Grippe intestinale : symptômes, traitement et alimentation

La grippe intestinale est due à une infection par certains virus. En plus de provoquer des maux de tête, de la fièvre et une fatigue intense, elle cause des vomissements, des diarrhées ainsi qu'un inconfort gastrique. Comment la combattre ?
Grippe intestinale : symptômes, traitement et alimentation

Dernière mise à jour : 17 juin, 2021

La grippe intestinale est une infection virale qui peut affecter tout le monde. Elle est responsable de douleurs au ventre qui s’accompagnent généralement de diarrhées et de vomissements. Dans la plupart des cas, elle guérit spontanément et il est nécessaire de traiter uniquement les symptômes qu’elle occasionne.

Cependant, certaines personnes sont plus à risque. Il existe également des situations qui peuvent générer des complications et nécessiter une surveillance médicale. Nous vous en disons davantage sur cette infection.

Qu’est-ce que la grippe intestinale ?

La grippe intestinale, également connue sous le nom de gastroentérite virale, est une inflammation de l’estomac et des intestins produite par un virusIl existe de nombreux types de virus capables de causer cette infection. Parmi les plus importants, nous pouvons citer par exemple :

  • Rotavirus : ce virus est la cause la plus fréquente de grippe intestinale chez les enfants.
  • Norovirus : il cause la plupart des infections intestinales chez les adultes.
  • Adénovirusil est responsable, principalement, de la grippe intestinale chez les enfants de moins de deux ans. Ce virus produit généralement des symptômes plus longs que les autres.
Une femme allongée souffrant de maux de ventre.

“La grippe intestinale est la conséquence de plusieurs types de virus. De plus, c’est une infection extrêmement contagieuse.”

Elle se transmet de personne en personne. Le virus peut se trouver dans les selles et les vomissures des personnes infectées. Par exemple, si cette personne va aux toilettes et y laisse une trace de virus par le biais de ses mains, elle peut le transmettre à la personne suivante.

Par conséquent, pour prévenir la propagation, une hygiène adéquate des mains est fondamentale. Il est également conseillé de ne pas partager les couverts, les serviettes et autres articles personnels avec les personnes infectées.

Quels sont les symptômes de la grippe intestinale ?

Comme son nom l’indique, la grippe intestinale est une infection qui produit des symptômes similaires à n’importe quelle grippe. Il s’agit de la fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, fatigue, etc. Par ailleurs, d’autres symptômes plus spécifiques au système digestif apparaissent :

  • Nausées.
  • Vomissements.
  • Diarrhées liquides.
  • Coliques.
  • Inconfort gastrique.

La déshydratation est la complication la plus importante de cette affection. Elle peut survenir en cas de diarrhée et de vomissements sans apport suffisant en eau. Il faut donc rester vigilant face à l’apparition de certains symptômes qui indiqueraient une déshydratation sévère, comme :

  • Vertiges.
  • Somnolence.
  • Sensation de soif.
  • Diminution du nombre et de la quantité des mictions.

La durée des symptômes varie en fonction du type de virus ainsi que de la personne qu’il infecte. De manière générale, ils sont présents pendant 3 à 7 jours.

Qui est concerné ?

Comme nous l’avons mentionné, la grippe intestinale peut toucher tout le monde. Même si, selon la tranche d’âge l’un ou l’autre virus sera plus fréquent, toute la population ne présente pas le même risque de complications.

Les groupes les plus vulnérables sont les enfants, les personnes âgées ainsi que les individus souffrant d’une dépression du système immunitaireChez ces patients, les symptômes peuvent être plus sévères et durer plus longtemps par rapport à un adulte en bonne santé. Pour cette raison, une surveillance étroite est nécessaire, voire parfois une hospitalisation.

D’autre part, la saison de l’année influence également l’incidence de la grippe. En été, avec les températures élevées, la tendance à la déshydratation est plus importante.

Traitement

Une femme qui boit un verre d'eau.

“Une partie du traitement de la grippe intestinale consiste à éviter la déshydratation. C’est pourquoi, il est fortement conseillé de boire beaucoup d’eau ainsi que des boissons adaptées.”

La grippe intestinale n’a pas de traitement spécifique. En effet, le virus finit par quitter l’organisme et les symptômes disparaissent spontanément au bout de quelques jours.

Par contre, il est possible de traiter les symptômes généraux tels que la fièvre ou les douleurs musculaires avec des analgésiques et antipyrétiques communs. Cependant, l’essentiel est de prévenir d’éventuelles complications, notamment la déshydratation. Il est effectivement vital de maintenir la personne malade bien hydratée.

Alimentation en cas de grippe intestinale

  • Il est préférable de baser le régime alimentaire sur des aliments riches en eau comme les soupes, les bouillons, les jus, etc.
  • Si cela est nécessaire, la personne devra recevoir un apport supplémentaire en eau et en sucre avec un sérum oral ou des boissons pour sportifs. La prise régulière de petites gorgées est importante. Surtout après une diarrhée ou vomissure.
  • Il faut éviter les aliments gras ou sucrés ainsi que les aliments riches en fibres.
  • Ne pas consommer d’alcool, de caféine et de boissons gazeuses.

Au fur et à mesure que les symptômes disparaissent, tous les aliments doivent être progressivement réintroduits dans le régime alimentaire.

En conclusion, la grippe intestinale est généralement une maladie bénigne qui se résout normalement en quelques jours sans conséquences majeures. Néanmoins, il est primordial de surveiller l’état général de la personne et d’être attentif à tout signe d’alerte nécessitant un contrôle médical.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les différences entre virus et bactéries
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Les différences entre virus et bactéries

Les virus comme les bactéries sont des microorganismes qui peuvent provoquer des infections et des dégâts dans notre corps. Apprenez à les différen...



  • Chow CM, Leung AK, Hon KL. Acute gastroenteritis: from guidelines to real life. Clin Exp Gastroenterol. 2010;3:97–112. doi:10.2147/ceg.s6554
  • Gastroenteritis viral (gripe estomacal): MedlinePlus enciclopedia médica. (n.d.). Retrieved February 5, 2020, from https://medlineplus.gov/spanish/ency/article/000252.htm
  • Gripe intestinal: síntomas, duración y dieta recomendada | VIU. (n.d.). Retrieved February 5, 2020, from https://www.universidadviu.es/gripe-intestinal/
  • Stuempfig ND, Seroy J. Viral Gastroenteritis. [Updated 2019 Jun 17]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK518995/
  • Oude Munnink BB, van der Hoek L. Viruses Causing Gastroenteritis: The Known, The New and Those Beyond. Viruses. 2016;8(2):42. Published 2016 Feb 8. doi:10.3390/v8020042