Injection de dupilumab : ce que vous devez savoir sur ce traitement de l'eczéma

L'anticorps monoclonal dupilumab est utilisé dans le traitement de l'eczéma lorsque aucune autre option thérapeutique n'améliore cette condition. Comment fonctionne-t-il ?
Injection de dupilumab : ce que vous devez savoir sur ce traitement de l'eczéma
Maryel Alvarado Nieto

Rédigé et vérifié par le médecin Maryel Alvarado Nieto.

Dernière mise à jour : 19 janvier, 2023

L’injection de dupilumab est l’une des options de traitement disponibles pour l’eczéma. Cette affection englobe plusieurs affections cutanées, telles que la dermatite atopique, qui survient chez jusqu’à 25 % des enfants et 10 % des adultes.

Bien que ses causes fassent encore l’objet d’investigations, il a été déterminé qu’elle a une composante immunitaire. Par conséquent, sa gestion avec des traitements conventionnels est parfois difficile.

Nous vous expliquons en quoi consiste ce médicament injectable, comment il fonctionne et quels sont ses éventuels effets indésirables. Poursuivez donc votre lecture !

A propos de l’eczéma…

L’eczéma est une inflammation chronique de la peau qui se caractérise par une altération de sa fonction barrière. Cette situation entraîne l’apparition de plaques rouges et squameuses qui génèrent de fortes démangeaisons et même des douleurs.

Sans intervention opportune et adéquate, elle conduit à l’anxiété, à l’insomnie et à la dépression. Elle affecte donc la qualité de vie de ceux qui en souffrent.

Il est important de noter que la distribution et la forme des lésions varient avec l’âge.

Qu’est-ce que l’injection de dupilumab ?

Le dupilumab est un anticorps monoclonal humain, obtenu à l’aide de la technologie de l’ADN recombinant. Le processus conduit à la production d’un seul type d’anticorps, destiné à bloquer un récepteur cellulaire responsable du déclenchement de la réponse inflammatoire dans l’atopie.

Ainsi, l’injection de dupilumab ne permet pas à deux molécules – appelées interleukines (IL-4 et IL-13) – de se lier audit récepteur. Le résultat de cette action est que les signaux nécessaires au système immunitaire pour activer une cascade inflammatoire ne peuvent pas être générés.

Cependant, comme le mécanisme qui cause l’eczéma n’est pas entièrement compris, ce médicament ne peut être proposé comme une thérapie parfaite. Ainsi, malgré son approbation, d’autres études sont nécessaires pour mieux comprendre à la fois le médicament et la maladie.

Qu'est-ce que l'injection de dupilumab ?
L’injection de dupilumab s’est avérée efficace dans le traitement de l’eczéma.



[/atomik -lu-aussi ]

Les conditions dans lesquelles elle est utile

Cet anticorps monoclonal est la première thérapie biologique approuvée pour traiter la dermatite atopique. Cependant, son utilisation n’est indiquée que chez les patients atteints d’affections modérées à sévères, chez qui l’utilisation d’agents topiques conventionnels – les corticostéroïdes ou les inhibiteurs de la calcineurine – n’a pas été efficace.

Le dupilumab peut être prescrit chez un petit groupe de personnes chez qui ces traitements sont contre-indiqués.

D’autre part, l’injection de dupilumab s’est avérée utile dans la gestion de l’asthme. Des études suggèrent qu’elle peut améliorer la fonction pulmonaire et diminuer la gravité des exacerbations.

Elle peut également être utilisée chez les patients présentant des polypes nasaux, dont la prise en charge par des stéroïdes locaux est infructueuse. En revanche, d’autres indications du médicament, telles que l’œsophagite à éosinophiles, sont toujours à l’étude.

Comment l’injection de dupilumab est-elle utilisée ?

Le médicament est vendu sous la dénomination commerciale « Dupixent® » et se présente sous la forme d’une seringue préremplie d’une dose unique de 300 mg. Sa voie d’administration se fait par une injection sous-cutanée, qui peut être appliquée dans la cuisse, le bras ou l’abdomen.

Le schéma posologique recommandé pour les adultes consiste en une dose initiale de 600 mg, c’est-à-dire deux injections à deux sites différents, suivies de doses de 300 mg toutes les deux semaines.

La durée du traitement doit être prolongée, bien que cela soit stipulé par le médecin traitant. Ses effets sont observés après quelques semaines, et ses concentrations stables sont enregistrées 16 semaines après son apparition.

Ce traitement n’est donc pas indiqué chez les patients présentant des exacerbations aiguës sévères nécessitant une prise en charge rapide des lésions.

Recommandations générales

Il est important de varier la zone d’injection, afin d’éviter l’apparition de complications locales. L’utilisation d’émollients et la prévention des déclencheurs de poussées sont utiles pour améliorer les conditions cutanées et réduire les exacerbations.

D’autre part, les concentrations de ce médicament doivent être réduites en cas de prise de poids. Il n’est pas recommandé d’augmenter la dose chez les patients en surpoids ou obèses.

Injection de dupilumab : seule ou associée à d’autres médicaments ?

Les études réalisées avec Dupixent® ont porté à la fois sur son utilisation en tant que médicament isolé (monothérapie) et sur son administration associée à d’autres médicaments, notamment des stéroïdes topiques.

La conclusion de ces investigations montre un avantage à la combinaison des deux traitements, puisqu’une amélioration des lésions et des symptômes les plus gênants, tels que le prurit (démangeaisons), a été obtenue.

Les effets indésirables de l’injection de dupilumab

À ce jour, les informations disponibles sur le dupilumab dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère n’enregistrent pas une incidence élevée d’effets indésirables graves.

Pour cette raison, son utilisation est actuellement considérée comme sûre et bien tolérée par les patients. Malgré cela, le médicament a des effets indésirables :

  • Réactions au site d’inoculation
  • Mal de tête
  • Conjonctivite
  • Rhinopharyngite
  • Exacerbations d’eczéma
  • Infections de la peau et des tissus mous
  • Réactions d’hypersensibilité, y compris maladie sérique

En présence de symptômes oculaires, il est important d’évaluer et de traiter le patient de manière appropriée. Si nécessaire, ils doivent être référés à un spécialiste, car le mécanisme par lequel l’anticorps monoclonal provoque cette affection n’est pas connu.

Une surveillance à long terme est également souhaitable. Et ce. afin de détecter les effets indésirables qui pourraient passer inaperçus et les autres qui découlent de son utilisation prolongée.

L’idée est d’améliorer les connaissances sur la sécurité et la tolérance du dupilumab.

Les contre-indications

En raison de la méconnaissance du risque du dupilumab pendant la grossesse, son utilisation est contre-indiquée à ce stade. L’utilisation simultanée avec des vaccins à virus vivants n’est pas non plus recommandée. Si une immunisation avec ce type de produit biologique est nécessaire, le dupilumab ne doit pas être utilisé.

Pour l’instant, aucun effet sur l’immunité produite par d’autres types de vaccins n’a été détecté. Par conséquent, il peut être administré chez des patients sous régime d’injection de Dupixent®.

Existe-t-il d’autres options thérapeutiques pour la prise en charge de l’eczéma ?

Parmi les alternatives pour traiter la dermatite atopique qui ne répond pas aux médicaments topiques, figurent les immunosuppresseurs. Les plus marquants sont les suivants :

  • Ciclosporine
  • Azathioprine
  • Méthotrexate
  • Mycophénolate mofétil

Cependant, ces médicaments ont un niveau élevé de toxicité. Par conséquent, il est déconseillé de les utiliser pendant une longue période.

De plus, l’indication des immunosuppresseurs comporte un risque infectieux élevé, car leur effet diminue la capacité de la réponse immunitaire. En fait, certains de ces médicaments ne sont pas approuvés pour traiter la dermatite atopique.

Bras qui démange.
Le choix de l’injection de dupilumab comme traitement pour l’eczéma revient au médecin traitant.



[/atomik -lu-aussi ]

Conservation et précautions

Le dupilumab doit être conservé au réfrigérateur, à l’abri du soleil. La température recommandée pour sa conservation varie entre 2 et 8°C, mais il peut être conservé à température ambiante pendant deux semaines.

L’utilisation de ce médicament chez les enfants a montré un résultat similaire à celui chez les adultes, mais il est nécessaire d’ajuster la dose. De plus, la recherche chez les patients pédiatriques est rare et devrait être élargie.

Enfin, étant un anticorps monoclonal, c’est un médicament dont l’utilisation nécessite une extrême prudence. La prescription implique la stricte surveillance d’un médecin expérimenté.

Il convient de garder à l’esprit que son introduction sur le marché en tant que traitement de l’eczéma est récente, et que d’autres études sont donc nécessaires.

Cela pourrait vous intéresser ...
Tout ce que vous devez savoir sur l’eczéma
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Tout ce que vous devez savoir sur l’eczéma

Il existe une grande variété de types d'eczéma. Chacun d'eux dépend de causes différentes, pouvant apparaître sous différentes formes.



  • Nemeth V, Evans J. Eczema. [Updated 2022 Aug 8]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK538209/
  • Gade A, Ghani H, Rubenstein R. Dupilumab. [Updated 2022 Oct 2]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK585114/
  • Tameez Ud Din A, Malik I, Arshad D, Tameez Ud Din A. Dupilumab for Atopic Dermatitis: The Silver Bullet We Have Been Searching for? Cureus. 2020 Apr 6;12(4):e7565. doi: 10.7759/cureus.7565. PMID: 32382467; PMCID: PMC7202577.
  • Shirley, M.; Dupilumab: First Global Approval; Drugs 77: 1115 – 1121; 2017.
  • Seegräber, M.; Srour, J.; Walter, A.; Knop, M.; Wollenberg, A.; Dupilumab for Ttreatment of Atopic Dermatitis; Expert Review of Clinical Pharmacology; 2018.
  • Beck, L.; Thaçi, D.; Hamilton, J.; Graham, N.; Bieber, T.; Rocklin, R.; Ming, J.; Ren, H.; Kao, R.; Simpson, E.; Ardeleanu, M.; Weinstein, S.; Pirozzi, G.; Guttman-Yassky, E.; Suárez-Fariñas, M.; Hager, M.; Stahl, N.; Yancopoulos, G.; Radin, A.; Dupilumab Treatment in Adults with Moderate-to-Severe Dermatitis; The New England Journal of Medicine; 371: 130 – 139; 2014.
  • Bieber, T.; Simpson, E.; Silverberg, J.; Thaçi, D.; Paul, C.; Pink, A.; Kataoka, Y.; Chu, C.; DiBonaventura, M.; Rojo, R.; Antinew, J.; Ionita, I.; Abrocitinib versus Placebo or Dupilumab for Atopic Dermatitis; The New England Journal of Medicine; 384: 1101 – 1112; 2021.
  • Dellon ES, Rothenberg ME, Collins MH, Hirano I, Chehade M, Bredenoord AJ, Lucendo AJ, Spergel JM, Aceves S, Sun X, Kosloski MP, Kamal MA, Hamilton JD, Beazley B, McCann E, Patel K, Mannent LP, Laws E, Akinlade B, Amin N, Lim WK, Wipperman MF, Ruddy M, Patel N, Weinreich DR, Yancopoulos GD, Shumel B, Maloney J, Giannelou A, Shabbir A. Dupilumab in Adults and Adolescents with Eosinophilic Esophagitis. N Engl J Med. 2022 Dec 22;387(25):2317-2330. doi: 10.1056/NEJMoa2205982. PMID: 36546624.
  • Gooderham, M.; Hong, C.; Eshtiaghi, P.; Papp, K.; Dupilumab: A Review of Its Use in the Treatment of Atopic Dermatitis; Journal of American Academy of Dermatology; 78 (3); Supplement 1: S28 – S36; 2018.
  • D’Ippolito D, Pisano M. Dupilumab (Dupixent): An Interleukin-4 Receptor Antagonist for Atopic Dermatitis. P T. 2018 Sep;43(9):532-535. PMID: 30186024; PMCID: PMC6110636.
  • García, A.; Anticuerpos Monoclonales. Aspectos Básicos; Neurología; 26 (Issue 5): 301 – 306; 2011.
  • Paller AS, Simpson EL, Siegfried EC, Cork MJ, Wollenberg A, Arkwright PD, Soong W, Gonzalez ME, Schneider LC, Sidbury R, Lockshin B, Meltzer S, Wang Z, Mannent LP, Amin N, Sun Y, Laws E, Akinlade B, Dillon M, Kosloski MP, Kamal MA, Dubost-Brama A, Patel N, Weinreich DM, Yancopoulos GD, O’Malley JT, Bansal A; participating investigators. Dupilumab in children aged 6 months to younger than 6 years with uncontrolled atopic dermatitis: a randomised, double-blind, placebo-controlled, phase 3 trial. Lancet. 2022 Sep 17;400(10356):908-919. doi: 10.1016/S0140-6736(22)01539-2. PMID: 36116481.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.