

Ce trouble est lié à un désir irrésistible de manger certains aliments, dans des circonstances spécifiques. On estime que la plupart des personnes affichent ce type de comportement à un moment donné. Selon les données disponibles, jusqu’à 97 % des femmes et 67 % des hommes ont traversé des phases de Food craving.

La communauté scientifique ne lui donne pas le statut de maladie. Car, pour cela, il faudrait qu’il mette en danger la santé ou la vie d’une personne. Alors que ce n’est pas le cas pour le food craving. Malgré tout, il a été souligné que les individus qui présentent des épisodes pourraient avoir quelques troubles du comportement et développer des problèmes organiques.

Qu’est-ce que le Food craving ?

Une femme qui mange un hamburger.

Comme nous l’avons déjà mentionné, la caractéristique essentielle du Food craving est une envie irrésistible de manger un aliment spécifique. Nous avons tous déjà ressenti ce désir intense. Néanmoins, on parle de Food craving lorsque de tels épisodes se répètent de manière exagérée.

L’expression Food craving vient de l’anglais. Food signifie “nourriture”, et craving possède un sens plus large : il fait référence au besoin ou au désir, suggérant même la présence d’une addiction. Par conséquent, il s’agit d’un comportement aux caractéristiques addictives.

Certains professionnels de la santé signalent qu’on n’a pas encore attribué le terme de “syndrome” ou “trouble” simplement parce qu’il manque les informations nécessaires pour cela. Toutefois, plusieurs psychologues ont rapporté avoir pris en charge des personnes pour qui le Food craving est un véritable problème.

Causes possibles

Les causes spécifiques de ce type de comportement n’ont pas encore été établies. On ne dispose actuellement que d’un ensemble d’hypothèses à ce sujet. Cependant, le désir irrésistible est généralement lié au fait de manger un aliment riche en glucides ou en sucre.

L’une des hypothèses signale que le besoin de manger des sucreries et des glucides obéit à de faibles taux de sérotonine chez certaines personnes. Il s’agit d’un neurotransmetteur qui est responsable de la régulation de l’appétit, du sommeil et de l’humeur. Les faibles taux de sérotonine sont également associés aux symptômes de l’anxiété et de la dépression.

Par ailleurs, il est important de noter l’existence d’articles scientifiques qui associent la consommation de sucre avec la génération d’un processus de dépendance. Ce dernier pourrait alors intervenir dans le Food craving.

De même, il a été établi que les personnes qui présentaient des niveaux faibles de sérotonine développaient une tendance à chercher des aliments qui stimulent la production de cette substance afin de compenser le manque. Les sucreries et les glucides permettent effectivement de reconstituer les niveaux.

La sérotonine baisse aussi lors de changements hormonaux, durant le cycle menstruel ou la grossesse. De plus, les régimes restrictifs génèrent un Food craving orienté vers la consommation d’aliments salés. Le stress et la tristesse semblent également influencer ce modèle de comportement.

Symptômes et risques du Food craving

La même femme qui mange une salade et des donuts sur 2 photos différentes.

De même qu’aucune cause spécifique du Food craving n’a été définie, il n’existe pas non plus de description précise de ses symptômes. La seule caractéristique qui semble clairement établie est le désir fréquent et excessif de manger un aliment en particulier. Cela se fait de manière compulsive et avec un sentiment d’urgence.

D’autre part, ce qui est évident c’est que les personnes qui adoptent ce type de comportement sont plus à risque de développer des problèmes de santé. Le premier d’entre eux est l’obésité, suivi du diabète. Les patients souffrant d’hypertension peuvent également mettre leur santé en danger avec ce type de conduite alimentaire.

Si ce processus déclenchait une situation d’obésité, la santé de l’individu serait clairement en danger. Selon une recherche publiée dans le journal Bulletin du Cancer, le surpoids est étroitement lié à une augmentation de développer des maladies complexes telles que le cancer.

Les risques existent aussi d’un point de vue psychologique. Ce type de comportements génèrent souvent de la culpabilité ainsi que des sentiments de faible estime de soi, en raison du manque de contrôle de soi qu’ils impliquent. Ils peuvent également s’intensifier et donner lieu à des troubles alimentaires comme l’anorexie et la boulimie.

Consultez un spécialiste si vous pensez souffrir du Food craving

Les experts en nutrition conseillent de prendre cinq repas par jour afin d’éviter ces désirs irrésistibles. De cette façon, le métabolisme reste dynamique et on évite la sensation de faim. Cela empêche aussi la chute du taux de glucose ainsi que l’augmentation du désir de manger des glucides et des sucreries.

Il est également conseillé d’avoir à portée de main des collations saines comme des fruits, des céréales complètes et des aliments riches en fibres. La consommation de café doit être évitée car elle génère une nervosité. C’est la même chose avec l’ingestion d’alcool qui agit comme un dépresseur du système nerveux.

Enfin, il est fortement recommandé de pratiquer régulièrement de l’exercice, si possible accompagné de techniques de relaxation. De plus, il est fondamental de consulter un médecin pour écarter tout problème organique qui pourrait être à l’origine.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les additifs alimentaires : comment agissent-ils sur notre organisme ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les additifs alimentaires : comment agissent-ils sur notre organisme ?

Les additifs alimentaires sont des composants que l'on ajoute industriellement. Ils peuvent servir à améliorer certaines propriétés alimentaires.



  • DiNicolantonio JJ., O’Keefe JH., Wilson WL., Sugar addiction: is it real? a narrative review. Br J Sports Med, 2018. 52 (14): 910-913.
  • Salaun H., Thariat J., Vignot M., Merrouche Y., et al., Obesity and cancer. Bull Cancer, 2017. 104 (1): 30-41.