Glucosamine : usages et efficacité

14 février 2021
De nombreuses études ont été menées sur l'efficacité de la glucosamine. Découvrez les résultats dans le traitement des maladies rhumatismales.

La glucosamine est une substance utilisée par l’organisme pour la régénération et la synthèse des cartilages. L’arthrose, qui représente le type de maladie rhumatismale le plus fréquent dans la population générale, est une usure du cartilage glissant qui recouvre les extrémités des os et permet aux articulations de bouger en douceur.

De nombreuses études ont été menées pour évaluer l’efficacité de la glucosamine. Mais les résultats sont mitigés. Certains d’entre eux utilisaient un placebo comme comparateur, tandis que d’autres utilisaient d’autres médicaments pour la même indication.

Par ailleurs, il faut préciser que cette substance peut s’administrer sous forme de médicament ou comme complément diététique pour renforcer ces structures. En général, la glucosamine est extraite des crustacés, tels que le homard, les crevettes ou les crabes.

Usages de la glucosamine

Comme nous l’avons souligné au début de l’article, la glucosamine s’utilise pour les pathologies qui se manifestent par une usure du cartilage. C’est le cas des maladies rhumatismales comme l’arthrite et l’arthrose.

Cette substance est le précurseur des molécules impliquées dans le développement des tissus cartilagineux : les glycosaminoglycanes et les protéoglycanes. L’usage de la glucosamine lors de maladies telles que l’ostéo-arthrite est apparemment sans danger, selon les données actuellement disponibles des essais cliniques.

D’autre part, son éventuel effet immunomodulateur dans les autres pathologies auto-immunes -en dehors de l’arthrite et de l’ostéo-arthrite, comme par exemple la sclérose en plaques- est à l’étude. Cependant, ces études en sont encore au stade des tests sur les animaux.

A quoi correspond l’arthrite et l’arthrose ?

Schéma de mains, normale et souffrant d'arthrite.

En général, la population confond l’arthrite et l’arthrose. Parce que les deux maladies affectent les articulations et présentent des symptômes similaires. Comme les douleurs articulaires.

L’arthrite est une pathologie qui entraîne toujours une inflammation des articulations. Cette inflammation cause, à son tour, des douleurs ainsi que des œdèmes. Elle est généralement de nature auto-immune.

Néanmoins, elle peut également être la conséquence d’autres maladies, telles que la goutte. Entre autres, elle présente les symptômes caractéristiques suivants :

  • Douleurs, y compris au repos.
  • Raideur des articulations, surtout au réveil.
  • Gonflement avec épanchement de liquide synovial inflammatoire.
  • Autres symptômes qui varient selon l’organe affecté.

Concernant l’arthrose, il s’agit d’une maladie chronique. C’est celle qui touche le plus la population espagnole. Les femmes étant les plus affectées. Elle se caractérise par une dégénération des articulations et est souvent liée à l’âge.

Par conséquent, l’arthrose n’est pas une maladie auto-immune dans laquelle on observe une inflammation. Il s’agit plutôt d’une pathologie dégénérative souvent associée à l’âge et au vieillissement des articulations. Parmi les symptômes associés à cette maladie, nous pouvons citer :

  • Grincements lors de la mobilisation des articulations.
  • Douleur lors des mouvements.
  • Limitation dans les mouvements.
  • Déformations possibles des articulations.

Lisez également : Comment prendre soin des articulations grâce à l’alimentation ?

Etudes réalisées sur l’efficacité de la glucosamine

Des gélules d'oméga.

De nombreuses études ont été réalisées autour de l’efficacité de la glucosamine. Par exemple, en 2012 une étude visait à vérifier son effet sur le soulagement de la douleur dans les maladies mentionnées auparavant. Le traitement de la glucosamine en association avec un AINS a été testé par rapport à la glucosamine seule. Le résultat fut positif.

Une autre étude en 2015 a voulu comparer la combinaison de sulfate de chondroïtine et de glucosamine avec le célécoxib pour les douleurs au genou. Elle fut menée sur des patients souffrant d’ostéo-arthrite. Le résultat a donné une efficacité similaire dans la réduction des principaux symptômes de la maladie, après un traitement de 6 mois.

Enfin, comme nous l’avons précisé, une autre étude a été réalisée sur les effets de la glucosamine. Mais elle n’a pas donné des résultats escomptés pour le traitement de l’ostéo-arthrite du genou.

Découvrez aussi : L’ostéo-arthrite et les douleurs au genou

Conclusion…

Comme vous pouvez le constater, les résultats des études sont quelque peu variables. Autrement dit, les effets exacts de la glucosamine dans le cas de certaines maladies ne sont pas encore connus.

La recherche se poursuit dans ce domaine afin de tirer le bénéfice maximum de cette substance. Et de pouvoir avancer en rhumatologie et en médecine générale.

  • Lopes Júnior, O. V., & Inácio, e A. M. (2013). Uso de glucosamina e condroitina no tratamento da osteoartrose: uma revisão da literatura. Revista Brasileira de Ortopedia. https://doi.org/10.1016/j.rbo.2012.09.007
  • Bährle-Rapp, M., & Bährle-Rapp, M. (2007). Acetyl Glucosamine. In Springer Lexikon Kosmetik und Körperpflege. https://doi.org/10.1007/978-3-540-71095-0_83
  • Eleotério, R. B., Pontes, K. C. S., Machado, J. P., Reis, E. C. C., Ferreira, P. S., Silva, M. B., … Borges, A. P. B. (2015). Chondroitin sulfate and glucosamine in the cartilage and subchondral bone repair of dogs – Histological findings. Arquivo Brasileiro de Medicina Veterinaria e Zootecnia. https://doi.org/10.1590/1678-7092