Homeschooling ou école à domicile : ce qu'il faut savoir

Le homeschooling ou école à domicile a à la fois des partisans et des détracteurs. Certains pensent que c'est une alternative efficace pour former de meilleures personnes. D'autres pensent que cette tendance peut devenir une "bulle" face à la réalité. Qui a raison ?
Homeschooling ou école à domicile : ce qu'il faut savoir
Elena Sanz

Relu et approuvé par la psychologue Elena Sanz.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 29 octobre, 2022

Le homeschooling ou école à domicile est une nouvelle tendance qui, comme son nom l’indique, a à voir avec l’éducation des enfants à la maison. Il s’agit d’une alternative à peine naissante, qui se heurte encore à des obstacles juridiques pour devenir une réalité.

Cette tendance est née aux États-Unis dans les années 70. Elle a été promue par le pédagogue et écrivain John Holt, qui s’interrogeait sur l’efficacité de l’école traditionnelle. La tendance à l’école à domicile s’est ensuite étendue à l’Europe et à d’autres pays.

Avec la crise de 2020 sur la planète, les prémisses de l’école à domicile ont pris de la force. Bien qu’il ne s’agisse pas actuellement d’une position majoritaire, tout indique qu’il s’agit d’un mouvement qui ne cessera de croître.

Homeschooling ou école à la maison : qu’est-ce que c’est ?

5 conseils pour organiser un lieu d'étude.

Le homeschooling ou l’école à domicile est une option éducative dans laquelle certaines personnes décident d’éduquer leurs enfants à la maison, en dehors du système éducatif traditionnel. Les parents utilisent leur propre méthodologie et pédagogie, et conçoivent leur propre programme.

Ce mouvement trouve son origine, notamment, dans des enjeux moraux et religieux. Certaines familles de confessions spécifiques, ou avec des croyances particulières, considéraient que l’école traditionnelle ne promouvait pas les valeurs de leur famille ou de leur communauté. Pour cette raison, elles ont obtenu par voie légale le droit d’éduquer leurs enfants à la maison.

Beaucoup de défenseurs de ce courant pensent que l’âge indiqué pour que le mineur entre à l’école est de 16 ans. À cet âge-là, les jeunes ont déjà reçu quelques bases chez eux qui, de l’avis de ceux qui optent pour cette alternative, leur donne plus de critères pour filtrer la réalité.

Il n’existe aucun moyen spécifique de mettre en œuvre le homeschooling ou l’école à domicile. Les parents décident librement comment ils vont transmettre les enseignements. Certains optent pour un entraînement totalement adapté aux intérêts et rythmes de l’enfant ; d’autres, pour une éducation plus standardisée.

Caractéristiques et avantages

L’école à domicile est, en fin de compte, un engagement envers l’éducation personnalisée. En général, elle favorise l’autonomie des enfants dans leur processus de formation et cherche à ce que les mineurs soient attentifs à leurs motivations intrinsèques dans l’apprentissage.

C’est une alternative qui cherche à mettre davantage l’accent sur les valeurs. L’objectif n’est pas seulement de stimuler les fonctions cognitives, mais aussi de former de bonnes personnes. Les promoteurs de ce courant assurent que plus d’amour pour la connaissance est également développé.

D’autre part, les homeschoolers ou étudiants qui optent pour l’école à domicile parviennent à se rapprocher de leur famille. Dans de nombreux cas, il s’agit d’un apprentissage conjoint qui profite à l’ensemble du noyau familial. Bien sûr, cela demande un grand dévouement de la part des parents.



[/atomik -lu-aussi ]

Comment mettre en pratique le homeschooling ?

Pour les parents, l’école à la maison est un grand défi. Ils doivent organiser les choses de manière à ce que la vie à la maison n’affecte pas l’apprentissage et vice versa. La plus grande difficulté est de créer les conditions idéales pour que le processus soit réellement efficace. Les aspects qui doivent être pris en compte pour mettre en œuvre cette modalité éducative sont les suivants.

Créer une routine

Les routines apportent de l’ordre, mais aussi de la sécurité et de la confiance. Il est très important d’établir des habitudes quotidiennes et de structurer le temps en fonction des activités qui doivent être réalisées. Parmi les actions qui facilitent le homeschooling, figurent les suivantes :

  • Créez un calendrier hebdomadaire visible et clair pour les enfants.
  • Essayez de vous connecter au calendrier scolaire habituel de la ville ou du pays, dans la mesure du possible.
  • Planifiez toute l’année scolaire depuis le début.
  • Allouez des moments précis pour le repos.

Il est important de noter que certaines familles choisiront de ne pas avoir de routines ou de les rendre très flexibles. Cela est tout à fait valable, tant que le but de ne pas introduire d’habitudes stables est clair.



[/atomik -lu-aussi ]

Structurer l’apprentissage

Quelle que soit la méthodologie adoptée, il est indiqué de planifier les leçons et de les enseigner en suivant certains critères pédagogiques. Idéalement, cela devrait être adapté aux besoins, aux possibilités et aux intérêts des enfants.

Proposer un contenu divertissant

Le plus conseillé est de trouver les moyens de rendre le contenu intéressant et amusant pour l’enfant. L’école à domicile se prête à une plus grande richesse, puisqu’il n’est pas soumis à la difficulté de devoir s’occuper d’un grand nombre d’élèves différents, comme c’est le cas à l’école.

Faire preuve d’une bonne organisation

L’une des clés du homeschooling se trouve dans l’organisation. S’il n’y a pas assez d’ordre, tant dans les idées que dans les méthodes et dans le développement des activités, il y a un risque que les enfants se sentent confus ou ne profitent pas des enseignements. De plus, ils pourraient être démotivés.

Le cursus

École à la maison.
L’éducation à la maison pose de grands défis aux parents, qui doivent concilier leur vie de famille avec leur éducation.

Ainsi, l’un des aspects cruciaux du homeschooling est ce que les enfants vont apprendre et dans quel ordre. Vous devez préparer un programme. Cela comprend le contenu de l’apprentissage, la méthodologie, les objectifs dans le développement des capacités et des compétences et l’évaluation du processus.

Lors de la création du programme, vous devez prendre en compte les aspects suivants :

  • Objectifs. Il doit y avoir un objectif général d’enseignement, ainsi que des objectifs spécifiques pour chaque matière qui sera enseignée. Il s’agit de répondre à la question : qu’attend-on de l’enfant ?
  • Sujets. Il est nécessaire de définir les matières à enseigner. La meilleure chose est qu’elles correspondent, au moins de manière fondamentale, à ce que les autres enfants apprennent à l’école traditionnelle.
  • Subdivision des sujets. Chaque sujet a un contenu. Il convient de les spécifier et de les ordonner par ordre de complexité, du plus simple au plus complexe.
  • Cycles. Les contenus sont organisés par cycles, c’est-à-dire qu’un début et une fin leur sont établis. Par quel contenu le cycle commence-t-il et par lequel se termine-t-il ?
  • Outils et matériaux. Il s’agit de déterminer les livres, vidéos, jeux et autres activités qui serviront à transmettre les apprentissages.
  • Plan d’évaluation. Il est nécessaire d’évaluer périodiquement les apprentissages pour vérifier si les objectifs ont été atteints ou non.

Malgré tout, il faut dire que le doute subsiste quant à l’accès à des espaces comme les laboratoires, difficilement aménageables à domicile.

Évaluez si le homeschooling est une bonne option pour vous

Le homeschooling ou école à domicile est une approche controversée qui n’est pas réglementée dans la plupart des pays. De nombreux experts pensent que priver l’enfant d’interaction avec ses pairs à l’école pourrait être contre-productif pour son développement psychosocial.

Une alternative au homeschooling est un type déduction que l’on pourrait qualifier d’ “hybride”. Il s’agirait de combiner l’école à la maison avec l’école dans un établissement scolaire. C’est une perspective plus flexible qui permet de tirer le meilleur parti de chaque option.



  • Zúñiga Meléndez, A., Leiton de Sulia, R., & Naranjo Rodríguez, J. A. (2014). Del sistema educativo tradicional hacia la formación por competencias: Una mirada a los procesos de enseñanza aprendizaje de las ciencias en la educación secundaria de Mendoza Argentina y San José de Costa Rica.
  • Pérez Guerrero, J., & Ahedo Ruiz, J. (2020). La educación personalizada según García Hoz. Revista complutense de educación.
  • Avalos-Obregón, M. L., Avalos-Obregón, M. D., & del Pozo, F. C. (2018). Homeschooling una alternativa en educación. Polo del conocimiento, 3(10), 205-222.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.