Inuline : qu'est-ce que c'est, bénéfices et effets secondaires

Si vous allez consommer de l'inuline, vous devez le faire avec les quantités adéquates. Ce n'est que de cette façon que vous pourrez tirer profit de tous ses bénéfices. Nous allons vous expliquer comment faire.
Inuline : qu'est-ce que c'est, bénéfices et effets secondaires

Dernière mise à jour : 11 mai, 2021

Les fibres sont un composant primordial dans la majorité des régimes sains. L’inuline fait partie de ces dernières. Elle se constitue d’un mélange de grands et de petits glucides, parmi lesquels le fructose est le sucre principal. C’est pour cela qu’on lui donne aussi le nom de fructane. 

Sa capacité à absorber l’eau la classe dans les fibres solubles, qui apportent une valeur calorique minimale (à peine 1,5 calories pour chaque gramme). Elle a des propriétés spéciales pour la santé et selon Kaur et Gupta, son comportement face à d’autres ingrédients amplifie son application dans l’industrie des aliments.

Où trouve-t-on ce type de fibre ? Quels sont ses bénéfices et à quoi devons-nous faire attention quand nous la consommons ? C’est ce que nous verrons dans cet article.

Sources d’inuline

La revue ALAN a publié que plus de 36 000 espèces de plantes contenaient de l’inuline, mais on ne la trouve en quantités suffisantes que dans certains aliments.

Parmi les plantes qui produisent le plus de fructanes, nous retrouvons celles de la famille Liliaceae, comme l’ail, l’oignon, les asperges et l’ail-poireau, et la famille Compositae, dans des racines et tubercules comme la chicorée, le topinambour et la poire de terre. Une révision montre les valeurs d’inuline en grammes pour 100 grammes d’aliment déshydraté :

  • Topinambour : 89 %.
  • Chicorée : 79 %.
  • Racine de Dahlia : 59 %.
  • Oignon : 48 %.
  • Ail-poireau : 37 %.
  • Ail : 29 %.
  • Poire de terre : 27 %.
  • Asperges : 4 %.
  • Banane : 2 %.
  • Seigle : 1 %.

Les racines de chicorée sont la source la plus commune pour extraire de l’inuline et on la retrouve dans beaucoup de régions du monde, en Europe centrale et du Nord, en Chine, en Afrique, en Amérique du Sud et en Inde. Des aliments plus communs, comme l’oignon et l’ail, la contiennent dans des proportions modérées.

L’inuline peut s’ingérer de façon naturelle ou sous forme de supplément, cette dernière étant une manière rapide et efficace de se l’administrer dans l’organisme. Néanmoins, la dose doit être recommandée par un professionnel de santé.

Quels sont les bénéfices de l’inuline ?

On a pu étudier plusieurs bénéfices qu’apportait l’inuline, non seulement au niveau de la santé mais aussi au niveau de l’industrie des aliments. Étudions ces propriétés.

Le microbiote intestinal.

Comme d’autres fibres, l’inuline stimule la croissance saine des micro-organismes du microbiote intestinal.

Un prébiotique reconnu

L’un des bénéfices les plus reconnus de l’inuline est son effet prébiotique. En d’autres termes, on peut l’utiliser comme substrat ou aliment pour permettre la croissance de bactéries bénéfiques au niveau intestinal. Ces bactéries affrontent les agents pathogènes qui causent des maladies.

Des chercheurs ont souligné, à travers des essais en laboratoire et sur des humains, que l’inuline était capable de favoriser la croissance des bifidobacterium et des lactobacilles, en diminuant les Clostridium.

La revue Vitae révèle les bénéfices des probiotiques. Par exemple, ils facilitent la digestion du lactose et protègent contre la diarrhée, le côlon irritable et l’inflammation intestinale. Ils préviennent aussi les infections urogénitales et développent la barrière de défense de l’intestin.

L’inuline contrôle les lipides sanguins

Un essai clinique a été réalisé au Chili sur 12 patients obèses avec des lipides élevés. On leur a administré 7 grammes d’inuline en tant que source de fibres par jour. Après plusieurs mois de consommation, on a conclu que l’inuline avait réussi à faire baisser le cholestérol total, le cholestérol LDL et les triglycérides.

D’autres études sur des humains ont aussi montré les effets bénéfiques de l’inuline sur le profil de lipides sanguins. Dans certains cas, on a seulement trouvé une réduction des triglycérides, tandis qu’une étude n’a démontré aucun effet sur des patients obèses atteints d’un diabète de type 2.

En ce qui concerne la dose, les évidences signalent qu’une ingestion de 6 à 12 grammes d’inuline par jour pendant 2 ou 3 mois mène à des réductions importantes dans le cholestérol sérique. Il semblerait qu’elle stimule l’excrétion de cholestérol par les selles.

Contrôle du poids

Certaines études relient l’inuline à la modification des signaux de l’hormone ghréline, liée à l’appétit. Même si les études révisées ne sont pas suffisantes pour l’affirmer, on sait qu’elle augmente la satiété de certaines préparations.

En renforçant la sensation de faim, l’ingestion calorique se réduit. Des études ont démontré que l’on pouvait perdre entre 1 à 6 kilos pendant 12 à 18 semaines en ajoutant de l’inuline en poudre à l’alimentation. Par ailleurs, elle réduit l’accumulation de graisse dans le foie et le tissu musculaire.

L’inuline aide à réguler le sucre dans le sang

L’insuline est l’hormone qui contrôle les niveaux de sucre dans le sang. Elle emmène le glucose du flux sanguin vers les muscles et le foie, pour qu’il soit métabolisé à l’intérieur de ces cellules.

L’inule, comme d’autres fibres solubles, peut améliorer les niveaux de sucre dans le sang car elle augmente la sensibilité à l’insuline et la vitesse d’absorption des sucres par les cellules.

Elle améliore l’absorption de calcium et de magnésium

Certains chercheurs ont trouvé des effets positifs dans le contenu et la densité des os d’animaux de laboratoire qui consommaient de l’inuline car celle-ci avait augmenté l’absorption de calcium.

Chez des patients adolescents, il a fallu 8 grammes d’inuline pendant 8 semaines pour noter des résultats positifs. Dans la revue Journal of Nutrition, on signale que l’inuline a aussi favorisé l’absorption de magnésium.

Substitut de graisse

Dans l’industrie, l’inuline est un excellent liant et gélifiant utilisé pour remplacer la graisse dans les aliments light. Quand l’inuline à chaîne longue se dilue dans l’eau ou le lait, elle forme de très petits cristaux qui s’unissent entre eux pour aboutir à une texture crémeuse.

Substitut de sucre

L’inuline peut s’utiliser comme un bon substitut du sucre, et surtout celle à chaîne courte car elle présente une saveur sucrée et des propriétés similaires. Quand on remplace 50 % du sucre par de l’inuline pour élaborer des muffins, les résultats au niveau de la saveur sont très convaincants.

Elle modifie la texture

L’inuline modifie la dureté des aliments, en l’augmentant selon la concentration que l’on utilise. Des chercheurs ont pu voir, en mélangeant de l’inuline à de la mortadelle, que la dureté s’était améliorée en n’en utilisant que 2,5 % de la formule.

Les produits lights au supermarché.

Dans l’industrie des aliments, l’inuline remplace les sucres et les graisses pour créer des produits avec l’étiquette light.

Quels sont les effets secondaires de l’inuline ?

Les propriétés de l’inuline doivent se maintenir en faisant attention à la quantité ingérée. Quand sa consommation est supérieure à 7/10 grammes par jour, elle peut causer les problèmes suivants :

  • Mal-être digestif avec une sensation de distension abdominale et de ventre plein.
  • Flatulences et accumulation de gaz.

C’est pour cela qu’il est recommandé de commencer par 2 à 3 grammes par jour les 15 premiers jours. Ensuite, il faut augmenter graduellement de 1 à 2 grammes par semaine. Le but est de parvenir à une consommation de 10 grammes par jour.

Les personnes qui ont un régime pauvre en glucides de chaîne courte ou FODMAP, comme les fructanes ou les oligosaccharides, doivent éviter la consommation d’inuline.

Souvenez-vous qu’elle procure d’importants bénéfices, surtout au niveau du système digestif. Il est crucial de ne pas trop en prendre car, comme tout nutriment, elle a une limite. Vous devez donc consulter votre médecin si vous voulez la consommer sous forme de supplément.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que se passe-t-il dans le corps après un excès de fibres ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Que se passe-t-il dans le corps après un excès de fibres ?

Un excès de fibres peut entraîner certaines complications dans le corps, même s'il s'agit d'une substance qui est presque toujours bénéfique.



  • Madrigal Lorena, Sangronis Elba. La inulina y derivados como ingredientes claves en alimentos funcionales. ALAN  [Internet]. 2007  Dic [citado  2021  Mar  13] ;  57( 4 ): 387-396. Disponible en: http://ve.scielo.org/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0004-06222007000400012&lng=es.
  • Kaur, N., Gupta, A.K. Applications of inulin and oligofructose in health and nutrition. J Biosci 27, 703–714 (2002).
  • Blecker C, Fougnies C, Van Herck JC, Chevalier JP, Paquot M. Kinetic study of the acid hydrolysis of various oligofructose samples. J Agric Food Chem. 2002 Mar 13;50(6):1602-7.
  • van Loo J, Coussement P, de Leenheer L, Hoebregs H, Smits G. On the presence of inulin and oligofructose as natural ingredients in the western diet. Crit Rev Food Sci Nutr. 1995 Nov;35(6):525-52.
  • SALAZAR A., Blanca C.; MONTOYA C., Olga I. IMPORTANCIA DE LOS PROBIÓTICOS Y PREBIÓTICOS EN LA SALUD HUMANA Vitae, vol. 10, núm. 2, 2003, pp. 20-26.
  • Gibson GR, Fuller R. Aspects of in vitro and in vivo research approaches directed toward identifying probiotics and prebiotics for human use. J Nutr. 2000 Feb;130(2S Suppl):391S-395S.
  • Luo J, Van Yperselle M, Rizkalla SW, Rossi F, Bornet FR, Slama G. Chronic consumption of short-chain fructooligosaccharides does not affect basal hepatic glucose production or insulin resistance in type 2 diabetics. J Nutr. 2000 Jun;130(6):1572-7.
  • López-Molina D, Navarro-Martínez MD, Rojas Melgarejo F, Hiner AN, Chazarra S, Rodríguez-López JN. Molecular properties and prebiotic effect of inulin obtained from artichoke (Cynara scolymus L.). Phytochemistry. 2005 Jun;66(12):1476-84.
  • García. M., Caceres, E.,Selgas, M. Effect of inulin on the textural and sensory properties of mortadella, a Spanish cooked meat product. 2006, 41,10, 1207-1215.
  • Roberfroid MB, Cumps J, Devogelaer JP. Dietary chicory inulin increases whole-body bone mineral density in growing male rats. J Nutr. 2002 Dec;132(12):3599-602.
  • Abrams SA, Griffin IJ, Hawthorne KM, Liang L, Gunn SK, Darlington G, Ellis KJ. A combination of prebiotic short- and long-chain inulin-type fructans enhances calcium absorption and bone mineralization in young adolescents. Am J Clin Nutr. 2005 Aug;82(2):471-6.
  • Coudray C, Demigné C, Rayssiguier Y. Effects of dietary fibers on magnesium absorption in animals and humans. J Nutr. 2003 Jan;133(1):1-4.