L’ostéo-arthrite et les douleurs au genou

3 septembre 2019
L'ostéo-arthrite déclenche un processus inflammatoire qui peut affecter la capacité de mouvement des genoux, en plus de la douleur. Un diagnostic ainsi qu'un traitement opportun peuvent aider à retarder sa progression.

L’ostéo-arthrite ou arthrose est une maladie systémique et dégénérative qui peut toucher n’importe quelle articulation du corps humain. Elle résulte souvent de l’usure des cartilages protecteurs qui se trouvent à l’extrémité des os. L’ostéo-arthrite provoque-t-elle des douleurs au genou ?

Bien qu’il existe plusieurs affections et lésions qui peuvent avoir une incidence sur les maladies de cette articulation, l’ostéo-arthrite est la pathologie chronique la plus fréquente. En effet, l’une des formes les plus communes de cette maladie est l’ostéo-arthrite du genou.

Son apparition s’observe généralement chez les personnes d’âge moyen et les personnes âgées. C’est l’une des principales causes de handicap. Toutefois, il existe diverses thérapies et traitements qui aident à surmonter la douleur même s’il n’y a pas de remède définitif pour traiter le processus progressif sous-jacent.

En quoi consiste l’ostéo-arthrite du genou et pourquoi entraîne-t-elle des douleurs ?

L'ostéo-arthrite du genou provoque des douleurs

Afin de comprendre pourquoi l’ostéo-arthrite provoque des douleurs au genou, il est important d’aborder le développement de cette pathologie sur l’articulation. Bien que n’importe quelle partie du corps puisse être affectée, un grand nombre de cas résultent de la détérioration des cartilages qui recouvrent les os faisant partie des genoux. 

Les cartilages articulaires sont des tissus mous et glissants qui ont pour fonction de couvrir, protéger et amortir les extrémités des os du genou. Par conséquent, lorsqu’ils sont usés ou endommagés, l’articulation perd sa capacité à fléchir et à bouger normalement.

D’autre part, étant donné qu’un processus inflammatoire est à l’origine du problème, cela déclenche des douleurs chroniques qui augmentent au fil du temps. Par conséquent, si la personne ne suit pas un traitement pour ralentir sa progression, avec le temps, ses mouvements seront limités et elle souffrira de symptômes plus sévères.

Lisez également : Causes des douleurs lombaires chroniques et solutions pour y remédier

Comment classer l’arthrose du genou ?

L’ostéo-arthrite entraîne des douleurs au genou selon son degré de développement. C’est pourquoi, lors de l’établissement d’un diagnostic, on prend en compte les 3 formes de classification de la maladie. Il est donc possible de souffrir des types suivants d’ostéo-arthrite du genou :

Ostéo-arthrite légère du genou

Les patients atteints de ce type d’ostéo-arthrite présentent seulement des gênes après avoir réalisé des efforts physiques importants. D’autre part, lors d’une simple radiographie du genou, il n’y a pas toujours d’altérations évidentes.

Ostéo-arthrite modérée du genou

Dans ce cas, on perçoit déjà des changements perceptibles lors d’une radiographie du genou. Les épisodes douloureux se manifestent après être resté longtemps debout ou suite à un exercice modéré. De même, les symptômes apparaissent et réapparaissent plusieurs fois dans l’année.

Découvrez également : Les mauvaises habitudes qui vous font mal au genou

Ostéo-arthrite sévère du genou

Lorsqu’elle a atteint un état de gravité, l’ostéo-arthrite entraîne des douleurs prolongées au genou. Même après un effort léger. En général, les patients ressentent une rigidité et une douleur lors des 20 premières minutes de la journée et les symptômes diminuent à mesure que les heures passent.

A ce stade, les épisodes d’épanchement articulaire avec le genou enflammé sont réguliers. Par conséquent, les moments douloureux sont plus fréquents et peuvent affecter la capacité de mouvement. Grâce à la radiographie, on peut observer des signes évidents de la détérioration du cartilage.

Personne souffrant de douleurs dans le genou dues à l'ostéo-arthrite

Symptômes de l’ostéo-arthrite du genou

Les symptômes d’un patient souffrant d’ostéo-arthrite peuvent varier en fonction de la dégénérescence du cartilage. Cependant, à un niveau général, les manifestations cliniques sont la douleur, l’inflammation et l’impuissance fonctionnelle. Ce dernier symptôme signifie l’incapacité de la personne à exécuter tous les degrés de mouvement du genou.

L’inflammation, qui est à la fois la raison pour laquelle l’ostéo-arthrite provoque des douleurs au genou, a lieu à cause d’un excès de liquide synovial à l’intérieur de l’articulation. Dès lors, en empêchant le soutien normal du membre inférieur affecté, cela limite ses mouvements et réduit la qualité de vie. En résumé, les symptômes peuvent comprendre :

  • Douleur qui augmente le matin et qui diminue suite à une période « d’échauffement » du genou
  • Sensation de rigidité après des moments inactifs
  • Douleurs prolongées après une flexion des genoux (par exemple, le fait de rester longtemps assis)
  • Douleur intense qui s’amplifie avec le mouvement

 

Pourquoi est-il important de recevoir un diagnostic opportun ?

Il est extrêmement important de prendre en compte le fait que tous les types d’ostéo-arthrite s’aggravent avec le temps. Par conséquent, plus le diagnostic est rapide, meilleurs sont le pronostic et les résultats du traitement. Le médecin peut recommander une série de radiographies afin de confirmer la maladie.

Grâce à ces examens, il est possible de vérifier l’importance des lésions du cartilage et de voir si l’espace articulaire qui sépare les os du genou a diminué. Une fois que le niveau de développement a été analysé, le spécialiste peut suggérer :

  • Changements dans le mode de vie (alimentation et activité physique à faible impact)
  • Exercices avec le physiothérapeute
  • Perte de poids en cas de surpoids ou d’obésité
  • Prescription de médicaments analgésiques et anti-inflammatoires
  • Chirurgie (arthroscopie ou remplacement de l’articulation, uniquement dans les cas graves)

Finalement, la raison pour laquelle l’ostéo-arthrite provoque des douleurs au genou est le processus inflammatoire qui résulte de l’usure du cartilage articulaire. Etant donné qu’il s’agit d’une maladie progressive, il est fondamental d’avoir accès au traitement le plus tôt possible.

 

  • Escarpanter Buliés, J. C., Valdés Díaz, O., Sánchez Rauder, R., López Valdés, Y., & López García, C. (1997). Resultados terapéuticos en la osteoartritis de la rodilla con infiltraciones de ozono. Revista Cubana de Investigaciones Biomédicas, 16(2), 124-132.
  • López, A. A., Morote, C. C., & Lorenzo, Y. G. (2004). Tratamiento quirúrgico de la osteoartritis de rodilla. Rev Cubana Ortop Traumatol, 18(1), 53-9.
  • Solis Cartas, U., de Armas Hernandez, A., & Armando, B. C. (2014). Osteoartritis. Características sociodemográficas. Revista Cubana de Reumatología, 16(2), 97-103.